Autoblog de korben.infohttp://korben.info/http://korben.info/ Comment changer de shell sous Linux ou macOS ?https://korben.info/?p=113300http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200225_132147_Comment_changer_de_shell_sous_Linux_ou_macOS__Tue, 25 Feb 2020 12:21:47 +0000Suite]]>

Allez, on est des fous, aujourd’hui je vais vous expliquer comment changer de shell par défaut sous macOS ou Linux.

Mais avant de rentrer dans le dur, je vous explique. Un shell est un programme qui fait office d’interface entre vous et l’ordinateur sous la forme d’un interpréteur de commandes. En gros, c’est ce que vous voyez quand vous lancez un terminal.

Il en existe plusieurs comme :

  • Almquist shell (ash) : écrit en remplacement du Bourne Shell, sous licence BSD ; souvent utilisé dans des environnements aux ressources limitées. Les sh de FreeBSD, NetBSD (et leurs dérivés) sont basés sur des cendres qui ont été améliorées pour être conformes à POSIX.
  • Bourne Shell (sh) : Le shell Bourne était le shell par défaut de la version 7 d’Unix. De nombreux systèmes de type Unix continuent à avoir /bin/sh – qui est l’interpréteur de commandes Bourne, ou un lien (symbolique ou en dur) vers un interpréteur de commandes compatible.
  • Bourne-Again shell (bash) : écrit dans le cadre du projet GNU pour fournir un sur-ensemble de fonctionnalités du Bourne Shell. Ce shell est souvent pré-installé et est le shell interactif par défaut pour les utilisateurs sur la plupart des systèmes Linux et macOS.
  • C shell (csh) : Shell Unix créée par Bill Joy alors qu’il était étudiant à l’Université de Californie, Berkeley, à la fin des années 1970. Il a été largement distribué, à commencer par la version 2BSD de la Berkeley Software Distribution (BSD) pour la première fois en 1978.
  • Debian Almquist shell (dash) : un remplacement moderne du shell ash dans Debian et Ubuntu
  • Korn shell (ksh) : écrit par David Korn à partir des sources du shell Bourne alors qu’il travaillait aux Bell Labs
  • Public domain Korn shell (pdksh) : Shell Unix qui a été développé par David Korn aux Bell Labs au début des années 1980 et annoncé sur USENIX le 14 juillet 1983. Le développement initial était basé sur le code source du shell Bourne.
  • MirBSD Korn shell (mksh): un descendant du ksh d’OpenBSD et de pdksh, développé dans le cadre de MirOS BSD
  • TENEX Shell (tcsh): Shell Unix basé sur et compatible avec csh. Il s’agit essentiellement d’un interpréteur de commandes C avec une complétion en ligne de commande programmable, une édition en ligne de commande et quelques autres fonctionnalités. Il s’agit de l’interpréteur de commandes racine natif pour les systèmes basés sur BSD comme FreeBSD.
  • Z shell (zsh): une coquille relativement moderne qui est rétrocompatible avec le bash. C’est le shell par défaut dans macOS depuis la version 10.15 de Catalina.
  • Busybox: Je vous le mets aussi même si c’est pas un shell à proprement dit mais plutôt un ensemble d’utilitaires Unix pour les petits systèmes et les systèmes embarqués, qui comprend 2 shells : ash, un dérivé du shell Almquist ; et hush, une implémentation indépendante d’un shell Bourne.

Et évidemment, chaque barbu qui se respecte a ses préférences (ou reste sur le shell par défaut de son OS). Par exemple, sous macOS, c’est zsh et sous Ubuntu si je ne dis pas de bêtises, c’est bash.

Alors, comment faire pour en changer si besoin ? Et bien vous allez voir, c’est super facile.

Ouvrez d’abord un terminal et entrez la commande suivante pour déterminer sur quel shell vous êtes actuellement :

ps -p $$

Ensuite, consultez la liste des shells déjà installés sur votre système d’exploitation avec la commande :

cat /etc/shells

Comme vous pouvez le voir, j’en ai une flopée.

Pour en changer, rien de plus simple. Entrez la commande suivante en la faisant pointer vers le chemin complet du shell sur lequel vous voulez passer. Par exemple, si je veux basculer de zsh (qui est mon shell par défaut) à bash, je tape :

chsh -s /bin/bash

Ensuite, vous pouvez fermer le terminal et le relancer et voilà !

Vous retrouverez aussi ce tuto en vidéo ici :

]]>
Créez et éditez vos GIF animés avec la boite à outils complète Ezgifhttps://korben.info/?p=112621http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200225_090000_Creez_et_editez_vos_GIF_animes_avec_la_boite_a_outils_complete_EzgifTue, 25 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>Ezgif la boite à outil parfaite pour créer un gif

Ce matin je voulais vous parler du site ezgif.com (easy gif) qui propose toute une série d’outils variés pour jouer avec les GIF animés, ces petites choses magnifiques qui égayent les Internets. Vous pouvez y faire vraiment pas mal de choses comme créer, éditer, redimensionner, recouper, optimiser, ajouter des effets ou dur du texte, etc.

Je vous fais un petit tour du propriétaire :

1. Créer un GIF

On va démarrer avec la base, parce que pour retravailler un GIF avec le reste des outils il faut déjà … avoir un GIF. Cette dernière phrase était sponsorisée par Captain Obvious. Donc ici vous allez créer votre petite animation à partir d’images aux formats GIF, JPG, PNG, BMP, TIFF, APNG ou encore WebP.

Le site ezgif.com permet de creer des gif animes

En termes de limitations on est plutôt sur une barre assez haute puisque votre GIF pourra être composé au maximum de 2000 images pour un poids de 100Mo au total (6Mo max pour une image unique). Le site permet d’ailleurs l’upload d’archives .zip pour plus de facilité (ça évite de passer 3 heures à ajouter ses 2000 fichiers un par un). N’ayez pas peur de mixer différentes extensions d’images, tailles … il va uniformiser le tout pour vous. Le résultat final ne comporte pas de filigrane comme on peut le voir sur d’autres sites.

Une fois vos fichiers ajoutés vous pouvez ajuster leur ordre ainsi que la vitesse de l’animation ou encore ajouter un effet de fondu entre chaque image. L’outil est aussi efficace pour combiner ou raccourcir des GIF déjà existants.

La barre des options sur ezgif.com

Après avoir créé votre fichier vous aurez une nouvelle barre d’options qui vous permettra d’affiner votre résultat : convertir dans un format précis, redimensionner, couper, pivoter, optimiser, modifier la vitesse, ajouter des effets … (voir plus bas pour tous ces détails). À noter que votre création est temporaire, si vous ne la téléchargez pas elle disparaitra au bout d’un certain temps. Pas de hotlinking donc, on vous a vu venir bande de chenapans !

2. Video to GIF

Là encore c’est assez facile à comprendre, c’est l’outil pour vous aider à créer un GIF à partir d’une vidéo. Soit une vidéo perso que vous ajouterez, soit une vidéo déjà en ligne. Attention dans ce dernier cas un lien vers une page web ne suffit pas, il faut un lien direct vers le fichier vidéo lui-même.

Les formats supportés sont nombreux dont les classiques MP4, WebM, AVI, MPEG, FLV, MOV ou 3GP (parmi d’autres) et la taille maximale est de 100Mo. Hormis la fonctionnalité de transformation en GIF vous pouvez simplement utiliser le site pour réaliser quelques opérations directes sur la vidéo elle-même comme la faire pivoter, la redimensionner, la renverser, l’accélérer/ralentir ou encore en extraire une série d’images JPG à la volée.

Créer un gif à partir d'une vidéo

Mais revenons au GIF. Une fois votre vidéo sur le site vous pourrez préciser à quel moment démarrer et stopper votre animation, sa taille, le nombre de FPS, la méthode (FFMPEG …) et diverses autres optimisations. Et une fois votre GIF final créé vous pourrez là encore le peaufiner à base de redimensionnement, découpe, ajout d’écritures & co.

3. Resize

Cette page vous permet de modifier les dimensions de tout ce que vous voulez (ou presque). GIF animé aussi bien qu’image simple vous allez pouvoir tout adapter à vos besoins : agrandir ou réduire la taille, effectuer une rotation, étirer dans un sens ou l’autre, optimiser le fichier, ajouter un filtre … La seule limitation est que le fichier ne doit pas dépasser 35 Mo, pour le reste : have fun !

Ce sera surtout pratique si vous avez des impératifs à respecter comme un poids maximum pour votre animation.

4. Crop

Si votre GIF est composé d’images de dimensions différentes ou que vous voulez focaliser l’action sur une partie précise de l’animation, vous pourriez avoir envie de découper et jeter tout ce qu’il y a autour. C’est ici que cela se passe. Grâce à votre souris, un ratio prédéterminé (16:9, 4:3 …) ou une sélection à main levée … vous allez spécifier la partie du GIF à conserver.

Decouper un gif anime avec ezgif

5. GIF Optimizer

Non seulement vous pouvez y optimiser la taille de votre fichier GIF (en sélectionnant le taux de compression), mais aussi de n’importe quelle image PNG, JPG ou WebP. En plus de convertir différents formats en JPG (BMP, PNG, SVG, GIF). Si vous avez un site et pas d’optimisation automatisée de vos fichiers images cela pourra vous servir.

6. Effects

Déjà présente un peu partout au sein des autres pages du site c’est ici la section dédiée à l’application des différents effets sur votre GIF. J’ai déjà mentionné pas mal des effets possibles (rotation, découpe, vitesse …), mais j’y ajouterai les filtres couleurs et surtout la possibilité de censurer une partie de l’animation. Que ce soit sous forme de pixelisation, de flou ou d’un bloc couleur vous pourrez cacher une partie de l’image. Cela dit ça va alourdir pas mal le fichier final.

7. Split

Bon là ça va être rapide à expliquer puisque cela permet de faire un peu le chemin inverse à la création d’un GIF, à savoir que l’outil permet de découper une animation en une quinzaine d’images aux formats PNG, JPG, WebP ou GIF. Un fichier .zip est créé pour vous permettre ensuite de tout récupérer d’un coup.

Petit bonus vous pouvez créer une feuille de sprites CSS à partir de votre GIF et choisir l’alignement, les bordures entre chaque frame, le format de sortie, découper les sprites …

8. Add text

Pour ajouter du texte : taille, couleur, police d’écriture, alignement ou emplacement, frame de départ et de fin … vous pouvez vous amuser à personnaliser vos créations (ou celles qui existent déjà).

9. WebP / APNG

Les 2 dernières sections sont relatives aux formats animés WebP et APNG (PNG animé). Elles font sensiblement les mêmes options que ce que nous avons vu pour le GIF jusqu’ici : création d’un fichier à partir d’images ou de vidéo, édition, conversion du GIF, fusion de plusieurs animations, etc. La seule petite différence est la taille max d’une image qui ne pourra être que de 5Mo l’unité (contre 6.5Mo).

Gardez juste en tête que pour l’instant ils ne sont peut-être pas aussi universellement supportés que le format GIF. Ce qui les rend peut être un peu moins pratique à utiliser d’ici à ce qu’ils deviennent les nouveaux standards du genre. Voici une petite comparaison entre les 3 formats.


Si vous creuser un peu le site vous trouverez quelques outils supplémentaires comme un générateur de QR Code ou de codes barres (plusieurs dizaines de types sont proposés), des convertisseurs PDF vers GIF ou PNG, des fonctionnalités tests sur les formats MNG et FLIF ou encore un outil pour tenter de réparer des fichiers GIF corrompus. Il y a vraiment pas mal à découvrir et de quoi occuper des heures de votre temps libre.

Bref voilà pour un petit tour du propriétaire de tout ce que permet Ezgif, un site à conserver dans ces utilitaires qui peuvent toujorus dépanner à un moment ou un autre.

J’espère que vous y trouverez votre compte et que vous proposerez bientôt au monde entier tout un tas de GIF fun pour égayer la vie des plus tristes. Parce qu’un GIF qui pop au bon moment est capable de changer totalement la journée d’un être humain, sachez-le !

]]>
Kasaya – Pour automatiser votre navigateur avec un langage naturelhttps://korben.info/?p=113195http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200224_170000_Kasaya_____Pour_automatiser_votre_navigateur_avec_un_langage_naturelMon, 24 Feb 2020 16:00:00 +0000Suite]]>

Kasaya est un drôle de projet. Il s’agit d’un langage qui permet d’écrire des scripts afin d’automatiser des actions dans un navigateur.

La particularité de ce langage c’est qu’il est WYSIWYG, c’est-à-dire que les commandes s’expriment en anglais classique. Pas besoin de savoir coder, juste de savoir écrire dans la langue de Shakespeare.

Il ne repose pas comme les autres parseurs sur une analyse des chemins XPaths ou des IDs de div, ce genre de chose, mais sur JARVIS.

Pour faire fonctionner Kasaya, vous aurez besoin du JDK Java, de Google Chrome en version >= 66 et de Node.js >= 12. Ensuite, ouvrez un terminal et lancez la commande suivante (avec sudo devant si besoin) :

npm install -g kasaya

À vous ensuite d’utiliser des commandes dans des scripts ou via le mode interactif. En voici quelques-unes pour l’exemple :

open "foo.com"
click "Sign In"
click "Username"
type "johnsmith@gmail.com"
press tab
type "12345"
click "Confirm"
read "You are logged in as ${username}" near "Success"
check if $username is "johnsmith@google.com"
read ${sender} from row "Test email" column "Sender"
print $sender

Évidemment, c’est encore en beta, donc ne vous attendez pas à un truc parfait, mais je suis certain que vous lui trouverez des usages rigolos.

Vous pouvez en savoir plus sur Kasaya en allant sur le site.

]]>
Parallèles s01e04 – L’aventure Virus Informatique #podcasthttps://korben.info/?p=113269http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200224_120506_Paralleles_s01e04_____L___aventure_Virus_Informatique__podcastMon, 24 Feb 2020 11:05:06 +0000Suite]]>Podcast Parralèles Korben

Pour ce 4e épisode de mon podcast Paralleles, je change encore de thématique puisque l’on va revenir sur l’histoire du journal mythique « Le Virus Informatique » (avec aussi un peu de Pirate Mag’ inside). Et qui de mieux que son créateur et principal rédacteur pour en parler ? C’est donc Olivier qui passe sur mon grill 😉

Cela me fait d’autant plus plaisir d’avoir pu partager avec lui que Le Virus Informatique est une de mes lectures régulières depuis trèèèèèès longtemps, ce qu’il a aussi été pour un certain nombre de bidouilleurs et de geeks de ma génération. Nous abordons le sujet de la presse papier ainsi que l’évolution du magazine (qui existe depuis 1997) et de l’informatique au fil des années. Comme je le dis dans le podcast : 1997 … ça ne nous rajeunit pas les amis ! Internet émergeait à peine, quelle époque.

Olivier va nous expliquer pourquoi il a décidé de lancer un mag sans publicités, comment il a trouvé les fonds nécessaires afin d’imprimer son premier numéro, pourquoi il a toujours tenu à garder un prix de vente bas (2€ depuis 17 ans), sa vision du respect de la vie privée, pourquoi il est parti vivre dans différents pays pour finir par se poser en Estonie … j’ai apprit pas mal de choses et j’espère que ce sera pareil pour vous !

Parce que Le Virus Informatique c’est une sacrée histoire quand même ! Stoppé dans son élan par l’administration après plusieurs années, il revient sur la toile en format site web puis (contrairement à la tendance) réapparait au format papier. Et ça fonctionne depuis 4-5 ans.

Au passage j’en profite pour vous dire que le podcast sera dorénavant disponible également sur YouTube 2 fois par mois (les 3 précédents y sont déjà postés)

Allez je vous laisse écouter cet épisode et surtout, n’oubliez pas de manger des brocolis !

Pour aller plus loin (on en parle dans le podcast) :

Pour vous abonner au Podcast, c’est par ici : http://paralleles.org/

]]>
Comment rechercher des correspondances faciales comme la NSA ?https://korben.info/?p=112648http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200224_090000_Comment_rechercher_des_correspondances_faciales_comme_la_NSA__Mon, 24 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Parce que l’anonymat et la vie privée sont malheureusement des concepts dépassés en 2020, voici une petite sélection de plusieurs moteurs de recherches de visages qui vont vous permettre de mieux « palper » le phénomène.

Comme je le mentionnais dans un article il y a quelques semaines il faut faire une grosse différence entre la recherche par image et la recherche par visage. Je parle donc ici de prendre des critères morphologiques ou des points d’anatomie pour les comparer à d’autres, pas d’un contexte photo qui prend en partie en compte le décor ou les couleurs. Ces moteurs sont encore imparfaits pour l’instant, ils ne sont sans doute que des premières étapes de ce qui existera dans quelques années. De quoi commencer à faire un peu flipper.

1. Yandex

Je ne reviens pas en détail sur ce dernier puisqu’il est le sujet principal de l’article mentionné plus haut. Je le liste parce qu’il est gratuit et plutôt déjà assez pertinent dans ce domaine.

