Autoblog de korben.info

Ce site n'est pas le site officiel de korben.info
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de korben.info

Comment activer le Live Patching Ubuntu ?

Tue, 07 Apr 2020 15:00:00 +0000 - (source)

Connaissez-vous le Live Patching ? Il s’agit d’un service proposé par Canonical permettant de mettre à jour le système Ubuntu sans avoir à redémarrer la machine. Cela permet de réduire les temps d’indisponibilité de vos services et de maintenir votre serveur sécurisé automatiquement.

Notez que ce service fonctionnera uniquement sur les versions LTS (Long Term Support) d’Ubuntu.

Si vous voulez activer cette option sur votre serveur, voici comment faire.

Étape 1 : Obtenir une clé LivePatch

Pour cela, vous devrez vous créer un compte Ubuntu One / Canonical en passant par ici. Une fois authentifié sur le service de Livepatch, vous obtiendrez une clé API.

Étape 2 : Configurer LivePatch

Sur votre serveur, entrez les commandes suivantes :

sudo snap install canonical-livepatch
sudo canonical-livepatch enable CLE_API_LIVEPATCH

Et voilà, c’est en place !

Étape 3 : Surveiller LivePatch

Pour observer le comportement de LivePatch, entrez la commande suivante. Vous verrez ainsi si un nouveau patch a été déployé et quand.

canonical-livepatch status --verbose

Bonus : Et sur Desktop ?

Et si vous êtes sur une machine Desktop, c’est également possible en suivant exactement la même procédure que ci-dessus ou en utilisant l’utilitaire de mise à jour d’Ubuntu, via l’onglet LivePatch.


Offrez un coup de jeune à votre Mac avec CleanMyMac X

Votre MAC rame…

Si votre Mac commence un peu à tirer la langue et/ou que vous voulez l’alléger des choses inutiles qui s’y accumulent au fil des années, jetez un oeil sur le soft CleanMyMac X.

L’idée derrière ce dernier est de mettre à disposition une boite à outils qui va regrouper plusieurs programmes d’optimisation. Il va par exemple nettoyer le contenu inutile, retirer les éventuels malwares ou encore monitorer en temps réel les performances de votre machine (CPU, mémoire, batterie…).

Il existe aussi une version windows

En Savoir + sur ses options



Regardez au-dessus de vos têtes avec Heavens-Above

Tue, 07 Apr 2020 07:00:00 +0000 - (source)

Satellites dans l'espace

Suite à mon article « Où voir un satellite ce soir ? » j’ai été contacté par un lecteur qui m’a partagé le site Heavens-above (merci grab !). Site apparemment assez connu, mais dont je n’avais pas entendu parler ou qui n’avait pas attiré mon attention jusque là. Et comme parfois j’aime bien avoir la tête dans les portes des étoiles je me suis régalé donc je vous le partage, ce sera peut-être votre cas aussi.

En vous rendant sur le site, vous pourrez voir quasi tout ce qui traine au-dessus de nos têtes chaque jour. Par exemple les trajectoires de la flotte de 60 satellites Starlink, lancés par Elon Musk ces dernières années. Tous ne sont pas encore répertoriés, mais cela viendra au fil des semaines. Vous pouvez aussi surveiller la station spatiale internationale en 3D, le télescope Hubble et bien d’autres.

Il y a même des prévisions de trajectoires quotidiennes des satellites les plus brillants, et cela sur plusieurs jours, histoire de vous préparer au mieux et choisir ceux qui se verront le mieux.

Position de l'ISS avec Heavens-above

Mais le site à d’autres atouts dans sa combinaison spatiale, car il propose en parralèle une base de données assez importante sur les différents satellites : nom, statut de vol, orbites, passages visibles, poids, date de lancement … vous apprendrez sans doute pas mal de choses.

Vous saviez que le plus ancien objet toujours en orbite est le satellite Vanguard 1 ? Qu’il a été lancé depuis Cap Canaveral il y a quasiment tout juste 62 ans ? Le 17 mars 1958 exactement. Le risque de se le prendre sur le coin de la tête est donc réel (meuh non, ne vous ruez pas sur l’achat de casque de chantier).

Heavens-Above pour visualiser les satellites

Chris Peat, le développeur et gestionnaire du site, a ajouté une section « Astronomie » qui vous permettra de visualiser toutes les éclipses solaires (passées et à venir), la position des planètes, les constellations, les comètes ou encore des cartes du ciel interactives. Bref c’est pas mal complet et si vous êtes passionnés par le sujet vous pouvez y passer des heures, en tout bon confiné qui se respecte. Heavens-Above est également dispo en application Android et une page Reddit lui est consacrée.

Pensez à passer le site en français et à vous géolocaliser si vous le voulez, ce sera plus simple. Je vous laisse vous amuser 😉


Offrez un coup de jeune à votre Mac avec CleanMyMac X

Votre MAC rame…

Si votre Mac commence un peu à tirer la langue et/ou que vous voulez l’alléger des choses inutiles qui s’y accumulent au fil des années, jetez un oeil sur le soft CleanMyMac X.

L’idée derrière ce dernier est de mettre à disposition une boite à outils qui va regrouper plusieurs programmes d’optimisation. Il va par exemple nettoyer le contenu inutile, retirer les éventuels malwares ou encore monitorer en temps réel les performances de votre machine (CPU, mémoire, batterie…).

Il existe aussi une version windows

En Savoir + sur ses options



Comment réparer Windows Update quand ça ne fonctionne pas ?

Mon, 06 Apr 2020 15:00:00 +0000 - (source)

Si vous êtes sous Windows 7, Vista, et 10 et que vous rencontrez des problèmes pour installer les mises à jour proposées par Microsoft via Windows Update, il est possible que cela soit provoqué par un mauvais setup de votre ordinateur, avec des bibliothèques systèmes mal associées.

Histoire de régler le problème, voici un utilitaire développé par Ramesh Kumar pour le compte de The Windows Club, qui réenregistre 114 fichiers de type DLL, OCX et AX nécessaires au bon fonctionnement de Windows

Cet utilitaire nommé Fix WU devra être lancé en Administrateur et nécessitera le framework .NET pour fonctionner. Une fois lancé, cliquez sur le bouton « Fix Windows Update » et laissez faire la magie jusqu’à ce que vous aperceviez la boite de dialogue disant « The process completed successfully ».

Ensuite, vous pouvez essayer à nouveau de lancer Windows Update et voir si ça fonctionne.

Bonne chance !


Cockpit – Un tableau de bord pour vos serveurs

Mon, 06 Apr 2020 14:00:00 +0000 - (source)

Je n’avais jamais pris le temps de tester Cockpit, une interface web permettant de gérer vos serveurs GNU Linux à distance directement depuis votre navigateur mais aujourd’hui c’est chose faite.

Alors avant toute chose, je tiens à vous dire que je n’aime pas trop ces machins web qui donnent accès en direct à une machine. Cela peut être source de vulnérabilités et étendre la surface d’attaque. Bien sûr Cockpit existe depuis longtemps et est régulièrement testé mais bon, je reste méfiant.

M’enfin, ça tombe bien car je me suis monté un petit serveur que je formate régulièrement pour tester des trucs et des machins, donc même pas peur. Mais n’espérez pas me voir installer ça sur un serveur de production exposé sur le net. Par contre, sur une machine locale à la maison, ça peut être pratique.

Alors concrètement, que propose Cockpit ? Et bien cet outil va vous permettre de surveiller plusieurs serveurs en même temps, d’observer leurs consommation de CPU, mémoire, réseau et écriture disque, mais aussi de faire du diagnostic à partir des logs, de relancer le serveur à distance, d’avoir accès à un Shell, de faire les mises à jour, de gérer les CRON…etc.

Ça reste somme toute assez basique mais pour du monitoring simple de plusieurs machine, cela vous fera gagner du temps.

Pour installer Cockpit sous Ubuntu, il suffit d’entrer la commande suivante (la doc d’installation est ici) :

sudo apt install cockpit

Puis de vous rendre avec votre navigateur sur l’URL suivante :

https://IP_DU_SERVEUR:9090/system

A découvrir ici et le GitHub est là.