2. BetaFace

Ce moteur a la particularité de vous proposer différents types d’options afin de vous aider à retrouver un visage. Il y a d’une part les éléments « basiques » (comme le groupe ethnique, l’âge, les émotions ou le filtre contenu adulte) et d’autre part les éléments plus techniques (détection des points de reconnaissance faciale, mesures géométriques et colorimétriques du visage).

Vous pouvez ajouter plusieurs images et même créer une base de données perso en faisant correspondre des photos et des noms. En gros vous faites le boulot gratos pour eux. BetaFace nous prend peut-être pour des bêtes à fesses (jeu de mot !), mais on a grillé la manipulation.

Moteur de recherche Betaface

Une fois votre image ajoutée vous aurez droit à une pop-up composée de nombreuses constatations. Si vous regardez ma capture écran vous verrez que ça va assez loin : âge estimé, type de l’expression, présence ou non de poches sous les yeux ou d’un double menton, existence de cheveux blancs … le tout exprimé en pourcentage pour encore plus de précision (je suis à 96% un homme, merci de l’info. Par contre, je dois faire plus que mon âge réel :)).

Lors d’une recherche dans la base des célébrités il estime que ce sont Michael Moore (à 85%) et Kevin Smith (à 80%) qui ont la chance de me ressembler le plus. Mouarf !

3. PimEyes

Cet outil se présente comme le plus grand traqueur de visages existant avec 900 millions d’entre eux en stock. Mais tout n’est pas disponible en version gratuite, pour bénéficier de toute sa puissance il faudra raquer.

En mode gratuit vous n’aurez droit qu’à une recherche basée sur une partie de leur catalogue, pas de liens directs vers les sources, pas de filtres (par dates …) et pas d’alerte mail pour vous prévenir chaque fois qu’une nouvelle image du visage surgit sur la toile. Bref c’est assez limité comme option, mais ça a le mérite d’exister comme on dit.

4. PicTriev

Ce moteur est un peu différent puisqu’il vous propose plutôt d’obtenir les attributs d’un visage que vous lui aurez proposé (soit en ajoutant une image, soit via une URL). Partant de ces attributs (âge, pourcentage d’apparence masculine et féminine) il vous propose ensuite des visages qui possèdent les mêmes caractéristiques et en mêmes proportions si possible.

Moteur de recherche Pictriev

Bon clairement ça reste assez léger niveau critère analysé et ce n’est pas encore très au point, Donald Trump ressemble pour 19% à … Donald Trump plus jeune. Soit autant qu’il ressemble à Michel Sardou. Malaise partout.


Ma mémoire de dinosaure du web me fait savoir que le « graal » d’obtenir un tas d’informations sur une personne que l’on ne connait pas simplement en balançant sa photo sur un site n’est pas nouveau. Google Images a marqué les esprits parce qu’il s’agissait d’un déploiement de grande envergure par un géant, mais il y a eu de nombreuses autres tentatives avant lui : Eyealike dès 2003 (disparu), Iface Search (disparu), Facesearch … La reconnaissance faciale permettra simplement d’affiner pas mal les choses et d’être plus précis, ce n’est sans doute qu’une question de temps avant que ce soit intégré un peu partout.

Faudra bientôt se débloquer 5-10 minutes supplémentaires dans nos routines matinales pour se CV-dazzler à chaque fois qu’on risque de passer devant une caméra ou se faire prendre en photo. Et vu tous les gogols qui se présentent aux municipales et qui jouent la carte du tout-sécuritaire pour stresser l’électeur à grand coup de « Le monde est dangereux alors mettons des caméra de surveillance partout », on n’a pas le cul sorti des ronces.

]]>
La blockchain au service du bien manger made in France avec Bonjour le Bonhttps://korben.info/?p=113239http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200223_160907_La_blockchain_au_service_du_bien_manger_made_in_France_avec_Bonjour_le_BonSun, 23 Feb 2020 15:09:07 +0000Suite]]>Bonjour le Bon

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais la technologie blockchain va permettre un million d’applications vraiment sympas dans un futur plus ou moins proche (et pas mal de conneries aussi, on est d’accord). Et s’il y a un domaine dans lequel Mme Michu ne l’attendait pas forcément c’est bien dans celui de la bouffe l’alimentation.

D’un côté vous prenez donc cette nouvelle technologie en plein développement et de l’autre une boutique de produits frais et secs, Bonjour le Bon. Vous mixez le tout et vous obtenez une application gratuite de traçabilité produits ET producteurs qu’ils proposent en partenariat avec KeeeX, la référence française en termes de certification blockchain. L’appli est disponible aussi bien sur Android que sur iOS.

Bonjour le Bon, colis de dégustation
Bonjour le bon, bonjour les jeux de mots.

Comme je suis toujours transparent avec vous j’avoue que je n’ai entendu parler du projet pour la première fois qu’il y a quelques jours lorsque Bonjour le Bon m’a envoyé un colis dégustation qui avait comme objectif de me présenter son fonctionnement et la technologie qui l’accompagne. Et comme je cède vite à la gourmandise, ça a marché (le fromage était si booooon) … et évidemment, parce que je trouve aussi l’idée très intéressante.

En quoi ça consiste exactement ?

Lorsque vous faites vos courses au magasin vous avez plus ou moins d’informations sur le produit acheté : sa composition, le nutriscore, s’il est bio et/ou équitable, la date de péremption… et parfois un petit descriptif des producteurs ou de la société qui vend l’aliment (descriptif qui est souvent plus de la communication promotionnelle qu’autre chose).

Bonjour le Bon, Fromage

En gros cela reste assez limité, pas moyen de savoir à quelques mètres près le lieu d’élevage ou de culture de l’aliment, dans quelles conditions il a voyagé, depuis combien de jours il a été fabriqué, si la personne qui l’a fabriqué a une éthique environnementale, quels sont les pesticides utilisés (s’il y en a) …

L’idée de Bonjour le Bon est de changer la donne et proposer à l’acheteur des informations qui ne sont pas uniquement maitrisées par le vendeur, mais qui proviennent aussi de l’extérieur, à savoir un collectif de scientifiques (chercheurs de l’INRA, enseignants-chercheurs, vétérinaires et autres ingénieurs de différents instituts techniques).

Ce collectif va analyser chaque exploitation en fonction de certains critères : indice de durabilité, pratiques mises en place, respect de l’environnement, rapport au bien être animal, bonne gestion des ressources, implication sociale sur le territoire, état d’esprit de l’agriculteur, bonnes conditions de travail des salariés, rentabilité, projection de l’entreprise à long terme …

Ces critères forment une méthode nommée IDEA (Indice de Durabilité des Exploitations Agricoles) et vont servir à évaluer un producteur dans sa globalité et à mettre en avant son savoir-faire, ses valeurs, mais aussi les aspects sur lesquels il doit s’améliorer. Pour en savoir plus sur la méthode d’évaluation complète, je vous renvoie sur cette page dédiée.

En tant que consommateur l’application vous permet de visualiser en toute transparence les différentes infos récoltées sur un produit et cela d’un bout à l’autre de la chaine. Vous avez par exemple accès au compte rendu que reçoit le producteur après la visite de Bonjour le Bon. Document qui sert aussi bien de base de travail pour l’exploitant que de rapport détaillé au consommateur. À noter que si le score obtenu par une ferme n’est pas suffisant elle n’est tout simplement pas sélectionnée pour proposer et vendre ses produits sur le site, ouste, du balai, y’a rien à voir !

Traitez cette patate avec douceur, elle vous le rendra

Et l’appli va encore plus loin puisqu’en plus des infos sur le produit en lui-même vous aurez aussi accès à toute la chaine logistique mise en oeuvre entre l’exploitation et votre assiette. Un véritable registre dans lequel vous trouverez les rapports vétérinaires, les différentes géolocalisations, les analyses des résidus de pesticides, des photos du producteur et de ses installations … et puisque tout est ajouté sur une blockchain cela reste normalement infalsifiable, verrouillé et consultable à tout moment. Après je dois dire que je n’ai pas trouvé beaucoup d’infos sur la conception de l’app elle-même, techniquement je ne peux pas trop vous dire ce qu’il y a sous le capot.

Sur le principe ça me fait un peu penser à Vechain, un projet crypto lancé en 2015 et qui a pour but d’effectuer ce même type de suivit de A à Z, mais sur tous types d’objets cette fois (cela servira notamment à lutter contre les contrefaçons & co).

Comment ça marche ?

C’est très simple. Vous achetez des produits sur la boutique Bonjour le Bon (vin, fromage, huitres, pâtes, poulet …) et vous attendez votre livraison. Comme vous le feriez sur n’importe quelle plateforme en ligne. Vous ouvrez ensuite votre application, vous sélectionnez « Traçabilité produit » puis vous scannez le QR Code présent sur chaque produit.

Tracabilité et QR Code - Bonjour le Bon

À vous les joies du relevé technique complet de vos aliments. C’est aussi simple que ça, ez pz fingers in the nose … beurk, fallait pas remettre vos doigts sur l’écran après ça hein, bande de dégoutants ! ^^

Pour en savoir plus c’est par ici que ça se passe.

]]>
Transformer sa voix en notes de musique avec Dubler de Vochleahttps://korben.info/?p=113251http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200222_194220_Transformer_sa_voix_en_notes_de_musique_avec_Dubler_de_VochleaSat, 22 Feb 2020 18:42:20 +0000Suite]]>

Faut que je vous avoue un truc… j’ai succombé à l’appel du marketing un soir, en suivant des producteurs de musique sur Instagram. Au milieu de toutes ces petites vidéos est apparue une publicité pour un micro USB qui permet de transformer la voix en notes MIDI. Ce projet baptisé Dubler de Vochlea est issu de Kickstarter et a réuni plus de 260 000 euros, bien au-delà des 40 000 euros demandés.

Pour moi qui ne suis pas pianiste ni vraiment encore musicien (j’ai commencé en septembre 2019) je me suis dit que ce serait sympa à tester. J’ai donc commandé l’objet sur le site de Vochlea pour la modique somme de 310 euros (aie ouille).

Je vous ai réalisé un test en vidéo pour que vous puissiez vous rendre compte de ce que fait ce micro et son logiciel.

Comme je le dis dans la vidéo, j’ai été un peu déçu. Tout d’abord parce que ça marche quand même un peu moins bien que dans la vidéo de présentation. En tout cas, « out of the box ». J’ai du jouer longtemps avec les réglages pour avoir un truc OK mais il faut ensuite retoucher pas mal les notes midi que cela produit. Bon, encore jusque là, c’est pas trop grave. Je dois encore affiner les réglages et apprendre à placer ma voix correctement pour avoir le truc le plus propre possible. J’ai aussi l’espoir que l’outil soit mis à jour à un moment et amélioré. Avec du Deep Learning et 260 000 balles, on peut faire des miracles alors j’y crois !! lol

Mais tenez-vous bien, le micro USB qui est livré avec est en fait totalement inutile. Je pensais qu’il y avait une partie techno dedans qui permettait de faire fonctionner le logiciel, mais j’ai découvert qu’on pouvait obtenir le même résultat avec un micro classique. Le retour est d’ailleurs meilleur sur mon micro Yeti Blue équipé de son filtre anti pop et en plus, ça me fait économiser un port USB et j’ai eu le sentiment que c’était plus précis.

Espérons qu’ils proposent aussi le soft seul à l’avenir et qu’ils le mettent à jour pour améliorer sa précision.

Voilà, j’espère que ça vous a plu et que ça vous permettra de vous faire un avis objectif sur cet objet ce logiciel qui est quand même super original sans son approche.

]]>
Les liens de la semaine – LDS #2https://korben.info/?p=113160http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200221_170000_Les_liens_de_la_semaine_____LDS__2Fri, 21 Feb 2020 16:00:00 +0000Suite]]>

Me voici de retour avec un nouvel épisode de ma veille Tech et web dromadaire hebdomadaire ! Vous pouvez consulter le premier épisode ici et, a priori, je vous ferai ça chaque mercredi vers 12h30 en direct sur YouTube. Je dois encore faire une réunion de groupe avec moi-même pour valider le business plan, mais au pif ce sera sur ce créneau, à moins que d’autres impératifs ne viennent bousculer tout ça (la sieste si je suis en déplacement, etc.).

Comme la dernière fois je suis resté autour des 45 min. Que voulez-vous, c’est que le temps passe super vite quand on partage des choses intéressantes ! Et puis il s’en passe des choses sur la toile en 7 jours.

Ce n’est que le second épisode donc je continue à expérimenter un peu : soucis de son réglé, double caméra, animation pleine d’amour … on sera bientôt sur de la vraie production hollywoodienne !

Une petite trentaine de liens ont retenu mon attention cette semaine, avec au menu : du naturisme, du Harrisson Ford, l’outil Autoflip de Google, les meilleurs éditeurs de code pour Linux, l’annulation du Mobile World Congress 2020, la toxicité de la communauté League of Legends, Neuralink

Vous aurez mon avis sur tous ces sujets et bien d’autres. N’hésitez d’ailleurs pas à venir partager le vôtre dans le chat lors des émissions en direct. Faites entendre votre voix ! Vous n’êtes pas un numéro ! Révolution !

Si vous ne voulez pas rater mon florilège de liens, allez vite vous abonner sur ma chaine Tutube et activez la clochette pour être prévenu à chaque nouvelle vidéo. Parait qu’à chaque nouvel abonné c’est un panda qui est sauvé en Norvège. Si si.

]]>
Je dépoussière Youtube !https://korben.info/?p=113227http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200221_124415_Je_depoussiere_Youtube__Fri, 21 Feb 2020 11:44:15 +0000Suite]]>

Vous l’avez peut-être remarqué si vous me suivez sur Twitter, Facebook ou encore Instagram, mais j’ai dépoussiéré ma chaine Youtube la semaine dernière.

Celle-ci était un peu en jachère et comme je suis dans un fort élan de créativité en ce moment, je me suis dit que ce serait cool de refaire des vidéos.

Alors pour le moment, j’y ai posté les premiers épisodes de mon podcast Paralleles (ABONNEZ-VOUS ❤️), ainsi que 2 morceaux de musique. Pour la musique, je n’en posterai pas plus, mais je ferai une chaine Youtube à part, histoire de ne pas embrouiller les gens.

Mais surtout, je me suis remis à faire quelques tutos techniques. Des choses assez courtes, pour le moment sous Windows, mais je ne me limite à aucun sujet, donc si vous avez des désirs, des idées, des envies (non, pas comme vous pensez 🤣)…etc., n’hésitez pas.

Je ne sais pas si je posterai TOUTES mes vidéos ici sur le blog, et je ferai aussi des trucs en live, donc si vous voulez être sûr de ne rien rater, ABONNEZ-VOUS ❤️!! Vous verrez, je me suis lâché sur la conception artistique de la vignette de ma dernière vidéo. Du GRAND art ! loool

Allez, passez un excellent weekend !

]]>
De nouvelles applications Android pour lutter contre votre addiction au smartphonehttps://korben.info/?p=112670http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200221_090000_De_nouvelles_applications_Android_pour_lutter_contre_votre_addiction_au_smartphoneFri, 21 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

L’addiction au smartphone est un sujet qui me touche beaucoup, j’ai d’ailleurs écrit un livre sur le sujet, et du coup j’essaye de rester attentif lorsque je vois passer des informations en relation. C’est le cas avec cet article récent du site Lifehacker qui partage plusieurs applications pouvant aider à être moins dépendant de son téléphone (si ce dernier tourne sur Android).

L’OS mobile de Google propose déjà depuis plusieurs mois une application de bien-être numérique intégrée (à trouver dans vos paramètres ou à installer). Elle permet notamment d’analyser l’utilisation que vous avez de votre téléphone : combien de fois vous le regardez chaque jour, le nombre de notifications que vous recevez, le temps que vous passez sur chaque appli … Vous pouvez ensuite y limiter le temps maximum alloué à chaque appli, planifier des plages horaires durant lesquelles vous ne recevrez pas vos notifications, etc.

Si cela représente déjà un premier pas dans la bonne direction, Android a décidé de lancer 3 nouvelles applications qui vont dans le même sens.

1. Activity Bubbles

Le but de cette appli est de vous mettre visuellement face à votre consommation portable afin de vous aider à prendre conscience du temps réellement passé devant l’écran. Concrètement elle va remplacer votre fond d’écran par une série de bulles sur un fond noir. À chaque déverrouillage du téléphone une nouvelle bulle apparait, et plus vous utilisez longtemps votre appareil plus la bulle sera grosse. Et c’est tout.

Je trouve que l’idée est plutôt simple et impactante, plus moyen de se voiler la face en disant n’avoir consulté le téléphone que 10 fois la journée alors que vous avez 185 bulles devant vous (c’est pas vrai d’abord, c’est un buuuuuug okay?). Alors oui visuellement c’est moche, de gros points blancs sur un fond noir et zéro personnalisation, mais ça renforce le côté prise de conscience je trouve.

2. Screen Stopwatch

Cette appli est assez similaire à la précédente sur le principe, sauf qu’ici les bulles sont remplacées par un compteur. Screen Stopwatch affiche simplement le temps total que vous avez passé au quotidien sur votre téléphone en lieu et place de votre habituel fond d’écran.

Application Screen Stopwatch

Contrairement à Activity Bubbles vous ne pourrez pas vous rendre compte du nombre de fois que vous avez consulté votre smartphone, par contre vous verrez tout de suite combien d’heures vous avez passées en cumulé. Pour certains cela marquera plus l’esprit, pour d’autres ce sera l’inverse. À chacun de prendre l’appli qui lui parle le plus, l’idée c’est de se faire un petit électro-choc.

3. Envelope

Alors pour l’instant cette dernière est uniquement en phase de test sur les modèles Pixel 3a et rien d’autre, donc pour la plupart d’entre nous il faudra attendre un peu avant de pouvoir l’utiliser. Cela dit c’est sans doute la plus efficace et la plus originale des 3.

Tout simplement parce qu’elle vous demande d’imprimer un fichier PDF sur une vraie feuille papier, puis de plier cette dernière en suivant les instructions (façon origami). L’idée est d’enfermer votre portable dans cette enveloppe. Puisque vous ne verrez plus directement l’écran du smartphone et que le tactile fonctionne toujours à travers le papier, votre appareil sera limité aux boutons imprimés sur l’enveloppe : répondre à un appel ou en passer, prendre des photos, filmer ou encore consulter l’heure. Pour mieux se rendre compte, voici une vidéo :

Perso je n’abuse plus trop au niveau temps passé sur mon téléphone (même s’il m’arrive encore parfois de déraper je me recadre vite) mais si c’était le cas je pense que la dernière option serait à tenter. Juste voir le téléphone « emballé » me rappellerait que je dois faire attention. Et vous ce serait laquelle ?

]]>
Les travailleurs du clic #reportagehttps://korben.info/?p=113211http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200220_220753_Les_travailleurs_du_clic__reportageThu, 20 Feb 2020 21:07:53 +0000Suite]]>

FranceTV a mis en lumière ce qu’on appelle les « travailleurs du clic« , c’est à dire les personnes ayant un ou plusieurs emplois précaires, en mode auto-entrepreneur, sans protection sociale, et travaillant pour des grosses multinationales sans visage.

Ils sont modérateurs, livreurs, enrichisseurs de jeux de données ou encore chauffeurs. Ils travaillent beaucoup pour gagner une misère, ils sont les petits mains interchangeables de Uber, d’Amazon, de Facebook, et d’une certaine manière, nous contribuons tous ou presque à leur exploitation. Tous complices des GAFAM ?

Je vous mets le premier épisode pour ceux qui sont d’accord d’ouvrir un peu les yeux. (Pensez à désactiver votre Adblock pour pouvoir lire la vidéo de FranceTV)

Et pour voir la suite des épisodes c’est par ici que ça se passe.

]]>
Agrandir un GIF animé ou un MP4 sans perte de qualitéhttps://korben.info/?p=113181http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200220_201740_Agrandir_un_GIF_anime_ou_un_MP4_sans_perte_de_qualiteThu, 20 Feb 2020 19:17:40 +0000Suite]]>

Waifu2x est un outil open source japonais en ligne de commande qui utilise des réseaux neuronaux pour agrandir des images, des vidéos (MP4) et des GIF animés en conservant une excellente qualité.

Waifu2x n’étant pas très abordable par le commun des mortels, tout un business de sites et d’applications payantes s’est développé.

Mais tout le monde n’a pas forcément envie de dépenser de l’argent pour agrandir un GIF rigolo. Heureusement, un développeur chinois a eu la bonne idée de réaliser une interface simple Windows à utiliser pour cet outil.

Vous pouvez cliquer ici ou là pour récupérer le programme d’installation de Waifu2x-Extension-Gui.

Dans mon tuto vidéo que vous trouverez un peu plus bas dans l’article, je vous expliquerais comment utiliser cet outil pour passer de GIF comme celui-ci :

À sa version d’une résolution multipliée par 2 sans perte de qualité :

Vous verrez, c’est hyper simple !

Allez, c’est parti pour les explications !!!

Bonne soirée !

]]>
Tuto pour installer Linux sous Windows 10 avec WSLhttps://korben.info/?p=113166http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200220_170000_Tuto_pour_installer_Linux_sous_Windows_10_avec_WSLThu, 20 Feb 2020 16:00:00 +0000Suite]]>

Pour ceux que ça intéresse, j’ai mis en ligne cette nuit une vidéo tutoriel où j’explique comment activer WSL (Windows Subsytem for Linux).

WSL est une fonctionnalité de Windows 10 qui permet de bénéficier d’un shell Linux directement depuis Windows. Mais dans mon tuto, je vous explique même comment aller encore plus loin et avoir carrément un bureau (xfce4) et lancer des applications Linux graphiques.

La manip est assez rapide à faire et plutôt cool si vous voulez profiter d’un Linux pour lancer quelques outils de temps en temps ou pour vous familiariser avec cet OS encore trop méconnu des utilisateurs chevronnés de Windows.

Dites-moi si ce format vous plait. Si oui j’en ferai d’autres !

]]>
Webosaures – Windows à travers les âges !https://korben.info/?p=113172http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200220_165543_Webosaures_____Windows_a_travers_les_ages__Thu, 20 Feb 2020 15:55:43 +0000Suite]]>Les Webosaures - émission web et Tech

Grande première cette semaine pour les Webosaures, nous nous lançons sur Twitch !

C’est un test que nous voulions faire depuis un moment, à savoir faire notre Live sur Twitch qui est a priori un peu plus adapté pour ça. Mais cela ne change rien pour YouTube, notre émission y est ajoutée peu après la fin du direct.

Le sujet de la semaine c’est Windows, l’OS de Billou. Et plus précisément l’évolution de Windows à travers les âges. Avec Rémi nous revenons donc sur notre histoire de Windows et vous partageons nos souvenirs et nos anecdotes. De la simple ligne de commande à Windows 3.11 en passant par Windows Vista jusqu’au récent Windows 10. À quel moment est-on passé à l’interface graphique ? Quand est apparu le système Plug-n-Play ? L’écran bleu ?

Que de souvenirs les amis ! FAT32, Sound blaster, Works, Millenium, service pack, MSN … que des termes qui ont une saveur particulière. Je me lâche d’ailleurs un peu sur ma vie perso ! Savez-vous que je rêvais de Windows 95 la nuit ? Que j’ai une grande admiration pour Bill Gates ?

D’ailleurs si vous voulez voir une évolution graphique des différents OS Windows sur les 17 dernières années, regardez ça :

[OC] Most Popular Windows OS 2003 – 2020 from r/dataisbeautiful

Ça vient de Reddit et c’est plutôt bien foutu. On y voit très bien que Vista a eu du mal à se faire sa place et qu’il s’est fait griller direct par Windows 7. Ou que Windows XP a très bien tenu le coup au fil des ans.

Pour aller plus loin (on en parle dans la vidéo) :

Nous suivre sur nos réseaux : InstagramTwitterFacebookTwitchYouTube

À très vite pour une nouvelle émission ! La semaine prochaine ce sera tendu, car je serai à la Codin’Night, mais dans tous les cas à très vite 😉

]]>
Il crée de la musique avec son esprit, en connectant sa prothèse à un synthéhttps://korben.info/?p=113155http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200220_104646_Il_cree_de_la_musique_avec_son_esprit__en_connectant_sa_prothese_a_un_syntheThu, 20 Feb 2020 09:46:46 +0000Suite]]>

DJ Bertolt Meyer est professeur de psychologie dans le civil et musique dans le privé. Il est né avec une malformation au niveau de son bras gauche, et il s’est fabriqué une prothèse qui se branche sur un synthétiseur et qui lui permet de contrôler la musique directement depuis son cerveau.

C’est-à-dire avec les mêmes impulsions électriques que son cerveau envoie dans son bras pour contrôler sa main bionique. Vraiment épatant !

Cet appareil qu’il a baptisé le SynLimb lui permet donc tout simplement de contrôler son synthé par la pensée. Un rêve pour tous les musiciens ?

Voici une démo de l’appareil en vidéo :

Vous pouvez écouter son art sur Soundcloud ou explorer la chaine de KOMA Elecktronik qui fourmille de nerderies pour musiciens et avec qui il travaille sur ce projet.

Source

]]>
Comment systématiquement lancer le terminal Windows 10 ou PowerShell en mode Administrateur ?https://korben.info/?p=112611http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200220_090000_Comment_systematiquement_lancer_le_terminal_Windows_10_ou_PowerShell_en_mode_Administrateur__Thu, 20 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Si vous êtes un fervent utilisateur du terminal Windows appelé aussi « Invite de commandes » ou de Powershell, il se peut que vous ayez pris l’habitude de les lancer en mode « Administrateur » pour y faire vos petites manips de barbu(e)s.

Voici donc une astuce pour avoir un raccourci vers Powershell ou le Terminal (ou n’importe quelle autre application) qui pour qu’ils se lancent directement en mode Admin.

Via la fonctionnalité « Rechercher », cherchez le terminal et cliquez sur « Épingler au menu Démarrer ». Ensuite, via le menu Démarrer, faites un clic droit sur l’icône du terminal > « Plus » > « Ouvrir l’emplacement du fichier ».

Vous verrez alors le raccourci dans un explorateur de fichier. Faites un clic droit sur le raccourci puis cliquez sur « Propriétés ».

Cliquez ensuite le bouton « Avancé » dans l’onglet « Raccourci » et cochez la case « Exécuter en tant qu’administrateur ».

Validez, sortez de tout ça, et voilà. Votre raccourci vers PowerShell ou l’invite de commande se lancera alors systématiquement en mode Admin.

C’est toujours quelques secondes de gagnées.

]]>
Une erreur de code sur StackOverflow perpétue un bug depuis plus de 10 anshttps://korben.info/?p=113118http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200219_170000_Une_erreur_de_code_sur_StackOverflow_perpetue_un_bug_depuis_plus_de_10_ansWed, 19 Feb 2020 16:00:00 +0000Suite]]>

Je suis tombé sur le thread Twitter d’un développeur répondant au doux pseudo de « Foone » qui a soulevé un problème que j’ai trouvé passionnant !

Savez-vous pourquoi, lorsque vous avez l’outil de gestion des drivers de Razer baptisé Synapse, Docker pour Windows ne veut pas se lancer ?

Oui c’est étrange. Mais vous allez voir, l’explication est folle.

A la base chacun de ces programmes est conçu pour être lancé une seule et unique fois. On ne peut pas lancer 2 docker.exe ou 2 synapse.exe en même temps. Pour cela, les développeurs des applications utilisent ce qui s’appelle un mutex (Exclusion mutuelle).

Jusque là rien d’anormal. Seulement, bizarrement, Docker et l’outil de Razer s’excluent l’un l’autre. En analysant un peu le code, foone a remarqué que pour fixer ce mutex global, les développeurs des 2 outils utilisaient ce code :

string.Format("Global{0}", (object) Assembly.GetExecutingAssembly().GetType().GUID);

L’objectif est de récupérer l’identifiant unique du processus exécuter (GUID) pour empêcher qu’une seconde copie du programme ne soit lancée. Seulement, en observant le code, on peut voir que la fonction GetType() est utilisée. Cette fonction ne récupère pas l’instance en elle-même, mais le type de cette instance. Et ici l’instance n’est pas Docker ou Synapse, mais l’instance du framework .Net lui-même qui est utilisé pour faire tourner ces applications.

Et comme le GUID qui est récupéré ensuite est celui de l’instance .Net, et bien il est le même pour les 2 applications. D’où l’exclusion mutuelle.

Mais attendez, ce n’est pas tout. En creusant un peu, Foone s’est rendu compte que tout cela venait de Stack Overflow et plus exactement d’un certain Nathan qui en 2009 demandait comment récupérer ce GUID.

Et malheureusement, la top réponse qui lui ai donné contient la fameuse erreur.

1 an et 1 mois plus tard, un autre internaute indique qu’il y a une erreur et donne la bonne ligne de code. Malheureusement TROP TARD !

Et c’est comme ça que bientôt 11 ans plus tard, on se retrouve avec des erreurs de ce type dans nos outils récents.

Évidemment, pour empêcher cela, il aurait fallu que les développeurs de ces outils aillent au-delà du copier-coller, mais comment leur en vouloir, on fait tous ça ou presque.

« Je copie, je colle, je compile, je regarde, ça marche, youpi et je passe à autre chose.« 

Toutefois, maintenant que vous savez, pensez à cette histoire la prochaine fois que vous copierez du code en provenance du net.

Il semblerait que Docker ait déjà corrigé le souci, libérant le mutex de Razer :).

]]>
Batocera Linux – Un OS pour transformer votre PC, Raspberry Pi, Odroid et autres nano ordinateurs en machine rétrogaminghttps://korben.info/?p=112601http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200219_090000_Batocera_Linux_____Un_OS_pour_transformer_votre_PC__Raspberry_Pi__Odroid_et_autres_nano_ordinateurs_en_machine_retrogamingWed, 19 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Si vous êtes amateur de jeux rétro, vous connaissez sans doute Retropie et Recalbox, mais connaissez vous Batocera ?

Cet OS basé sur Linux offre une interface permettant de jouer à des tas de jeux sur tout un tas de consoles, de la Gameboy, aux ZX81 en passant par la MegaDrive, Atari, Commodore, Mame, SNES…etc. La liste complète se trouve ici.

La particularité de Batocera, c’est que l’OS fonctionne aussi bien sur PC (32 et 64 bits) mais aussi sur les architectures d’ordinateurs tels que l’Odroid C2, XU3/4/4Q, GO ADVANCE et N2 ou encore des ROCKPro64, Asus Tinkerboard, MQmaker MiQi, Retroflag GPI Cas, Amlogic S905 sans oublier les Raspberry Pi (0, B/B+, A/A+, 2 B, 3B/ 3B+ et 3A+.

Détail remarquable, Batocera est livré avec quelques ROMs de test (et légales dont un jeu de 2048 sur NES) pour vous amuser en attendant d’aller vous fournir chez votre revendeur agréé de ROMs illégales préférées ^^.

Et pour ceux qui veulent se lancer, il y a un très bon wiki ici et un forum ici pour poser vos questions.

Le site de Batocera est ici.

]]>
Faire tourner Windows sur une partition Btrfs c’est possible !https://korben.info/?p=113081http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200218_170000_Faire_tourner_Windows_sur_une_partition_Btrfs_c___est_possible__Tue, 18 Feb 2020 16:00:00 +0000Suite]]>

Pour les courageux sous Windows qui s’intéressent au système de fichiers Btrfs ainsi qu’aux bootloader open source, voici de quoi vous amuser. Ce projet hébergé sur Github et baptisé Quibble est encore à l’état de proof of concept, mais permet d’or et déjà de démarrer un Windows (de XP à Windows 10) installé sur un système de fichier différent de NTFS.

Www Electronicdesign Com Sites Electronicdesign com Files Wtd Linux Table New
Les principales différences entre EXT4, XFS et BTRFS

Si vous voulez essayer, je vous recommande de passer par une VM type Qemu. La procédure qui est détaillée ici consiste à installer votre Windows normalement sur une partoche NTFS, puis à installer WinBtrfs (drivers Windows pour Btrfs) pour ensuite éteindre la VM et copier le système installé sur une nouvelle partition Btrfs. Il faudra alors installer Quibble sur la partition système EFI, l’ajouter à la liste des options de boot UEFI et faire quelques réglages (lisez la doc) pour ensuite profiter de cet environnement Windows sur un système Btrfs.

Ce n’est pas encore très utile en l’état, mais c’est rigolo et possible, alors pourquoi se priver ?

]]>
L’outil de Seagate pour récupérer des fichiers effacés est disponible gratuitementhttps://korben.info/?p=113086http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200218_155900_L___outil_de_Seagate_pour_recuperer_des_fichiers_effaces_est_disponible_gratuitementTue, 18 Feb 2020 14:59:00 +0000Suite]]>

Si vous me suivez depuis des années, vous connaissez surement mon amour pour tout ce qui est récupération de données effacées.

C’est vraiment un truc que je kiffe… Pouvoir ressusciter un fichier malencontreusement effacé ou gratter sur des disques afin de comprendre leur histoire, un peu comme un archeologue qui interprête les vestiges du passé.

Alors bien sûr, pour ce faire, il existe BEAUCOUP d’outils dont TestDisk, Recuva ou Disk Drill pour ne citer qu’eux.