UbuntuDDE – Quand la jolie interface de Deepin s’intègre à Ubuntu

Mon, 06 Apr 2020 08:52:22 +0000 - (source)

La société Wuhan Deepin Technology Co. qui a mis au point la distribution Linux Deepin, basée sur Debian et notamment DDE, son environnement de bureau (Deepin Desktop Environnement) a décidé de rejoindre le côté « Ubuntu » de la force.

En effet, ces derniers ont sorti UbuntuDDE, une distribution Ubuntu 20.04 (en beta donc), équipée de leur environnement DDE qui est un fork de GNOME.

Cet environnement de bureau se veut joli, avec pleins d’effets cools et conviendra à ceux qui accordent de l’importe à la présentation graphique. Après en soit, ça reste Ubuntu avec DDE comme interface, donc ça ne change pas grand-chose. C’est un « parfum » (flavor) comme disent les anglophones. Une question de goût en somme.

Personnellement, j’aime beaucoup. Il y a des chances que je bascule dessus pendant un certain temps, car honnêtement, le look Unity, ras-le-bol.

Pour télécharger et découvrir Ubuntu DDE (et Ubuntu 20.04 beta par la même occasion) c’est par ici.

Édit : Leur site est en carafe, mais je vous ai mis le lien de download de côté ici.


httpie – Un client HTTP en ligne de commande absolument génial !

Mon, 06 Apr 2020 07:00:00 +0000 - (source)

Si vous êtes familier avec la ligne de commande, vous connaissez tous Curl et wget. D’ailleurs, parfois les gens ont du mal à choisir entre les 2.

Réjouissez-vous, car je vais simplifier votre choix en vous proposant d’opter pour une nouvelle alternative : HTTPie

HTTPie est un client HTTP en ligne de commande qui se veut simple et intuitif et qui permet de faire tout un tas de choses comme du debug, interagir avec des serveurs http (pour automatiser des actions par exemple), interroger des API…etc.

Fonctionnant sous Windows, Linux et macOS, HTTPie support nativement le JSOM, est capable d’uploader des formulaires et des fichiers, crache des réponses formatées et en couleurs, sait gérer des connexions HTTPS, via proxy ou authentifiées et peut même télécharger des trucs un peu comme wget.

Comble du luxe, il est aussi possible d’ajouter vos propres extensions à HTTPie.

Alors comment ça fonctionne ? Déjà pour l’installer, voici comment faire :

Sous Mac avec Homebrew

brew install httpie

Sous Windows avec pip

pip install --upgrade pip setuptools 
pip install --upgrade httpie

Sous Linux (Ubuntu / Debian)

apt-get install httpie

Pour vérifier que ça fonctionne, on va tester avec mon site.

Ouvrez un terminal et entrez la commande

http korben.info

Vous devriez avoir une réponse de ce type :

Ensuite, voici quelques exemples que j’ai repris de la doc :

Requête HTTP personnalisée, avec un entête HTTP personnalisée et des données JSON passées en entrée :

http PUT example.org X-API-Token:123 name=John

Soumission d’un formulaire :

http -f POST example.org hello=World

Pour visualiser la demande qui est envoyée :

http -v example.org

Utiliser l’API Github pour poster un commentaire concernant un problème d’authentification :

http -a USERNAME POST https://api.github.com/repos/jakubroztocil/httpie/issues/83/comments body='HTTPie is awesome ! :heart:'

Uploader un fichier :

http example.org < file.json 

Télécharger un fichier et l’enregistrer :

http example.org/file > file 

Télécharger un fichier façon wget :

http --download example.org/file 

Et il est aussi possible de nommer des sessions pour conserver une certaine persistance entre vos différentes requêtes :

http --session=logged-in -a username:password httpbin.org/get API-Key:123
http --session=logged-in httpbin.org/headers

Sans oublier la possibilité de définir un entête personnalisé pour contourner les enregistrements DNS manquants :

http localhost:8000 Hôte:exemple.com

Un excellent outil qui vous servira dans tout un tas de situations 😉


Marvel offre des dizaines de Comics gratuitement

Sun, 05 Apr 2020 16:29:35 +0000 - (source)

Je sais, il fait beau, mais même si c’est dur, il faut rester chez soi. Sinon, on se met en danger, voire même tuer sans le savoir des gens en les contaminant… Oui Oui…

Alors plutôt que de se comporter comme de gros cons irresponsables, je vous propose à tous d’oublier la météo et de profiter de ces Comics proposés gratuitement par Marvel sur sa plateforme Marvel Unlimited.