Mais dernièrement, le logiciel de récupération du fabricant Seagate a fait son apparition sur la toile pour un prix défiant toute concurrence : 0 $

Rebrandé sous le nom de Pixel8, Premium Seagate File Recovery Software est disponible ici pour Mac et Windows. (Oui ça fonctionne avec les disques et clés usb de toutes les marques)

L’outil est gratuit mais d’après ce que j’ai compris, vous possédez un nombre limité de récupération… Mais comme il n’y a rien d’autre de précisé, je ne saurais vous dire combien exactement… Certains parlent d’un an gratos, d’autres d’utilisation à vie…etc. C’est un modèle de licence un peu spécial mais bon, ça se teste et quand les vannes seront fermées, et bien il sera grand temps de changer de soft. En attendant, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez aussi vous amuser à générer plusieurs licences et à les conserver au cas où la première viendrait à échouer.

Après sur son fonctionnement, c’est assez classique. Une première fonctionnalité permet de tester la santé d’un disque dur, d’une clé USB ou d’un SSD.

Une seconde option permet de scanner le disque dur à la recherche de fichiers effacés de manière plus ou moins profonde. Et bien sûr de les restaurer.

Enfin, une dernière fonctionnalité propose d’effacer de manière sécurisée (donc en chiffrant) le support de votre choix pour justement empêcher que quelqu’un ne récupère vos données.

J’ai donc fait plusieurs tests, après avoir déterré ma boite à clés USB et autres petits objets de stockage et j’ai pris les plus vieilles clés que j’avais pour tester.

Et je suis retombé sur des trucs pas piqué des vers : sextape d’un ancien ministre, comptes bancaire d’un ex-PDG d’un constructeur automobile, actes de propriété d’un ancien maire d’une ville des Hauts-de-Seine récemment libéré… Ah non, juste quelques MP3, des vieilles séries américains et bien sûr des tonnes de photos de votre serviteur dans des déguisements plus ou moins expérimentaux.

Après j’ai fait quelques tests comparatifs avec Disk Drill et je peux vous dire que Disk Drill a su trouver beaucoup plus de choses et surtout à réussi a exporter de manière lisible des fichiers qui n’étaient pas lisibles après exports via Premium Seagate File Recovery Software. Donc à voir selon vos besoins, mais sachez que si celui-ci ne trouve rien, il est possible qu’avec un autre outil, ça trouve plus de choses.

Source

]]>
CunningBot : trouver un nom de domaine en utilisant les mots connexeshttps://korben.info/?p=112581http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200218_090000_CunningBot___trouver_un_nom_de_domaine_en_utilisant_les_mots_connexesTue, 18 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Vous le savez (notamment si vous bossez dans le SEO ou l’e-commerce) il n’est pas toujours facile de trouver un bon nom de domaine pour le site, le blog ou la boutique que vous voulez lancer. Souvent votre mot clé ou le nom de votre thématique existe déjà et vous devez alors « bidouiller » un peu, en ajoutant des tirets, un nombre, une extension bizarre ou une région, parmi d’autres exemples (kor-ben, korben123, korben.zechef ou korbenclermont, etc.).

Autre option qui existe : trouver un mot connexe, un synonyme ou quelque chose de très approchant qui représente bien l’idée de départ. Parfois c’est même mieux, car ça affine votre niche. Mais ce n’est pas toujours simple à trouver, les idées peuvent vite manquer. Selon un rapport de l’Afnic (lien PDF), daté de 2017, il y avait déjà plus de 350 millions de domaines enregistrés dans plus de 1500 extensions différentes (dont 3.2 millions de .fr). Dans certaines thématiques cela revient à chercher une aiguille dans une botte de foin.

C’est pourquoi il existe des outils comme CunningBot qui permettent de lister toutes ces idées que vous pourriez avoir négligées. En plus c’est gratuit et le site annonce ne pas surveiller vos recherches à son propre avantage tout en utilisant les DNS Google (8.8.8.8./8.8.4.4.) pour éviter l’éventuel vol de domaine par DNS. Rien ne permet de prouver la véracité de l’affirmation cela dit.

Moteur de recherche de mots connexes pour domaines avec CunningBot

Une fois sur le site vous renseignez juste votre mot clé recherché dans le moteur et vous choisissez l’extension dans laquelle vous voulez trouver votre domaine (.com, .fr, .info ou autres). Vous recevrez parfois des centaines de propositions avec chaque fois la disponibilité du site ou non. Ces propositions sont faites à base de dizaines de préfixes, suffixes, fusionnages, remplacements … parmi les plus populaires.

Test Cunningbot avec le mot Pirate

Du coup, comme vous le voyez dans la capture ci-dessus, l’outil est plutôt axé monde anglophone. Au final sur les centaines d’idées il faudra faire pas mal de tri, sauf si votre site est destiné à l’international bien entendu (dans ce cas c’est bombance).

Dans mon test sur le mot piratage il y a eu des choses sympas auxquelles je n’aurai pas pensé de moi-même (j’ai honte de reconnaitre cette faiblesse mais je me dois d’être honnête avec vous). « Pirathlon » par exemple, ça sent bon la discipline olympique du piratage non ? « Piratocracy » rendrait ses lettres de noblesses au terme, etc.

Autre petite chose à noter, les domaines disponibles ne le sont pas toujours vraiment. J’ai fait le test avec linux.fr qui est dispo selon eux (à mon étonnement), mais qui est en fait uniquement transférable selon OVH, pas vraiment pareil 😉

Cela dit ça reste un outil à tester, il ne vous faudra que quelques secondes pour lancer votre recherche et peut-être que vous récupérerez de nouvelles idées. L’illumination peut venir de partout.

Source

]]>
Youtube, c’est pas gratuit ?!https://korben.info/?p=113075http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200217_184453_Youtube__c___est_pas_gratuit___Mon, 17 Feb 2020 17:44:53 +0000

YouTube, machine à fric ou gouffre sans fin ?

Comment YouTube génère de l’argent, le redistribue, l’investit et quel est son impact sur le contenu de la plateforme ?

L’ami Jérôme a enquêté et vous apporte des réponses.

]]>
Découper des vidéos facilement sous Windows avec SimpleVideoCutterhttps://korben.info/?p=112569http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200217_090000_Decouper_des_videos_facilement_sous_Windows_avec_SimpleVideoCutterMon, 17 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Il y a quelques mois je vous avais déjà présenté un petit outil afin de vous aider à découper vos vidéos, VidCutter. En voici un autre : SimpleVideoCutter.

Le défaut de ce dernier est qu’il ne tourne pour l’instant que sous Windows (alors que VidCutter prenait en compte tous les OS). Cela dit il possède malgré tout quelques autres aspects intéressants, raison pour laquelle je vous le fais découvrir.

Déjà il est open source et gratuit. Il est aussi assez minimaliste dans le sens ou il ne dispose pas de 36 fonctionnalités jamais utilisées. L’interface est donc assez épurée et vous trouverez assez vite ce qu’il vous faut. Elle ne dispose d’ailleurs que de 3 zones : la barre de menu principal en haut, une barre d’édition de vidéo sur la gauche et la prévisualisation de la vidéo. Sous cette dernière des informations variées sont affichées (timeline, volume, nom du fichier …).

SimpleVideoCutter pour éditer vos vidéos sous Windows

Pour faire tourner SimpleVideoCutter il vous faudra au préalable le logiciel libre FFmpeg (à télécharger gratuitement ici). Une fois les 2 installés sur votre machine il vous sera demandé de spécifier un dossier dans lequel envoyer les fichiers de sorties. Le logiciel supporte les formats MOV, AVI, MP4, WMV, RM et MPG.

Une fois que vous lancez votre vidéo c’est très simple, il suffit positionner le curseur de la timeline sur la frame précise à laquelle commencer la découpe et cliquer sur « Set start« . Ce sera le point de départ de votre nouvelle vidéo. La procédure est la même pour la frame de fin, vous utiliserez alors l’option « Set end« . Vous verrez alors votre sélection sur la timeline et vous pouvez la prévisualiser en utilisant « Play range« . Si vous êtes satisfait utilisez « Enqueue » pour lancer la découpe, si ce n’est pas le cas un petit « Clear selection » et vous recommencez.

L’extraction des portions de vidéos que vous voulez garder se fait en arrière-plan donc il est possible de travailler sur une nouvelle vidéo en même temps qu’il fait le taf sur la précédente. Tout est conservé en l’état originel, que ce soit la résolution, la fréquence d’images ou le taux d’échantillonnage audio.

L’équipe derrière le projet prévoit d’intégrer bientôt FFmpeg par défaut (pour éviter d’avoir à télécharger 2 archives séparées), de pouvoir modifier les tailles et formats de sorties des vidéos par rapport à la source …

Bref ce n’est pas l’outil ultime, mais ça fonctionne plutôt bien et c’est hyper facile à manipuler. Même votre grand-mère pourra éditer les vidéos des fêtes que vous lui avez envoyés. Parce que vos 2 heures de rush ça prend de la place sur sa tablette alors que le seul moment intéressant ce sont les 30 secondes ou un tonton Marcel bourré est tombé de sa chaise. 3 fois de suite. Sur le chat.

Source

]]>
Un passager lambda peut-il poser un avion de ligne sans pilote ?https://korben.info/?p=113048http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200215_144031_Un_passager_lambda_peut-il_poser_un_avion_de_ligne_sans_pilote__Sat, 15 Feb 2020 13:40:31 +0000Suite]]>

Je suis tombé par hasard via les recommandations YouTube sur cette vidéo de François Calvier qui a voulu savoir s’il était possible pour un passager lambda de poser un avion de ligne seul !

Alors évidemment, ce n’est pas si simple sauf si vous êtes un pro de Microsoft Flight Simulator, mais avec l’aide de la tour de contrôle et du pilote automatique, c’est parfaitement possible.

Ça m’a intéressé de voir comment ça se passait pour poser un avion de ce type et je pense que ça vous intéressera aussi si vous êtes un peu curieux.

Je ne sais pas si ça arrivera un jour à l’un d’entre nous (je ne nous le souhaite pas ^^), mais comme à chaque fois, ceux qui s’en sortent le mieux sont ceux qui gardent leur sang froid. Ça me fait penser à cette pauvre femme qui a totalement paniqué lors d’un vol d’Air Europa qui reliait Madrid à Amsterdam le 9 février, le jour de la tempête Ciara.

Autrefois, j’étais aussi un peu stress en avion. Puis une année, j’ai enchainé vol pour l’Australie et vol Zero-G et maintenant, même quand ça secoue fort et que le pilote s’y reprend à plusieurs fois avant de réussir à poser son avion, je n’ai plus jamais peur. Sauf quand les hôtesses tombent à court de bouffe à distribuer, évidemment.

Comme quoi, y’a moyen de se désensibiliser…

Bon vol et bon week-end à tous !

]]>
Les liens de la semaine – LDS #1https://korben.info/?p=113025http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200214_163048_Les_liens_de_la_semaine_____LDS__1Fri, 14 Feb 2020 15:30:48 +0000Suite]]>

A un moment, je publiais une longue liste de liens de la semaine sous la forme d’un article. C’était cool mais pas très fun à parcourir. N’abandonnant pas l’idée, j’ai pris la décision de publier une petite vidéo en live chaque semaine pour passer en revue l’actu qui a retenu mon attention.

N’hésitez pas à me faire vos retours !

Bon week end !

]]>
Webosaures – Quizosaure : what the job ?https://korben.info/?p=113019http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200214_151544_Webosaures_____Quizosaure___what_the_job__Fri, 14 Feb 2020 14:15:44 +0000Suite]]>Les Webosaures

Si vous me suivez dans l’aventure Webosaures que j’ai lancée en compagnie de Rémi il y a tout juste 2 ans (février 2018, déjà) vous savez que nous aimons nous tester sur des formats différents, etc. Et bien c’est encore le cas avec l’émission de cette semaine qui est basée sur un concept de quiz dédié aux métiers du web et de la Tech !

Vu que c’est la période de la Saint-Valentin, nous avons décidé de nous amuser un peu (parce que nous on ne s’amuse qu’à ce moment-là, le reste de l’année on est sérieux). Nous avons donc testé un format plus ludique et qui a permis de jouer avec les personnes présentes dans le chat durant le live, ça a été bien fun 😉 Et en plus il y a eu pas mal de choses à apprendre sur des métiers peu voire pas du tout connu.

Qu’est-ce qu’un(e) Mécatronicien(e) ? Que fait un Roughman ? Quel est le quotidien d’un Cogniticien ? Vous le savez vous ?

Concrètement nous avons découvert toute une liste d’intitulés de jobs assez variés. À nous de décider si le métier existe ou non, de proposer en quoi il consiste (selon nous), de révéler ce qu’il en est vraiment et de nous poser la question : est-ce un métier « bull shit » (au titre ronflant …) ou non.

Sur les 25 jobs présentés il y en a qui sont facile à trouver, mais pas si simple à expliquer, d’autres restent nébuleux alors que certains semblent ne pas exister alors que si. Il y en a même quelques-uns qui n’existent carrément pas (mais notre imagination débordante leur a donné une chance de vivre ne vous inquiétez pas).

Bref nous avons bien rigolé sur cet épisode et j’espère que ce sera le cas pour vous aussi. Essayez de jouer le jeu en réfléchissant en même temps que nous. Enfin pas vraiment « en même temps » puisque vous écoutez la redif, mais vous m’avez compris 😉

Nous suivre sur nos réseaux : InstagramTwitterFacebook

À très vite pour la prochaine émission !

]]>
Récupérer facilement la version A Cappella de n’importe quelle chansonhttps://korben.info/?p=112424http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200214_090000_Recuperer_facilement_la_version_A_Cappella_de_n___importe_quelle_chansonFri, 14 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>Acapella Extractor

Lorsque vous aimez une chanson au point de vouloir en décortiquer chaque mot avec précision, lorsque vous voulez entendre la voix pure de Joey Starr votre artiste préféré ou encore créer un mashup et poser la partie vocale d’un titre sur un autre beat … il n’y a rien de mieux que la version a cappella. Mais cette dernière n’est pas toujours facile à trouver. Parfois c’est même quasi impossible.

Heureusement pour nous Acapella Extractor existe. Comme son nom l’indique, il permet d’extraire la voix de n’importe quelle chanson. Ce qui est rendu possible via l’utilisation de la librairie open source Spleeter, développée par l’équipe Deezer. Acapella Extractor est dispo en ligne, c’est gratuit, open source et utilisable aussi sur mobile, que demander de plus ? (des croissants et une tourte aux potirons, oui j’y ai pensé aussi)

Il suffit d’uploader un fichier .WAV ou .MP3 et d’attendre quelques secondes (bon ça pourra aller jusqu’à 1 ou 2 minutes selon les cas). Vous recevrez alors un nouveau fichier audio contenant juste la version a capella. Fingers in the nose.

Acapella Extractor, outil gratuit pour récupérer l'a cappella de n'importe quelle chanson

Quelques limitations à noter malgré tout : votre fichier de départ ne doit pas faire plus de 80Mo ni durer plus de 10 minutes. Quant au lien de téléchargement du résultat final, il ne sera valable que durant 6 heures. En plus leur charte mentionne que vous ne devriez pas utiliser le service si vous n’êtes pas majeur, que vous ne possédez pas les droits sur les chansons, bla bla bla … lol.

Les créateurs du site proposent aussi la manip inverse, à savoir extraire l’instrumental et supprimer les paroles. Le principe est totalement le même que pour Acapella Extractor et cela se passe sur Remove-Vocals.

Que ce soit pour vos propres mix, préparer vos soirées karaoké ou créer vos mashups perso ces outils pourraient vous donner un bon petit coup de main. Ce n’est pas parfait (il y a parfois trop d’écho, le volume n’est pas uniforme, ça rend parfois assez mécanique) mais largement suffisant pour s’amuser un peu. Et puis il y a une question de logique, moins il y a d’instruments sur le titre original, plus c’est facile pour l’outil. Leur chaine YouTube propose quelques exemples.

Maintenant c’est parti pour la course que tout le monde attend : qui sera le premier à poser un texte de Dalida sur du Black Sabbath ? Go go go

Source

]]>
Codin’Night Une Battle Royale de développeurshttps://korben.info/?p=113010http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200213_104622_Codin___Night_Une_Battle_Royale_de_developpeursThu, 13 Feb 2020 09:46:22 +0000Suite]]>LesJeudis Battle Royale 2020

J’aurai la chance d’être présent ce jeudi 27 février à la toute première édition d’un nouvel évènement gratuit proposé par LesJeudis : LesJeudis Codin’Night Battle Royale.

Durant cet event environs 200 développeurs vont s’affronter en mode Battle Royale, au final il ne restera que 3 survivants. J’ai vaguement entendu dire que les corps des 197 autres serviront à nourrir un refuge d’animaux sauvages, mais je n’en sais pas plus pour l’instant, à confirmer donc. Les photos (sans filtres) en exclu sur mon Instagram le jour J.

LesJeudis Codin Night Battle Royale

Sur le principe c’est assez simple : les participants seront répartis en 3 groupes, chacun dédié à un langage différent (JS, Java et Python). Les meilleurs de chaque groupe s’affronteront alors entre eux au travers d’un Quiz. Le grand vainqueur repartira avec un joli chèque de 4000€, le 2e avec 2000€ et le 3e avec 1000€. Si vous avez confiance en vos capacités, c’est le moment d’en faire quelque chose !

Ce challenge du code ne sera pas la seule attraction de la soirée puisqu’il y aura également en parallèle plusieurs meet ups (30 entreprises présentes), des animations et des conférences. Dont celle de votre serviteur qui aura pour titre « L’importance du développement sécurisé« . J’expliquerai pourquoi il est important pour les devs de sécuriser leur code à travers un ensemble de bonnes pratiques et de conseils pour bien débuter.

Les conférenciers pour la Codin Night 2020 de LesJeudis

Parmi les autres conférenciers, vous retrouvez Cassidy Williams (ex-Amazon et Venmo qui fait partie des 35 femmes de moins de 35 ans a changer l’industrie de la Tech selon Glamour Mag), Nader Dabit (auteur de livres qui a notamment bossé avec l’armée US, Microsoft ou encore Amazon) et Maxime Hurtrel (Product Manager pour OVHCloud). Que la crème de la crème je vous dit, on se croirait dans une cappucino-party.

Comme je vous l’ai dit, l’évènement est entièrement gratuit. Par contre si vous voulez participer à la bataille des codeurs il faut vous inscrire au préalable, vous aurez besoin de ce ticket pour accéder au challenge. Idem pour la série de conférences, pensez à vous inscrire ici.

Ce nouveau concept devrait avoir lieu une fois par an et pour l’édition 2020 cela se passe à la Cité des Sciences et de l’Industrie (30 Avenue Corentin Cariou, 75019 Paris) à partir de 18h30.

J’espère vous y voir nombreux, n’hésitez pas à venir me saluer je ne mords plus trop (la flemme).

]]>
Comment activer le mode jeu de Windows 10https://korben.info/?p=112399http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200213_090000_Comment_activer_le_mode_jeu_de_Windows_10Thu, 13 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Si vous utilisez Windows 10 de manière régulière et depuis un certain temps vous devez sans doute déjà connaître le mode jeu (gaming mode) de l’OS, mais ce n’est pas forcément le cas de tout le monde.

Comme son nom l’indique, le mode jeu permet « d’optimiser » le système d’exploitation pour jouer avec une meilleure fluidité. Ou pour faire du multitâche avec moins de ralentissements en améliorant les performances système. D’ailleurs ce mode était plus facile à lancer auparavant, car il apparaissait par défaut dans le menu démarrer sous le nom de « Xbox Game bar« .

Enfin bref, si elle n’est plus accessible directement pour une raison ou une autre, il est possible de lui offrir une seconde chance grâce à une manip toute simple que voici :

Ouvrez vos paramètres (touche Windows => paramètres) puis cliquez sur « Jeux ».

Activer le mode jeu de Windows 10

Là il vous suffit de passer le bouton « Désactivé » en « Activé ». Voir de configurer les raccourcis des actions possibles : ouvrir la barre de jeux (touche Windows + G par défaut), prendre une capture d’écran, démarrer/stopper un enregistrement, etc.

Activer le mode jeu dans Windows 10

Concrètement la barre vous offre une meilleure expérience lorsque vous jouez avec quelques fonctionnalités supplémentaires : enregistrement de vos parties, captures d’écrans, affichage des performances de votre machine (FPS, utilisation GPU/CPU, …) ou encore taper la discute avec vos contacts Xbox directement sans quitter votre jeu. Voire même de connecter votre compte Spotify pour écouter et manipuler les morceaux en cours de partie ou partager automatiquement vos captures d’écrans sur Twitter.

Mode jeu de Windows 10 en action

Pas que ça changera votre vie, mais si vous effectuez une tâche de fond qui demande de la ressources et que votre ordinateur n’est pas assez puissant pour gérer cette dernière lorsque vous jouez en même temps, peut-être que la barre vous aidera un peu.

Il vous faudra minimum la version 17763.0 de Windows 10 (sortie en octobre 2018).

Source

]]>
A la découverte du MoDem Comedy Clubhttps://korben.info/?p=113000http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200212_120217_A_la_decouverte_du_MoDem_Comedy_ClubWed, 12 Feb 2020 11:02:17 +0000Suite]]>

Allez, on est mercredi, et comme ici sur Korben.info, on aime tous rigoler, je vous propose une petite blague.

Cette blague, on la doit à Laurent Garcia qui si j’en crois le site NosDeputés.fr est ENFIN rentré de vacances. Laurent représente le MoDem, un groupe politique comme il y en a tant d’autres.

Attention à ne pas confondre le MoDem avec le modem. L’un est un truc lent faisant des bruits stridents et inutiles et l’autre est un appareil permettant de se connecter à Internet.

Si Lolo m’a fait rire, c’est parce qu’il a posé une question au ministère de la Culture. JE SAIS, il n’y a pas de question bête. Donc on ne va pas se moquer. Toutefois, il y a parfois des idées de merde.

Je ne vous mets pas tout le texte, car la formulation pompeuse destinée à empêcher nos cerveaux de gens normaux de fonctionner correctement, fait bien son travail. Toutefois, Laurent aborde le sujet de la CAP (Contribution à l’audiovisuel public) qui est si je ne m’abuse, est un rebranding de la redevance TV et qui est actuellement collée sur le dos de la taxe d’habitation.

La taxe d’habitation étant destinée à disparaitre d’ici 2022, les mecs se sont demandé ce qu’on allait faire avec cette jolie redevance pour l’audiovisuel public. Il semblerait que le peuple se détourne de la télévision et que par conséquent, la thune rapportée par la CAP diminue et que cela ne va pas aller en s’arrangeant.

Horreur malheur ! Alors plutôt que de se dire : « Hey les gars, cool, un impôt inutile en voie de disparition, venez on l’enlève, on est trop des BG« , ils se triturent tous les méninges pour faire « EVOLUER » cette taxe. Évoluer au sens idiocratique du terme bien évidemment.

Ainsi, surement au réveil d’un rêve humide et agité, durant ses longues vacances, Laurent Garcia a eu cette idée magnifique que je vous livre dans le texte :

Ils (Le MoDem, Laurent Garcia) proposent en compensation, même si cela semble difficilement applicable, une taxation minime sur chaque connexion à un réseau social, ce qui permettrait d’identifier les usagers et par conséquent limiter les attaques racistes, antisémites, sexistes et homophobes sous couvert d’anonymat.

Lolo

WOPITIN !

En gros, ce que proposent les gus du MoDem, c’est de taxer chaque connexion à un réseau social. D’abord parce que cela rapporterait de la thune, mais surtout, parce que cela permettrait d’IDENTIFIER LES USAGERS DE CES RÉSEAUX.

Bah voyons !

Ça va, Lolo, t’es bien là ?

« Vivons Laxou, visons vos sous »

Bon, déjà, taxer les connexions à Twitter, Facebook, Instagram et j’en passe, il va falloir m’expliquer le lien avec l’audiovisuel public.

Ensuite, on parle de taxer qui ? Les FAI, donc les Internautes ? Les entreprises qui utilisent les réseaux sociaux ? Ou les GAFAM qui font tourner ces réseaux sociaux ? Mystère.

Après, je ne sais pas si les mecs au MoDem sont au courant… ça m’étonnerait qu’ils le soient, car ils sont encore en 56K (voire 56 tonnes de caca…rooooh, oui j’aime l’humour pipi 56KK) au niveau de leurs neurones… mais identifier les usagers c’est clairement du fichage et compagnie.

Et que pour le moment, il y a encore un flou artistique sur le statut réel du régime politique actuel français. Donc en attendant qu’on sache officiellement si on est en dictature, en démocratie ou tout autre régime politique, je propose au MoDem de ne pas trop anticiper là-dessus. Ne t’enflamme pas Laurent !

Ensuite, il faudrait qu’on le contacte gentiment pour lui expliquer qu’il est parfaitement possible d’écrire des horreurs « racistes, antisémites, sexistes et homophobes » de manière anonyme sur ces réseaux sociaux. Et que le fait d’appliquer une taxe ne permet pas d’identifier ces gens. Sauf à leur faire déclarer officiellement sous leur nom qu’ils sont les propriétaires de tel compte Twitter et de tel compte Facebook. Autant dire qu’il peut aller se gratter.

Laurent a plus de 20 d’expérience en réseaux sociaux

La bonne nouvelle, c’est qu’il le reconnait lui-même, cela « semble difficilement applicable« . Non, mon petit père. Ça ne semble pas difficilement applicable. C’est tout simplement impossible sauf si tu massacres au passage quelques droits fondamentaux. Après c’est sûr qu’on n’est plus à ça prêt en ce moment.

Bref, à suivre. Mais merci à Laurent Garcia pour ce petit moment de détente en mode « Le mercredi, c’est connerie ».

Source

]]>
Comment booter une VirtualBox avec un .IMG ?https://korben.info/?p=112592http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200212_090000_Comment_booter_une_VirtualBox_avec_un_.IMG__Wed, 12 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

J’ai récupéré une image disque Linux au format .img que je voulais tester sous une machine virtuelle Virtualbox et pas moyen de la démarrer de la même façon qu’une ISO.

J’ai donc essayé d’abord de renommer le .img en .iso. Parfois ça fonctionne, mais dans ce cas précis, ce n’était pas suffisant.

J’ai ensuite essayé d’ajouter un contrôleur de disquette à ma machine virtuelle.

J’y ai associé mon image disque en .img (ce qui est possible), mais j’ai obtenu le message d’erreur suivant :

Could not get the storage format of the medium '/Users/korben/Downloads/bat.img' (VERR_NOT_SUPPORTED).

Ou en français :

Could not get the storage format of the medium '/Users/korben/Downloads/bat.img' (VERR_NOT_SUPPORTED).

Je me suis alors roulé en boule dans l’obscurité du placard sous l’escalier, et environ 20 min plus tard, je me suis souvenu que Virtualbox proposait aussi des outils en ligne de commande permettant de convertir certains formats d’images disques. Quelques recherches sur le net plus tard, je suis tombé sur la commande suivante, qui m’a permis de convertir mon .img en .vdi (le format virtual disk de Virtualbox).

 VBoxManage convertfromraw --format VDI bat.img bat.vdi

Et ça a très bien fonctionné :

# % VBoxManage convertfromraw --format VDI bat.img bat.vdi 
Converting from raw image file="bat.img" to file="bat.vdi"...
Creating dynamic image with size 3227533824 bytes (3079MB)...

J’ai pu alors associer mon .vdi avec ma machine virtuelle et booter dessus.

J’espère que ces modestes explications vous auront aidé !

]]>
Onedev – Une alternative légère à Gitlabhttps://korben.info/?p=112557http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200211_090000_Onedev_____Une_alternative_legere_a_GitlabTue, 11 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Onedev est une alternative à Gitlab qui se veut simple et légère et permet de faire du suivi de ticket, de la gestion de dépôts Git, des pull request, de l’intégration continue…etc.

Le mieux pour bien comprendre toutes les fonctionnalités de l’outil c’est d’installer Onedev sur votre machine et de le tester.

Build Workflow

Voici comment faire en quelques étapes.

Lancez un terminal et entrez la commande suivante (il vous faut docker) :

docker run -it --rm -v /var/run/docker.sock:/var/run/docker.sock -v $(which docker):/usr/bin/docker -v $(pwd)/onedev:/opt/onedev -p 6610:6610 1dev/server

Puis avec votre navigateur, rendez-vous sur http://localhost:6610. Suivez les étapes de configuration et voilà !

Onedev est en place ! Y’a plus qu’à tester.

+ d’infos ici

]]>
Comment installer le VPN Wireguard facilement ?https://korben.info/?p=112938http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200210_163557_Comment_installer_le_VPN_Wireguard_facilement__Mon, 10 Feb 2020 15:35:57 +0000Suite]]>

Vous le savez, je suis un grand supporter des VPN, surtout ceux qu’on héberge nous-mêmes. Seulement, quand on n’est pas un technicien chevronné, ce n’est pas forcément très simple de mettre en place ce genre de choses. Heureusement, il y a toujours des méthodes simples qui permettent d’installer des VPN facilement sans trop se prendre la tête et en automatisant la config. Le succès de mon article sur l’installation d’OpenVPN pour les nuls en est le parfait exemple.

Et aujourd’hui, j’ai envie de changer et je vous emmène à la découverte de Wireguard. J’étais l’un des premiers à vous en parler il y a quelques années, mais faute de documentation, je n’avais pas pu le tester à l’époque.

Wireguard est donc un logiciel libre qui permet d’établir des tunnels chiffrés de bout en bout (VPN) avec des outils et protocoles robustes et modernes comme le framework NoiseCurve25519ChaCha20Poly1305BLAKE2SipHash24HKDF…etc., le tout avec des performances de dingue comparé à OpenVPN ou encore IPSec.

Le projet est encore jeune (2015) par rapport à ses concurrents (donc moins testé) donc à vous de voir si vous décidez de lui faire confiance ou non. Toutefois, sa surface d’attaque a été réduite au maximum avec peu de code et une facilité d’implémentation.

Alors, comment installer Wireguard sur un serveur Ubuntu sans se prendre le chou ? Et bien pour cela, il existe piVPN qui est un script d’installation permettant d’installer au choix OpenVPN ou WireGuard sans aucune compétence technique.

Destiné au Raspberry Pi (Raspbian) ce script fonctionne aussi parfaitement sur une Debian ou une Ubuntu en mode VPS ou ordinateur personnel. Personnellement, je l’ai déployé sur une instance Ubuntu chez OVH.

Ça vous dit ? Alors c’est parti !

Lancez le script comme ceci :

git clone https://github.com/pivpn/pivpn.git
sudo bash pivpn/auto_install/install.sh

Suivez ensuite le déroulé de l’installation…

Votre serveur aura besoin d’une adresse IP statique pour que vous puissiez vous y connecter. Choisissez ensuite l’utilisateur local qui fera tourner le serveur VPN :

Choisissez ensuite le VPN de votre choix. Wireguard ou OpenVPN. Pour ce tuto, nous allons partir sur Wireguard.

Le script va alors installer le dépôt, Wireguard et toutes les dépendances nécessaires. Puis il vous demandera un port. Laissez par défaut.

Choisissez ensuite le fournisseur de DNS de votre choix.

Pour ma part, j’ai choisi les DNS de Cloudflare.

Ensuite, laissez le choix par défaut pour la connexion à l’IP du serveur par le client :

Des clés vont alors être générées…

L’installeur recommande ensuite d’activer les mises à jour « unattended » pour plus de sécurité (car un port ouvert sur le net, toussa toussa…etc.) et indique aussi que vous allez devoir rebooter.

Vous acceptez et voilà ! Wireguard est installé !

Une fois que c’est terminé, relancez votre serveur.

Ensuite, une fois redémarré, tout se passe avec la commande « pivpn ».

On va ajouter un client avec la commande suivante.:

pivpn -a

On lui donne un nom et y’a plus qu’à aller voir dans le répertoire /home/ubuntu/configs pour retrouver sa configuration.

Si pour un smartphone, vous voulez générez un QR Code à scanner avec le client, entrez la commande :

pivpn -qr

Les clients Wireguard sont tous téléchargeables ici. Il y en a pour Linux, pour macOS, pour Windows, pour iOS, pour Android…

Ensuite dans le client, vous pouvez soit importer le fichier de config qui se trouve dans /home/ubuntu/configs, soit en copier coller le contenu, soit scanner le QR Code.

Voici à quoi ressemble ma conf :

Que vous pouvez coller dans le client (ici le client macOS). Notez que si vous cochez la case « On-Demand », la connexion s’effectuera d’elle-même et se relancera en cas de coupure sur les interfaces réseau (ethernet ou wifi) voulues. Pratique si vous vous connectez à des réseaux wifi qui ne vous appartiennent pas et que vous avez peur d’oublier.

D’ailleurs sur les smartphones cette option On-Demand est intéressante, car vous pouvez choisir d’établir une connexion Wireguard sur les réseaux wifi automatiquement, mais pas quand vous êtes uniquement sur la 4G.

Et voilà ! Vous êtes connecté ! Bravo !

Amusez-vous bien !

]]>
Paralleles s01e03 – Fan de Mon Petit Poney #podcasthttps://korben.info/?p=112901http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200210_113735_Paralleles_s01e03_____Fan_de_Mon_Petit_Poney__podcastMon, 10 Feb 2020 10:37:35 +0000Suite]]>Podcast Parralèles Korben

Vous aimez les licornes ? Et bien il va falloir vous mettre aux poneys. Cette semaine j’ai le plaisir de vous proposer l’interview de Silou, un grand fan de l’univers Mon Petit Poney (pardon, My Little Pony) qui est aussi pentester professionnel.