Marvel Unlimited est un service d’abonnement aux comics de Marvel et ce mois-ci, si vous installez l’application ou si vous vous rendez sur le site, vous aurez accès à un tas de Comics en anglais gratuits, parmi lesquels les arcs narratifs complets de :

L’offre a débuté ce jeudi 2 avril et se terminera le 4 mai, donc va falloir carburer. Notez que si vous utilisez aussi l’application ComiXology, l’accès à ces BDs sera également gratuit.

Trop cool non ?

Vous pouvez télécharger les applications chez Apple ou Google Play 

source


Offrez un coup de jeune à votre Mac avec CleanMyMac X

Votre MAC rame…

Si votre Mac commence un peu à tirer la langue et/ou que vous voulez l’alléger des choses inutiles qui s’y accumulent au fil des années, jetez un oeil sur le soft CleanMyMac X.

L’idée derrière ce dernier est de mettre à disposition une boite à outils qui va regrouper plusieurs programmes d’optimisation. Il va par exemple nettoyer le contenu inutile, retirer les éventuels malwares ou encore monitorer en temps réel les performances de votre machine (CPU, mémoire, batterie…).

Il existe aussi une version windows

En Savoir + sur ses options



Comment réparer une vidéo MP4 corrompue ?

Fri, 03 Apr 2020 15:00:00 +0000 - (source)

Vous le savez, dès que j’ai 5 min, j’essaye de faire quelques petites vidéos sur Youtube. Ça prend quand même un peu de temps et malheureusement, parfois, j’ai le matériel qui foire.

Dernier exemple en date, je faisais un petit screencast (filmer son écran), quand soudain, j’ai un hub USB qui a laché et le disque branché dessus qui me sert à stocker mes vidéos aussi. Le logiciel OBS que j’utilise pour filmer a planté et l’enregistrement vidéo s’est interrompu.

Et c’est ainsi que je me suis retrouvé avec un MP4 corrompu. Impossible de le lire, même dans VLC. J’ai donc étudié le problème et j’ai vu qu’il existait des tonnes de jolis services payants ou de shareware pour réparer des vidéos corrompues. Mais aucun ne m’a convaincu et j’étais à ce moment là persuadé qu’il y avait mieux.

J’ai d’abord tenté le coup avec ffmpeg en utilisant la commande suivante pour réaliser une copie (non corrompue) de ma vidéo corrompue.

ffmpeg -i VideoCorrupted.mp4 -c copy Video.mp4

Mais tout ce que j’ai obtenu c’est l’erreur suivante :

moov atom not found
VideoCorrupted.mp4: Invalid data found when processing input

Je ne connaissais pas ce truc, alors j’ai cherché une définition.

Moov Atom contient toutes les informations sur le fichier vidéo lues par les lecteurs vidéo. Les encodeurs vidéo déplacent souvent automatiquement les métadonnées au début des fichiers vidéo pour les rendre accessibles sur le web.

https://www.ezs3.com/public/Checking_Metadata_or_Moov_Atom_Location.cfm

Ce sont donc bien les métadonnées qui ne sont pas présentes mais la vidéo en elle même est bien là. Surtout que mon fichier corrompu pèse plusieurs giga, donc c’était sûr, il y a bien quelque chose dans ce MP4. Il ne restait plus qu’à trouver comment y accéder.

Et j’ai trouvé !!! Il s’agit d’un logiciel qui s’appelle Untrunc qui permet de réparer des MP4, M4V, MOV et 3GP corrompus. Je vais donc vous expliquer comment faire pour réparer un fichier vidéo corrompu.

Alors avant tout faut savoir que untrunc est un logiciel pour Linux. Mais qu’il est possible de le faire tourner dans un Docker, et c’est ce que je vais vous expliquer aujourd’hui comme ça vous aurez une solution universelle qui fonctionnera sur tous les OS capables de faire tourner du Docker.