2 mondes qui n’ont a priori rien en commun et si je connais assez bien le second, je suis un total noob en ce qui concerne le premier. Parce que c’est aussi ça le but de Paralleles, échanger avec des personnes qui ont des passions totalement différentes et voir comment je suis capable d’enchainer mon podcast au fur et à mesure de son déroulement. Hop sans les mains.

Découvrez donc comment il a découvert My Little Pony en 2013, pourquoi il a accroché à ce Nouveau Monde et ce que cela a changé dans sa vie. Pourquoi aussi cela a pris un peu moins d’importance au fil du temps pour transiter peu à peu vers le monde des « furries », ces personnages anthropomorphes.

Est-ce que le message ultra-positif de My Little Pony peut être un remède à la dépression ? Quel est le regard des autres ? Comment s’impliquer dans cette communauté lui a permis de développer un cercle social et aller plus facilement vers les autres ? Des questions (et réponses) qui montrent que les implications peuvent être plus profondes que le simple visionnage d’un dessin animé coloré.

De plus il s’agit de son tout premier podcast ! Il s’en est plutôt bien tiré et je suis content qu’il ait décidé de partager ses passions avec moi. Sortir de sa zone de confort y’a que ça de vrai les amis !

Pour aller plus loin (on en parle dans le podcast) :

Pour vous abonner au Podcast, c’est par ici : http://paralleles.org/

]]>
Comment poster une Live Photo iOS sur Instagram ?https://korben.info/?p=112544http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200210_090000_Comment_poster_une_Live_Photo_iOS_sur_Instagram__Mon, 10 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Si vous êtes sur iPhone et que vous voulez partager une Live Photo (vous savez ces photos qui bougent quand on laisse le doigt appuyé dessus) sur Instagram un peu comme vous le feriez avec l’option Boomerang, rien de plus simple.

Prenez la live photo de votre choix et cliquez sur l’icône de partage.

Choisissez ensuite l’option « Enregistrer comme vidéo »…

Puis lancez Instagram, allez dans le module de Story et cliquez sur l’icône permettant de parcourir les photos et vidéos enregistrées dans votre téléphone.

Cliquez ensuite sur ce menu, et allez chercher votre vidéo (dans « Récents » ou « Vidéos »).

Enlevez le son si vous voulez, ajoutez votre texte, vos stickers, vos effets et y’a plus qu’à poster ! Enjoy !

]]>
Webosaures – Vidéo à la demande (Netflix, Amazon Prime, Disney Plus…)https://korben.info/?p=112832http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200210_085110_Webosaures_____Video_a_la_demande__Netflix__Amazon_Prime__Disney_Plus____Mon, 10 Feb 2020 07:51:10 +0000Suite]]>Webosaures - Vidéo à la demande Netflix

À quoi ressemblait la vie avant Netflix ? Que faisaient les gens à l’époque où Amazon Prime n’existait pas ? Comment avons-nous pu vivre aussi longtemps sans Disney Plus ?

Voilà le genre de questions indispensables que nous nous sommes posé durant ce nouvel épisode des Webosaures. Parce que oui Rémi et moi-même avons vécu avant tout ça, avant même la naissance des Internets … nous ne sommes pas des dinosaures pour rien !

L’occasion pour nous de rappeler de bons souvenirs d’époque : de VidéoFutur à Canal+, du piratage à la gravure en passant par les DivX, le streaming de torrents, la box Free, etc. Mais on se pose aussi des questions d’aujourd’hui. Est-ce que YouTube peut être considéré comme de la VOD ? Quelles sont les limitations des plateformes actuelles ? Est-ce que la multiplication des abonnements à payer est un frein ?

Pour aller plus loin (on en parle dans la vidéo) :

Nous suivre sur nos réseaux : InstagramTwitterFacebook

À très vite pour la prochaine émission !

]]>
The Pirate Bay Bundle : 101 jeux indépendants et gratuits à téléchargerhttps://korben.info/?p=112363http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200207_090000_The_Pirate_Bay_Bundle___101_jeux_independants_et_gratuits_a_telechargerFri, 07 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Lorsqu’il s’agit d’exhumer des choses du passé, des projets passés un peu inaperçus, vous savez que votre serviteur prend facilement sa pelle et sa pioche pour les déterrer. Parce que la chasse au trésor du web n’a pas d’âge limite, je me transforme en l’un des 7 nains de Blanche Neige 😉

Du coup aujourd’hui je vous présente un projet qui remonte à 2014. Un coffre de pirate contenant plus de 100 petits jeux gratuits, indépendants, bizarres et qui ont reçu un peu d’attention avant d’être quasi totalement oublié. Mais comme il flotte une bonne odeur de retrogaming dans cette compilation, c’est le moment de remettre un coup de focus.

Cette sélection de jeux a été réalisée par Moshboy via son tumblr (woaw ça existe encore ces trucs) Odditie-S et mit à dispo au format torrent sous le nom du Pirate Bay Bundle. Ce qui lui a demandé le plus de travail avec cette compilation a été de motiver les développeurs des jeux de proposer une archive de leur jeu, la plupart étant prévus pour être joués via navigateur.

C’est normal en même temps, mettez-vous à la place du développeur du jeu. Il se démène pour sortir un truc dont tout le monde se fout, personne ne parle de sa création. Et un gars sorti de nulle part vient te demander de travailler sur une version qui pourrait être jouée en local. Bon au moins Moshboy a ajouté à l’archive quelques interviews des devs, un peu de reconnaissance pour eux quand même.

Si j’en parle, c’est aussi que le fichier a une belle histoire. Ajouté sur le site originel The Pirate Bay (.se) en mars 2014 il avait disparu lorsque ce dernier a été fermé en décembre 2014. Beaucoup avaient oublié son existence. Mais pas un certain DFJustin qui a remis le bundle en ligne via Archives.org (miroir ici)

Source

]]>
Bodyguard – Le service qui vous protège des trous d’cul du net (ils se reconnaitront ^^)https://korben.info/?p=112852http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200207_070002_Bodyguard_____Le_service_qui_vous_protege_des_trous_d___cul_du_net__ils_se_reconnaitront____Fri, 07 Feb 2020 06:00:02 +0000Suite]]>

Qu’on soit quelqu’un avec beaucoup de followers à ses trousses ou une personne lambda s’exprimant sur les réseaux sociaux, on aurait tous besoin d’un cyber garde du corps.

Car même si je crois (encore) que la plupart des gens sont bienveillants, voire passent leur chemin quand quelque chose ne leur plait pas, il existe une petite partie des internautes qui attaquent en meute (ça leur donne du courage, derrière leur écran) et qui sont capables d’écrire les pires horreurs à quelqu’un lorsqu’ils lisent ou entendent quelque chose qui ne leur plait pas, qui les heurte ou qu’ils ne comprennent pas.

Les exemples anciens ou récents sont nombreux : Insultes, menaces de mort, de viol, ou attaques répétées en mode harcèlement ciblé comme ce que pratiquait la fameuse Ligue du LOL et ses fans.

Hier encore, la militante féministe Caroline De Haas déclarait mettre en pause son compte Twitter, car elle subit du harcèlement ciblé depuis des mois, voire des années. C’est déjà un miracle qu’elle ait tenu jusque là, et je lui envoie tout mon soutien. Personne ne mérite ça.

Évidemment, il faudrait expliquer aux harceleurs pourquoi c’est mal d’harceler, mais en général, ces personnes manquent d’empathie. Ne pouvant se mettre à la place des autres, ils sont persuadés d’avoir raison et ne se remettent que trop rarement en cause. Rajoutez à cela l’effet de meute qui les incite à déposer leur cerveau et vous obtenez un cocktail explosif.

Comme je l’écrivais dans un tweet l’année dernière :

« C’est le manque d’empathie qui engendre de la bêtise qui elle-même engendre de la peur et cette peur engendre ensuite de la haine et de la violence.« 

Oui #JeSuisYoda avant tout.

Bref, si je vous parle de ça, c’est parce que Théo réagissait à l’un de mes messages hier pour me parler d’un service qui s’appelle Bodyguard qui permet de vous protéger des commentaires violents, haineux, racistes…etc à votre encontre sur Twitter, Instagram, YouTube, Twitch et Mixer.

Ce service s’installe via une application pour smartphone (Android, iOS) et une fois connectée à vos comptes, va grâce à son moteur d’analyse, retirer les commentaires insultants, mais aussi bloquer ou masquer les comptes des affreux méchants à la maturité émotionnelle d’un enfant de 6 mois (comme dirait Blanche pour ceux qui connaissent).

Et cela peut même fonctionner si vous faites du live Twitch ou YouTube.

Cerise sur le gâteau, il est même possible; si vous le désirez, de bloquer les messages de pub (spams) et autres messages inutiles au contenu ultra pauvre.

De quoi protéger fortement votre santé mentale si vous oeuvrez sur YouTube, Instagram ou Twitter.

Chaque message supprimé est analysé ensuite par un humain et restauré en cas de faux positif. Et vous pouvez, vous-même en restaurer. Mais globalement, ça fonctionne super bien !

Bravo à l’équipe de Bodyguard. Je pense sincèrement que cette application sauve des vocations, voire des vies. Honnêtement, envoyez cet article ou un lien vers l’application à tous ceux que vous suivez et dont vous êtes fans et qui ramassent cher. Vous leur rendrez service !

Et attention à ne pas confondre le concept de Bulle de filtrage avec celui de modération des commentaires haineux. Durant plusieurs années, je l’ai cru, et j’absorbais cette haine sans la bloquer. Mais la haine des autres n’est pas de l’information, et vous en couper ne vous rendra pas plus pauvre intellectuellement. Au contraire, cela vous protégera.

Bref, Bodyguard est gratuit et c’est un excellent service que je vous invite à utiliser si vous subissez aussi du harcèlement ou de la haine à plus ou moins grande dose.

Et fuck les rageux ! 👊

]]>
Safran recrute des ingénieurs dans la datahttps://korben.info/?p=111235http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200206_161614_Safran_recrute_des_ingenieurs_dans_la_dataThu, 06 Feb 2020 15:16:14 +0000Suite]]>

Safran, groupe international de haute technologie opérant dans les domaines de l’aéronautique, de la défense et de l’espace, recrute des développeurs et ingénieurs data. Cette semaine, au travers de l’interview de Valérie Quiniou, nous vous proposons de découvrir l’entité Safran Analytics et ses métiers de data engineer et développeurs, afin de vous faire une idée des projets sur lesquels vous pourriez travailler.

Bonjour Valérie, pourriez-vous vous présenter ainsi que votre équipe ?

Valérie Quiniou :

Je suis responsable du pôle DevOps au sein de Safran Analytics, l’entité du Groupe chargée de coordonner nos activités dans le domaine du big data et de l’Analytics. Dans l’équipe, nous sommes une vingtaine de développeurs, data engineer et experts plateforme. Notre mission est de faire de l’exploitation des données un levier de performance pour le Groupe. Nous accompagnons nos sociétés dans la collecte et l’analyse des données qui, combinées à leurs expertises métiers, va permettre de développer de nouveaux services pour Safran et ses clients.

Mon équipe est pluridisciplinaire et nous sommes privilégiés, d’abord parce que nous travaillons avec des méthodes et des technologies innovantes avec les moyens d’un grand Groupe, mais aussi grâce aux challenges très stimulants qui nous sont soumis, sans parler de notre cadre de travail sur le plateau de Saclay qui est exceptionnel.

Quels types de profils managez-vous ?

Je manage à la fois des développeurs front-end / back-end / full stack ainsi que des data engineers. Je recrute activement tous ces profils même si, en ce moment, je mets l’accent sur le recrutement de data engineers. Ces derniers conçoivent pour Safran Analytics tous les pipelines data des différents projets et s’assurent que ces données soient correctement transmises et misent à disposition dans les délais et les performances attendues.

Je recherche également des experts techniques qui assurent le maintien, en condition opérationnelle, de notre plateforme.

Définition Data Engineer : 

"Le Data Engineer définit, développe, met en place et maintient les outils et infrastructures adéquats à l’analyse de la donnée par les équipes de Data Science. Il veille à créer une solution permettant le traitement de volumes importants de données tout en garantissant la sécurité de celles-ci. Il représente le premier maillon de la chaîne de traitement de données." source
Cyril Abad / CAPA Pictures / Safran

Quelles qualités demandez-vous aux candidats ?

Pour les profils de data engineer, nous recherchons des personnes qui, lorsqu’elles implémentent une solution, ne raisonnent pas uniquement en matière de développement from scratch, mais qui sont capables, au moment d’agir, de se demander s’il vaut mieux tout développer ou intégrer des solutions du marché, ou encore mixer les 2 possibilités. Pour les développeurs, comme nous privilégions beaucoup la méthode agile SCRUM et les technologies telles que JavaScript et React JS pour le front-end ou Python ou Spark pour le back-end, ces expériences sont importantes au moment du recrutement.

Que fait Safran Analytics exactement ?

Notre rôle est de travailler sur le traitement de la donnée à toutes les étapes de son acquisition depuis une source, qu’elle soit interne dans nos usines ou chez un client, en passant par son analyse et jusqu’à sa présentation.

Par exemple, en data manufacturing, nous pouvons avoir à étudier une ligne de production sur laquelle nous fabriquons une pièce X, et pour laquelle nous constatons une digression avec un taux de rebus en croissance. Notre rôle est d’analyser les données pour d’identifier les causes et que les actions correctives et préventives puissent être mises en place. C’est très motivant et notre mission a un impact concret sur le quotidien des sociétés Safran mais aussi sur celui de tous les clients du Groupe qui, pour la majorité, sont dans le secteur de l’aéronautique.

Grâce à nos données, par exemple, les compagnies aériennes sont capables de maximiser le temps de vol de leurs appareils, tout en assurant une fiabilité maximale grâce à l’analyse de l’érosion et à la maintenance prédictive.

Nous sommes énormément sollicités, nous travaillons sur des projets technologiques très différents et, s’il est nécessaire d’avoir des compétences techniques, il faut aussi avoir une culture large et à jour des technologies actuelles, pour prescrire les bonnes méthodes et les outils en fonction des besoins utilisateurs.

Un petit mot pour la fin ?

Oui, même si nous sommes un grand Groupe, nous avons au sein de Safran Analytics une parfaite autonomie et nous sommes capables, à la fois de nous investir dans des projets longs termes, tout en expérimentant de nouvelles choses au sein de notre « data garage » dans le cadre de projets annexes.

En ce moment par exemple, nous testons des montages avec de l’Arduino, des Raspberry, nous nous intéressons aux technologies de la Blockchain, les drones. C’est très enrichissant et ça nous donne plein d’idées pour le futur au sein d’Analytics !

Crédit photo : Benoit Vallet / Safran 

Interview réalisée dans le cadre de la campagne de recrutement SAFRAN

Quelques postes ouverts chez SAFRAN

]]>
Autodidacte, le plus beau métier du monde !https://korben.info/?p=112830http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200206_153614_Autodidacte__le_plus_beau_metier_du_monde__Thu, 06 Feb 2020 14:36:14 +0000Suite]]>

Je suis autodidacte. Depuis toujours. Je sais faire énormément de choses dans des domaines très variés. C’est une force même si l’absence de diplôme qui quelque part « valide » une compétence est quelque chose que je continue parfois à ressentir quand je me mets en contact avec la société normale.

Mais j’ai de la chance, car je n’ai besoin de me faire valider par personne. Je ne fais partie d’aucun groupe de quelque nature que ce soit, je n’ai de compte à rendre à personne, je prends mes propres décisions, je ne dépends d’aucune plateforme, d’aucun patron, d’aucune entreprise et quand quelqu’un ou quelque chose tente de m’enfermer, je sais me dérober très vite. Et malheureusement, si vous pensiez le contraire me concernant, sur l’un de ces points, c’est que vous êtes victime d’un préjugé :).

Évidemment, cela fait de moi quelqu’un de solitaire. J’ai des amis, je vous rassure, et je ne travaille pas complètement seul, mais dans ma tête, dans mes prises de décisions et dans mon quotidien, je fonctionne en autonomie totale. Quand je décide de quelque chose avec mon cerveau, je fais souvent le mauvais choix. Mais quand je décide avec mon coeur, je ne suis jamais déçu. J’ai mis des années à retenir la leçon, mais maintenant c’est bon, j’ai capté.

Être autodidacte, c’est savoir apprendre, comprendre et faire les choses, par soi-même. Cela ne veut pas dire que vous avez la science infuse ou que vous n’avez ni mentor ni professeur. Non. Cela veut tout simplement dire que vous êtes votre propre motivation et que vous ne vous limitez pas à une case ou à un programme d’enseignement. Être autodidacte c’est être libre de faire ses choix même si ça bouscule les uns et les autres.

Évidemment, il y a ce foutu syndrome de l’imposteur qui n’est au fond qu’un blocage que nous renvoie la société, mais il est possible de le dépasser, au moins ponctuellement.