Et le tout en 3 petites étapes ! Magie magie !

Etape 1 – Télécharger et installer Docker

Rendez-vous ici et téléchargez Docker pour votre système d’exploitation. Ensuite, installez le et lancez le.

Si vous êtes sous Ubuntu, voici la procédure :

sudo apt-get install curl apt-transport-https ca-certificates software-properties-common

curl -fsSL https://download.docker.com/linux/ubuntu/gpg | sudo apt-key add - 

sudo add-apt-repository "deb [arch=amd64] https://download.docker.com/linux/ubuntu $(lsb_release -cs) stable" 

sudo apt update 

sudo apt install docker-ce 

Et pour vérifier qu'il tourne :
 
sudo systemctl status docker 

Etape 2 – Télécharger et installer l’image

Il y a plusieurs images untrunc sur le dépot Docker et j’ai choisi celle de synctree car c’est la plus téléchargée.

Donc pour la récupérer, dans un terminal ou une invite de commande, faites :

docker pull synctree/untrunc

Etape 3 – Lancez la réparation

Il faut savoir que pour réparer le fichier, untrunc a besoin de 2 vidéos. Votre vidéo corrompue bien sûr mais également une vidéo de référence parfaitement lisible, réalisée avec le même outil, dans les mêmes conditions, afin de pouvoir recomposer les méta données corrompues.

Donc toujours dans le terminal, entrez la commande suivante :

docker run -v /repertoire/des/vidéos:/files -it synctree/untrunc /files/VideoOK.mp4 /files/VideoCorrupted.mp4

Pensez à remplacer « /repertoire/des/vidéos » par le chemin d’accès à vos vidéos. « /files » est un genre d’alias qui pointera alors vers « /repertoire/des/vidéos ». C’est pourquoi vous pourrez indiquer le chemin de vos vidéos en utilisant l’alias comme ceci « /files/VideoOK.mp4 ». J’espère être le plus clair possible.

Validez et laissez tourner ! Vous devriez voir pleins de choses comme ceci qui défilent :

Ça peut durer plus ou moins longtemps mais au final, vous aurez un fichier du type VideoCorrupted.mp4_fixed.mp4 qui sera créé et votre vidéo sera lisible !

Il est possible que le son soit décalé, c’est quelque chose qui arrive assez souvent. Dans ce cas, pensez bien à le recaler avec votre logiciel d’édition vidéo préféré.

Et pour ceux qui veulent, j’ai même fait un petit tuto vidéo ici.

https://www.youtube.com/watch?v=L4lCfBH8ACI

Comment faire tourner une application macOS sous Linux ?

Fri, 03 Apr 2020 14:01:14 +0000 - (source)

Si vous êtes linuxien, vous connaissez sans doute Wine qui permet de faire tourner des applications Windows sous Linux (ou Mac).

Mais sachez-le, il est possible de faire la même chose avec des applications Mac. Oui, il est possible de faire fonctionner des applications macOS sous Linux à l’aide du projet Darling.

J’ai compilé et testé cet outil et ce que je peux vous dire c’est que ça fonctionne, mais de manière très réduite. C’est à dire uniquement avec des applications en ligne de commande, et encore avec pas mal de crashs. Mais ça fonctionne !!!

Alors, pour quoi faire, me direz-vous ? Et bien par exemple pour tester vos scripts sous Mac, utiliser certains binaires macOS, ou compiler vos propres binaires à destination de macOS sans avoir de Mac. Pratique.

Je vous propose donc un petit tutoriel afin que vous puissiez vous aussi faire fonctionner vos propres applications macOS directement depuis Linux.