Et quel plaisir d’apprendre tout le temps, d’être curieux et de pouvoir explorer de nouveaux thèmes sans se limiter à cette case dans laquelle « on » voulait nous ranger. « On » ce sont nos amis, nos professeurs, notre famille, nos collègues, de parfaits inconnus voire nous-mêmes si nous nous laissons convaincre par la bouillie verbale des autres. Mais chacun est capable de sortir de cette case et d’emprunter le chemin qu’il souhaite. Pas facile, mais possible.

Si je vous parle de ça, c’est parce qu’on m’a envoyé une série documentaire réalisée par Anaïs Volpé et Alexandre Desane qui sont eux-mêmes autodidactes et qui sont partis à la rencontre d’autres comme eux qui non seulement avaient le goût d’apprendre et la curiosité, mais qui surtout on eu le courage de lâcher la rampe pour prendre un chemin différent de celui auquel le « monde » les destinait.

Ces gens sont beaux, inspirants et chargés en énergie positive ! Et j’ai la conviction que cela vous plaira et donnera du courage aux autodidactes en souffrance qui pourraient lire cet article, alors je la partage ici. Le travail d’Anaïs et d’Alexandre mérite beaucoup plus d’attention.

Bonne découverte à tous !

]]>
Chrome ID – Comment Google vous traque à l’aide de Chrome ?https://korben.info/?p=112825http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200206_120342_Chrome_ID_____Comment_Google_vous_traque_a_l___aide_de_Chrome__Thu, 06 Feb 2020 11:03:42 +0000Suite]]>

Bon, vous le savez, quand vous trainez sur le net, vous êtes traqué de partout. Cookies, empreinte de votre navigateur, stockage de vos requêtes adresse IP et j’en passe.

Alors bien sûr il est possible de brouiller les pistes à l’aide d’outils comme celui-ci ou des VPN, de la navigation privée, du nettoyage de cookie et grâce au RGPD, ça va un peu mieux aussi. Mais ces solutions techniques sont connues que de ceux qui mettent un peu les mains dans le cambouis.

Toutefois, les géants du net continuent de vous tracker. La preuve avec cette dernière innovation de Google qui l’air de rien, sous des arguments trompeurs liés au debug, a mis en place dans toutes les versions de Chrome >= 54, un identifiant unique généré aléatoirement lors de l’installation du navigateur.

En fonction de vos paramètres, ce Chrome ID est plus ou moins long et une fois que vous vous connectez avec votre compte Google, cet ID est forcement lié à votre identité. À l’aide du champ x-client-data (anciennement connu sous le nom de x-chrome-variations) transmis dans vos requêtes web, cet identifiant unique présent dans Chrome, pourra alors être transmis via n’importe quel service tiers Google présent dans les pages des sites sur lesquels vous surfez. Au hasard: Google Ads ! Mais aussi le captcha Google, les embed Youtube, les scripts Google Analytics, les fonts Google et j’en passe…

Ce Chrome ID encore assez confidentiel, c’est le petit tracker personnel que se réserve Google pour continuer à vous pister même quand vous prenez toutes vos précautions. Évidemment, Google se défend d’utiliser cet ID pour faire du tracking…

La solution ? Opter pour un navigateur qui n’implémente pas ce Chrome ID et vous débarrasser une bonne fois pour tout de Chrome.

Source

]]>
Faire fonctionner un Raspberry Pi Zero avec 2 piles AAhttps://korben.info/?p=112822http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200206_113246_Faire_fonctionner_un_Raspberry_Pi_Zero_avec_2_piles_AAThu, 06 Feb 2020 10:32:46 +0000Suite]]>

Si vous bricolez avec le Raspberry Pi Zero, voici un module d’extension qui risque de vous intéresser. Il s’agit d’une carte « Battery » qui permet de faire fonctionner votre Raspberry Pi en complète autonomie à l’aide de 2 piles AA.

Commercialisée pour 50$ par Gumstix, cette carte est compatible avec le Rpi Zero et le Zero W. Les piles peuvent d’ailleurs être rechargées directement au travers du Raspberry Pi à l’aide du câble micro USB. Et cette carte Gumstix Raspberry Pi Zero Battery IMU propose en plus une fonctionnalité gyroscope et accéléromètre 3 axes.

Couplée à une caméra, cette carte d’extension « Batterie » permet par exemple de streamer de la vidéo via le Wifi directement sur le Raspberry Pi Zero. En termes d’autonomie, 2 piles AA procurent environ 2h de vie à votre Rpi Zero.

Et il est aussi possible de customiser la carte de Gumstix pour lui rajouter des modules comme une puce GPS.

Notez aussi que bien que conçu pour le Zero et le Zero W, cette carte d’extension peut aussi être utilisée sur d’autres modèles de Raspberry Pi, mais forcément avec beaucoup moins d’autonomie.

Source

]]>
Aujourd’hui c’est la Journée Sans Portable ! Faut-il prendre ça au sérieux ? #journeesansportablehttps://korben.info/?p=112813http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200206_104618_Aujourd___hui_c___est_la_Journee_Sans_Portable___Faut-il_prendre___a_au_serieux____journeesansportableThu, 06 Feb 2020 09:46:18 +0000Suite]]>

Vous ne le savez peut-être pas, mais aujourd’hui c’est la Journée Sans Portable. Et oui ! Je ne savais même pas que ça existait, mais je remercie Olive qui me l’a fait remarquer sur Twitter. En grattant un peu, j’ai vu qu’elle a été créée en 2001 et s’étend maintenant sur plusieurs jours. Du 6 au 8 février pour être précis.

Alors autant pour la journée sans tabac, sans alcool, sans achat ou sans régime (!!), je sais qu’il y en aura qui vont jouer le jeu et y arriver, mais la journée sans portable, c’est un autre genre de challenge.

En effet, le smartphone et plus généralement les réseaux sociaux génèrent pas mal de plaisir pour nos cerveaux déjà bien ramollis et torturés et il est quasi impossible de se défaire de son smartphone durant 24h, quand on l’utilise tous les jours.

D’ailleurs, pour quoi faire, me direz-vous ?

En effet, nous avons tous plus ou moins besoin de notre téléphone. Déjà pour le boulot, pour recevoir des appels, pour répondre à nos emails, mais aussi passer le temps… Alors la journée sans portable c’est possible (je fais déjà 1 mois sans portable chaque année), mais c’est quelque chose qui demande un peu de volonté.

Vous le savez sans doute, j’ai écrit un livre sur le sujet, qui s’appelle « Libérez-vous de votre smartphone » où j’aborde les problèmes de santé liés au smartphone et aux réseaux sociaux et où je délivre de nombreuses astuces pour décrocher de son téléphone. Le but n’est pas forcément de vivre sans téléphone portable, mais plutôt de s’en détacher en prenant conscience des usages que nous en faisons pour ne pas tomber dans l’excès. A savoir le stress, le manque ou une espèce de transe du scroll infini.

Comme pour toutes les addictions, il y a un moment où ça bascule. Ou c’est votre addiction qui prend les commandes et où vous n’êtes plus celui qui décide.

Alors la journée sans portable, c’est une excellente idée. Pourquoi pas. Mais tant que vous n’aurez pas détricoté l’usage que vous avez de votre smartphone et tant que vous n’aurez pas pris conscience de la manière dont votre cerveau s’y prend pour avoir son shoot régulier, vous ne pourrez pas réellement passer une journée sans smartphone (sauf si bien sûr vous n’êtes pas accro et déjà détaché du smartphone).

À la limite, ce qui peut être pas mal avec cette idée de la journée sans portable, c’est de tenter le coup pour mesure l’ampleur de votre addiction. Éteignez votre téléphone, prévenez vos proches que vous ne serez pas joignable et laissez-le dans un tiroir. Déjà, quitter la maison sans smartphone est une épreuve pour beaucoup. Pour ceux qui n’y arrivent pas, laissez-le, éteins, au fond de votre sac et observez à quels moments votre cerveau vous le réclame. Essayez de tenir le plus longtemps possible. Et vous verrez alors si vous êtes accro ou pas.

Et si vous l’êtes, et que vous voulez revenir à un mode de fonctionnement plus serein, loin de la dépendance, sans pour autant jeter votre téléphone à la poubelle, lisez mon livre, cela vous aidera.

A titre personnel, comme les personnes alcooliques, parfois je rechute. Mais globalement, je suis clairement moins dépendant de mon téléphone que l’année dernière. Comme je vous le disais, je sais maintenant passer des weekends voire 1 mois complet en vacances sans allumer le smartphone et sans consulter mes réseaux sociaux. Mais ça ne s’est pas fait sans douleur. Toutefois c’était un passage obligé pour sortir de ce tourbillon de stress / recherche du plaisir qui nous embrume la tête et qui quelque part nous coupe une bonne partie de la journée du monde extérieur.

Alors faut-il prendre cette journée sans portable au sérieux ? Je dirais non car cela ne vous apportera pas grand chose sur une seule petite journée. Par contre si vous êtes dans une démarche de santé, de développement personnel, de sortie de burn out ou d’un gros besoin de souffler et de vous sentir mieux, cette journée sans portable est un bon moyen de vous « tester » pour déterminer si vous êtes addict au smartphone ou pas. Une fois ce fait établi, à vous de voir ensuite si vous agissez sur du plus long terme ou si vous laissez couler.

Sur ce, bonne journée sans portable à tous et bon courage !

Libérez-vous de votre smartphone (éditeur : GERESO)

Achetez Maintenant

Le Cœur noir de Skyrim bat dans les profondeurs de The Elder Scrolls Online: Greymoor, la nouvelle aventure de la saga Elder Scrolls. Un mal glaçant de la Première Ère se réveille, et Bordeciel a besoin de héros. Explorez les hauteurs enneigées du Bordeciel occidental, découvrez l’histoire cachée de Tamriel et affrontez une ancienne menace vampirique dans le récit de l’année.
Inclut l’accès au jeu de base The Elder Scrolls Online ainsi qu’aux Chapitres Morrowind™, Summerset™, Elsweyr et Greymoor.

Disponible sur PC/Mac le 18 mai et sur PlayStation®4 et Xbox One

]]>
Un câble USB pour autodétruire votre ordinateur sous Linux s’il est volé ? Voici BusKill !https://korben.info/?p=112351http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200206_090000_Un_cable_USB_pour_autodetruire_votre_ordinateur_sous_Linux_s___il_est_vole___Voici_BusKill__Thu, 06 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>Buskill protection anti-vol

Imaginez que vous êtes peinard à une terrasse en plein centre-ville et que vous êtes en train de bosser tranquillement sur votre laptop tournant sous Linux. Je sais qu’on est en février, qu’il fait froid et que je parle de Linux, mais faites marcher votre imagination, apprenez à rêver un peu 😉

Et là paf catastrophe ! Un gars arrache votre portable et se barre en courant avec … et comme vous ne faites jamais de sport vous n’essayez même pas de le rattraper. D’autant plus que vous savez que le voleur ne pourra pas exploiter vos informations. Pourquoi ? Parce que vous aviez connecté un câble Buskill à ce dernier pardi !

Ce câble USB s’attache d’un côté au port USB de la machine et de l’autre à vous-mêmes (votre ceinture, votre sac ou une partie de votre corps si vous aimez vivre dangereusement). Il permet d’amorcer une procédure automatique dès qu’il est déconnecté de l’ordinateur. Cette procédure peut aussi bien être la destruction de certains fichiers ou dossiers sensibles ou simplement l’extinction du système (si vous avez un mot de passe puissant, le voleur devra alors le trouver pour accéder à votre contenu).

Bon vous allez me dire « oui, mais ça ne change pas grand-chose ou final, mon ordi est quand même volé ». C’est vrai.

Buskill, câble USB pour tuer votre laptop s'il est volé

Sauf que dans certains cas précis cela pourrait être pire qu’un simple vol de matériel. Comme mentionné plus haut si vous avez du contenu confidentiel/pro que vous n’aimeriez pas voir fuiter sur la toile, et que vous avez un backup quelque part, les faire disparaitre automatiquement ne va pas vous causer trop d’ennuis. Il suffira de récupérer le backup sur votre nouvelle machine. Ou encore si au moment du vol vous étiez connecté à votre compte bancaire, à un exchange crypto, votre compte Insta ou ce genre de services ultra important … vous déconnecter et éteindre la machine vous évitera bien des déboires.

L’idée nous vient d’un administrateur système Linux, Michael Altfield, qui a mis les mains dans le cambouis pour développer un script udev qui répondrait à ses besoins. Pour ceux qui ne le savent pas udev est le sous-système Linux qui détecte notamment les périphériques connectés à l’ordinateur, dans le cas présent le câble USB. Dès que le signal ne répond plus, la procédure est lancée, simple.

Après il y a une mauvaise et une bonne nouvelle. La mauvaise c’est que ce câble n’est pas en vente. La bonne c’est que tout le monde peut s’en fabriquer un pour à peine 20 à 40€. Le créateur expose toute la manip à suivre sur son site.

Si vous voulez tenter le travail, il vous faudra uniquement une petite clé USB, un cordon, un adaptateur magnétique et un mousqueton (ça renforce le côté McGyver). Plus un éventuel adapteur USB-A ou USB-C si votre laptop ne dispose pas d’USB classique.

L’adaptateur magnétique sert à déconnecter facilement le câble de l’ordi et éviter que vous ne soyez trainé au sol pendant plusieurs mètres 😉

Source

Achetez Maintenant

Le Cœur noir de Skyrim bat dans les profondeurs de The Elder Scrolls Online: Greymoor, la nouvelle aventure de la saga Elder Scrolls. Un mal glaçant de la Première Ère se réveille, et Bordeciel a besoin de héros. Explorez les hauteurs enneigées du Bordeciel occidental, découvrez l’histoire cachée de Tamriel et affrontez une ancienne menace vampirique dans le récit de l’année.
Inclut l’accès au jeu de base The Elder Scrolls Online ainsi qu’aux Chapitres Morrowind™, Summerset™, Elsweyr et Greymoor.

Disponible sur PC/Mac le 18 mai et sur PlayStation®4 et Xbox One

]]>
Construisez votre bombe atomique avec le jeu Nuclear Arms Racehttps://korben.info/?p=112341http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200205_090000_Construisez_votre_bombe_atomique_avec_le_jeu_Nuclear_Arms_RaceWed, 05 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>Jeu Nuclear Arms Race

C’est toujours un grand plaisir d’avoir un de mes lecteurs qui me contacte pour parler d’un projet qu’il a réalisé avec ses petites mimines. Vous savez que j’aime bien quand vous mettez les mains dans le cambouis. Évidemment pour que j’en parle il faut aussi que ce projet soit un minimum aboutit et/ou qu’il ait un petit truc qui me semble intéressant.

C’est le cas avec Nuclear Arms Race, petit jeu gratuit et multijoueur qui se joue au tour par tour. Il est dispo depuis le 9 janvier 2020 pour Windows (7 minimum) via Steam et Android.

Intro Nuclear Arms Race

Dans ce jeu vous allez devoir vous doter de la bombe atomique avant vos adversaires, il faudra progresser dans votre construction jusqu’à atteindre les 100%. Pour y arriver, vous avez 10 points d’action par tour qu’il vous faut dépenser pour extraire, produire et gérer différentes ressources (uranium, plutonium…), construire des bâtiments (laboratoire, centrifugeuse, centre d’espionnage …), espionner ou saboter l’avancée de vos concurrents, débloquer des succès …

Et à tout moment vous pourrez tenter de mettre un terme au conflit en proposant la paix à vos ennemis. On sait jamais genre … 5 secondes avant qu’ils appuient sur le gros bouton rouge (le bouton est blanc en vrai, quelle déception ^^).

Lancer la bombe atomique dans Nuclear Arms Race

Il existe différents modes de jeu comme le mode solo, les parties privées entre amis, les parties classées et l’affrontement avec les autres joueurs sur Steam ou Android. Bref il y en a pour tous les goûts et une partie dure environs 15-20 minutes donc ce n’est pas très long.

Ce que je trouve sympa dans NAR c’est la petite touche rétro qui me rappelle un jeu de mon adolescence sur lequel je n’arrive plus à remettre un nom (je sais, la vieillesse c’est moche). Je vous laisse juger avec cette démo du jeu réalisée par Raptor (gamer assez connu sur le tube) :

Niveau options c’est assez basique pour le moment, vous pouvez activer (ou non) les animations, certaines notifications, les bruitages et l’affichage FPS et l’utilisation CPU/GPU de votre machine. C’est à peu près tout, mais en même temps est-ce qu’il faut plus ? La version actuelle est la 1.0.0.3 donc j’imagine que ça va évoluer dans le futur.

Si j’avais une petite réserve à émettre c’est que la durée de vie en mode solo me semble assez limitée, problème réglé avec les parties contre d’autres joueurs, mais quand même. Niveau graphique il y a aussi un certain décalage entre les visuels et l’époque à laquelle est censée se passer l’action (1944).