Première étape, installez les dépendances :

sudo apt install cmake clang bison flex libfuse-dev libudev-dev pkg-config libc6-dev-i386 linux-headers-generic gcc-multilib libcairo2-dev libgl1-mesa-dev libtiff5-dev libfreetype6-dev git libelf-dev libxml2-dev libegl1-mesa-dev libfontconfig1-dev libbsd-dev libxrandr-dev libxcursor-dev libgif-dev libavutil-dev libpulse-dev libavformat-dev libavcodec-dev libavresample-dev

Seconde étape, récupérez les sources :

git clone --recursive https://github.com/darlinghq/darling.git

Ensuite, compiler le code. Je vous préviens, pour l’avoir fait, c’est un peu long.

cd darling
mkdir build && cd build
cmake ..
make
sudo make install

Ensuite, il faut compiler un module pour le noyau. Attention, c’est expérimental, donc ça pourrait introduire des failles, voire des instabilités sur votre OS.

make lkm
sudo make lkm_install
sudo modprobe darling-mach

Voilà, Darling est en place.

Maintenant, vous pouvez l’utiliser de différentes manières. Soit via un shell en lançant :

darling shell

Soit en lançant directement un binaire comme ceci :

darling shell monbinaire

J’ai bien tenté d’install Brew et des choses de ce genre pour avoir un dépôt de binaire à exploiter, mais pour le moment, Darling ne supporte pas les connexions TLS, donc pas moyen…

Comme je vous le disais, c’est assez limité pour le moment, mais j’ai bon espoir qu’un jour les gens s’emparent de ce projet et permettent à terme le lancement d’applications macOS avec interface graphique…etc.

En attendant, si vous voulez des idées de trucs à tenter avec Darling, une page entière est dédiée à cela sur leur wiki. Amusez-vous bien !


Offrez un coup de jeune à votre Mac avec CleanMyMac X

Votre MAC rame…

Si votre Mac commence un peu à tirer la langue et/ou que vous voulez l’alléger des choses inutiles qui s’y accumulent au fil des années, jetez un oeil sur le soft CleanMyMac X.

L’idée derrière ce dernier est de mettre à disposition une boite à outils qui va regrouper plusieurs programmes d’optimisation. Il va par exemple nettoyer le contenu inutile, retirer les éventuels malwares ou encore monitorer en temps réel les performances de votre machine (CPU, mémoire, batterie…).

Il existe aussi une version windows

En Savoir + sur ses options



Ubisoft propose un mois de jeux et de démos gratuits

Fri, 03 Apr 2020 08:26:40 +0000 - (source)

Ubisoft

C’est au tour du célèbre éditeur de jeux vidéos Ubisoft de nous aider à rester au maximum à la maison. Chacun y va de son petit geste pour le bien de l’Humanité, c’est beau.

Il y a quelques jours je vous ai partagé une actu concernant le jeu Child of Light qui était offert par Ubisoft. Ce que je ne savais pas alors c’est que cela faisait partie d’une réelle campagne s’étendant sur plusieurs semaines. En fait ce qu’Ubisoft nous propose depuis quelques jours ce sont des jeux gratuits, des versions tests ou de grosses réductions. Et pas sur de petits jeux de rien du tout puisque cela concerne aussi de grosses licences comme Rayman, Assassin’s Creed ou encore Just Dance.

Vous trouverez l’ensemble des offres sur la page https://free.ubisoft.com/ et pour en profiter vous devrez avoir un compte Uplay pour récupérer les jeux. Les jeux sont parfois dispo uniquement sur PC, mais parfois aussi sur consoles (Switch, PlayStation, Xbox …).

Ubisoft jeux gratuits

Du 31 mars au 3 avril, c’est par exemple Raymand Legends qui vous est offert et parmi les autres jeux gratuits il y a Rabbids Coding (Les Lapins Crétins : Apprends à coder !) ou encore Might & Magic – Chess Royale.

Pour l’instant vous pouvez aussi tester les jeux Ghost Recon Breakpoint et The Crew 2 (version complète, mais avec une durée de temps limité) ou encore Trials Rising (en version démo). Quant au jeu Ghost Recon Wildlands vous disposerez de 5 heures offertes tandis que pour The Division ce sera jusqu’à atteindre le niveau 8.

Mais de nouvelles options vont être ajoutées dans les jours et semaines à venir, donc restez à l’affut 😉

Bref c’est plutôt cool de leur part, vous allez pouvoir essayer un tas de trucs gratuitement.


Powered by VroumVroumBlog 0.1.31 - RSS Feed
Download config articles