Et si vous voulez supporter le jeu vous pouvez acheter une DLC à 1,59€ dans laquelle vous trouverez un thème hivernal, un badge de supporter officiel du jeu, 3 nouveaux succès à débloquer, le niveau extrême en mode solo, plus de stats, etc … bref vous aiderez à faire vivre le jeu pour pas grand-chose.

C’est à tester en tous cas, bon amusement !

Achetez Maintenant

Le Cœur noir de Skyrim bat dans les profondeurs de The Elder Scrolls Online: Greymoor, la nouvelle aventure de la saga Elder Scrolls. Un mal glaçant de la Première Ère se réveille, et Bordeciel a besoin de héros. Explorez les hauteurs enneigées du Bordeciel occidental, découvrez l’histoire cachée de Tamriel et affrontez une ancienne menace vampirique dans le récit de l’année.
Inclut l’accès au jeu de base The Elder Scrolls Online ainsi qu’aux Chapitres Morrowind™, Summerset™, Elsweyr et Greymoor.

Disponible sur PC/Mac le 18 mai et sur PlayStation®4 et Xbox One

]]>
Téléchargez des fonds d’écrans gratuits pour Windows 10https://korben.info/?p=112126http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200204_090000_Telechargez_des_fonds_d___ecrans_gratuits_pour_Windows_10Tue, 04 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

J’ai une petite devinette pour vous ce matin : je suis barbu, je suis gentil et j’ai des cadeaux pour vous, qui suis-je ?

Père Korbenoël bien sûr ! Ho ho ho !

Bah quoi ? Y’a rien pas de mal à s’assoir sur les genoux d’un blogueur, il parait. Ça se voit que je ne me suis pas encore remis des fêtes de Noël ?

Pour bien démarrer la journée voici une petite sélection de sites sur lesquels vous trouverez des tonnes de thèmes, fonds d’écrans et autres arrière-plans entièrement gratuits.

Bon ça ne concerne que les utilisateurs de Windows 10. Les autres … vous avez été méchants de toute façon donc rien pour vous, c’est comme ça 😉 Mais vous pouvez aussi vous dire que ceux qui sont sous Windows méritent bien un peu de bonheur parfois, car ils n’ont pas la chance d’en avoir au quotidien comme les Maceux (coucou !) et les Linuxiens (bon xien xien).

Voilà, en 2 phrases j’ai réussi à me mettre à dos les 3 clans de fanboys d’OS, au calme ^^

1. Microsoft’s Official Wallpaper Collection

Pas besoin de chercher très loin pour celui-ci puisqu’il s’agit d’une initiative de Microsoft qui regroupe un tas d’images à utiliser sur ses propres OS (Windows 7 et 10). Des centaines de fonds d’écrans sur des thématiques comme les animaux, les jeux, la nature, les voitures, etc.

Par contre ils auraient pu penser au moins à ajouter une miniature des images parce que les ouvrir une à une pour parfois se retrouver avec des trucs bien moches …déjà que le site en lui-même fait saigner des yeux …

2. Unsplash

Unsplash est plutôt une banque d’images généraliste (que j’utilise régulièrement sur korben.info), mais elle dispose d’une section spécialement dédiée aux fonds d’écrans HD pour mobiles et ordinateurs. Dans la grande majorité, il s’agit de photos, il y a peu de créations abstraites, de dessins ou autres.

Des fonds d'écrans sur Unsplash

3. Pixabay

Seconde banque d’images que j’utilise beaucoup sur le site, Pixabay propose plus d’un million de photos ! Vous connaissez sans doute déjà le site, mais la qualité est souvent au rendez-vous et vous avez une section Illustration si vous voulez des choses moins réalistes. Rien qu’avec ces 3 premiers sites vous avez de quoi passe quelques heures en recherche, les filtres vous seront d’ailleurs d’une grande aide. Si ça ne vous suffit pas, continuez la lecture 😉

4. Pexels

Une autre banque de photos dont je me sers parfois, car elle a l’avantage de regrouper des photos en provenance de nombreux autres sites en plus de proposer celles de ses propres utilisateurs. Une sorte de méga centre de stockage alimenté par des professionnels et la communauté Pexels. Il suffit d’utiliser le moteur de recherche avec des termes génériques comme « desktop background », « mobile wallpaper » ou « wallpaper HD » pour obtenir des centaines de résultats.

Pexels pour des fonds d'écrans de folie

5. WallpaperHub

Ce site vous propose aussi bien des images officielles que des créations personnelles avec notamment des images pour les systèmes Windows classiques, mais aussi pour les Microsoft Surface ou encore les consoles Xbox. Des fonds d’écrans Bing sont également disponibles. Au total quasi 1200 images, dont la particularité, sont d’être toutes en haute résolution.

6. WallpapersHome

Encore une ressource qui propose de la HD avec des fonds d’écrans en 4K et 8K. Plusieurs centaines d’images pour Windows, mais vous trouverez aussi d’autres OS dont les mobiles. Il y en a pour tous les goûts, aussi bien de l’abstrait que des photos, et niveau de la qualité dans le choix c’est un de mes préférés !

WallpapersHome pour télécharger des fonds d'écrans

7. Gratisography

La qualité avant la quantité, ça pourrait être le slogan de Gratisography. Vous n’y trouverez pas des milliers de photos, mais pas mal d’entre elles sont uniques, dans le sens vous ne les retrouvez pas forcément sur d’autres sites. De nouvelles images sont ajoutées chaque semaine.

8. Life of Pix

Quelques milliers de photos supplémentaires sur ce site axé photographie de qualité. Ce n’est pas uniquement dédié à Windows et vous devrez peut-être fouiller un peu pour dénicher le bon format d’image (une partie est verticale et donc plutôt adaptée aux mobiles), mais ça vous fait une arme de plus dans votre arsenal.

Des écrans de fond pour Windows 10 avec Life of Pix

9. PicJumbo

Des milliers de photos réparties dans des catégories variées comme l’architecture, la mode, la nature, la Tech, le business, etc. Il y a du bon et du moins bon et le site propose un téléchargement unique pour récupérer l’entièreté du catalogue en 1 seul clic (mais payant). En tant que membre payant vous aurez accès à plus de 3000 autres photos.

10. StockSnap

Des centaines de nouvelles images chaque semaine, libre de tout copyright. Pas énormément de choix en termes de fonds d’écrans (un peu plus de 300), cela dit vous pouvez toujours trouver des images qui correspondent dans les autres rubriques.

Stockcnap.io un site de fonds d'écran pour Windows 10

11. Télécharger les fonds d’écrans Bing

Les fonds d’écrans Bing sont souvent très sympas. Si vous tournez sous Windows 10, vous avez la chance de les voir en plein écran au démarrage, mais il n’est pas possible de récupérer l’image directement et vu qu’ils changent tous les jours ils sont vite oubliés. Vous pouvez toujours utiliser des sites comme celui-ci ou celui-là pour les récupérer.

12. Simple Desktops

Rajout de dernière minute, Simple Desktops propose des fonds d’écran stylisés, modernes et joli si vous aimez l’art minimaliste. Des fonds sont disponibles pour Mac et PC mais aussi dans des formats pour smartphone. Merci à Alban !


Faites toujours attention lorsque vous naviguez sur ce genre de sites (enfin, pas ceux dont je viens de parler, hein. Ils sont anciens, réputés et fiables). D’une manière générale, ne téléchargez jamais de fichiers zip ou exécutables un peu louches, et optez uniquement pour les formats image (JPG, PNG & co).

J’espère que vous aurez compris que j’étais taquin en début d’article (ça m’arrive ^^), les fonds d’écrans et autres images sont bien entendu pour tous les OS (Windows, Linux, Mac). Et l’idée n’est pas d’être exhaustif, mais de vous présenter une douzaine de ressources auxquelles vous n’auriez pas forcément pensé.

Dans tous les cas bonnes découvertes à tous !

Source

Achetez Maintenant

Le Cœur noir de Skyrim bat dans les profondeurs de The Elder Scrolls Online: Greymoor, la nouvelle aventure de la saga Elder Scrolls. Un mal glaçant de la Première Ère se réveille, et Bordeciel a besoin de héros. Explorez les hauteurs enneigées du Bordeciel occidental, découvrez l’histoire cachée de Tamriel et affrontez une ancienne menace vampirique dans le récit de l’année.
Inclut l’accès au jeu de base The Elder Scrolls Online ainsi qu’aux Chapitres Morrowind™, Summerset™, Elsweyr et Greymoor.

Disponible sur PC/Mac le 18 mai et sur PlayStation®4 et Xbox One

]]>
Edito du 03/02/2020https://korben.info/?p=112760http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200203_160342_Edito_du_03_02_2020Mon, 03 Feb 2020 15:03:42 +0000Suite]]>

Yo !

J’ai laissé un peu dériver le dernier édito de 2019, mais il est grand temps de tourner la page pour écrire ce premier édito de 2020 ! (On est en février quand même).

Janvier a été bien bien chargé niveau boulot aussi bien sur ce blog que pour YesWeHack, car comme vous le savez, j’étais au FIC avec toute la team et nous avons eu un accueil de dingue ! Super ambiance, distribution de t-shirts et autres goodies, bug bounty en live, atelier de, car hacking et j’en passe. On s’est bien marré, beaucoup d’entreprises intéressées par notre plateforme de bug bounty et aussi bien les hunters que nos partenaires ou visiteurs, tout le monde était content. Donc je suis moi-même très content !

Mon podcast Paralleles est aussi sur les rails. Je me suis fixé un rythme de 2 par mois, soit 24 épisodes par an, et je vous remercie de vous y être abonné aussi massivement avec enthousiasme !

Côté Webosaures, on a aussi repris une nouvelle saison, toujours avec Rémi et toujours sur Youtube et partout en audio.

Mon livre « Libérez vous de votre smartphone » a trouvé un super éditeur qui s’appelle Gereso et vous pouvez maintenant le retrouver en top qualité papier avec de jolies illustrations en couleur sur Amazon ou chez tous vos libraires. Et toujours en version numérique partout aussi y avec ou sans DRM.

Je continue aussi d’avancer sur la musique. J’apprends. Beaucoup, passionnément, à la folie. Ça fait à peine 5 mois que je m’y suis mis alors j’ai encore beaucoup de progrès à faire, mais je m’améliore à chaque nouvelle production. D’ailleurs, j’ai utilisé un de mes morceaux comme générique de mon podcast Paralleles. C’est agréable d’être autonome et de tout faire de A à Z, du générique au logo en passant par l’interview et le mixage.

Pour une année de la créativité, je démarre fort ! Et encore, vous n’avez pas vu tout ce à quoi je m’amuse

Voilà pour les news. Je vais aussi profiter de février pour bosser sur de nouvelles présentations, car la saison des confs va redémarrer sur les chapeaux de roues. En espérant vous y croiser d’ailleurs !

Allez, sur ce, je vous laisse ! Bon courage à tous !

K.


Améliorez votre sécurité et anonymat en ligne

Restez à l’abris des regards indiscrets VENTE FLASH 2,75 €/mois

En masquant votre adresse IP réelle, CyberGhost VPN vous protège en ligne. Ainsi, quoi que vous fassiez sur Internet, votre FAI n’en sera pas informé, ni votre gouvernement, pas même un cybercriminel évoluant sur le même réseau que vous.

CyberGhost n’archive pas vos activités en ligne.

Bénéficiez de la promo


]]>
Le successeur de Vine est arrivé et il s’appelle Bytehttps://korben.info/?p=112663http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200203_152136_Le_successeur_de_Vine_est_arrive_et_il_s___appelle_ByteMon, 03 Feb 2020 14:21:36 +0000Suite]]>Application Byte

Je suis certain que vous vous souvenez de Vine, l’application mobile qui vous permettait de créer de courtes vidéos de 6 secondes à repasser en boucle. Ce précurseur à TikTok avait été lancé en 2013 et avait plutôt bien cartonné pendant quelques mois avant de disparaitre de la circulation aussi vite qu’il était apparu. Une carrière du temps de vie d’un meme.

7 ans plus tard, Dom Hofmann, co-créateur de Vine, a décidé de tenter un nouveau gros coup en lançant l’application gratuite Byte sur iOS et Android.

Qu’est-ce qu’elle a d’original cette nouvelle appli ? Et bien elle permet de créer de courtes vidéos de 6 secondes à repasser en boucle. Oui si ça vous rappelle quelque chose c’est que vous avez lu la première phrase de mon article. Byte c’est Vine en somme. Genius ! (ou pas)

Captures écrans de l'application Byte

Après tout pourquoi pas. Vine n’étant plus disponible pourquoi ne pas créer son clone et voir s’il y a moyen de ramener une communauté de nostalgique pour utiliser le service et peut-être lancer la machine. Mais le combat s’annonce rude surtout quand il n’y a pas vraiment de valeur ajoutée. Byte sera limité à 6 secondes alors que TikTok permet d’aller jusqu’à 60 maximum. Byte n’a quasi pas de base d’utilisateurs, TikTok c’est plus de 1.5 milliard annoncé. Les autres concurrents sérieux seront Snapchat et mes stories Instagram. La lutte s’annonce rude.

Même si les arguments de Byte sont qu’il permet de développer une plus grande créativité (il faut parfois faire preuve d’originalité pour coller tout son contenu en 6 secondes plutôt qu’en 30 ou plus) et qu’il vise un public plus âgé, est-ce que ce sera suffisant ? On peut émettre des doutes. Il faudrait déjà commencer par gérer le problème du spamming en masse et offrir plus d’options de gestion aux créateurs (les 2 sont en cours de développement).

Par contre ils ont aussi dans les tuyaux un programme afin de pouvoir rémunérer les créateurs de contenus, voilà déjà un argument qui touchera plus de monde. À voir comment cela se présentera concrètement.

Vous avez déjà testé de votre côté ?

Source


Améliorez votre sécurité et anonymat en ligne

Restez à l’abris des regards indiscrets VENTE FLASH 2,75 €/mois

En masquant votre adresse IP réelle, CyberGhost VPN vous protège en ligne. Ainsi, quoi que vous fassiez sur Internet, votre FAI n’en sera pas informé, ni votre gouvernement, pas même un cybercriminel évoluant sur le même réseau que vous.

CyberGhost n’archive pas vos activités en ligne.

Bénéficiez de la promo


]]>
Slideas – Créez vos slides rapidement à l’aide de Markdownhttps://korben.info/?p=112748http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200203_150633_Slideas_____Creez_vos_slides_rapidement_a_l___aide_de_MarkdownMon, 03 Feb 2020 14:06:33 +0000Suite]]>

Vous vous souvenez de MARP et de Deckset qui permettent de réaliser des présentations type PowerPoint en utilisant uniquement du markdown ?

J’adore ce genre d’outils, car me fait gagner un temps de dingue et ça m’évite de me prendre la tête avec de la mise en page aléatoire que tous ceux qui utilisent PowerPoint connaissent bien.

Slideas est un nouveau logiciel de ce type. Il est développé par Agaric, un français installé en Auvergne Rhône Alpes et lecteur de Korben.info et il n’a rien à envier à Deckset. En plus il est gratuit durant la phase de beta (et passera en payant ensuite) !

Comme lui, il fonctionne sous macOS et propose de la mise en page 100% markdown en WYSIWYG, avec une syntaxe dédiée aux tableaux et autres graphiques (ce que Deckset ne propose pas encore).

Plusieurs thèmes sont disponibles et il est bien sûr possible de les modifier ou de créer les vôtres avec de l’HTML et du CSS. Slideas propose aussi des effets de transitions plutôt jolis et il est possible réaliser différentes trames pour vos slides.

Comme pour les autres, il offre aussi un mode présentation qui permet d’avoir ses notes sur un écran et le slide sur un autre écran, ce qui est très pratique.

Agaric est seul à développer cet outil, mais il en a sous le pied avec une jolie todo list. Je le félicite, car même en beta, Sideas est déjà un outil très abouti.

Plus d’infos ici pour rejoindre la beta.


Améliorez votre sécurité et anonymat en ligne

Restez à l’abris des regards indiscrets VENTE FLASH 2,75 €/mois

En masquant votre adresse IP réelle, CyberGhost VPN vous protège en ligne. Ainsi, quoi que vous fassiez sur Internet, votre FAI n’en sera pas informé, ni votre gouvernement, pas même un cybercriminel évoluant sur le même réseau que vous.

CyberGhost n’archive pas vos activités en ligne.

Bénéficiez de la promo


]]>
Comment créer une stratégie d’auto-investissement sur Mintos ?https://korben.info/?p=112713http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200203_120914_Comment_creer_une_strategie_d___auto-investissement_sur_Mintos__Mon, 03 Feb 2020 11:09:14 +0000Suite]]>

Un peu avant Noël, j’ai parlé sur Twitter d’un site qui s’appelle Mintos et qui permet de faire du prêt entre particuliers. On appelle ça du prêt P2P. Cette plateforme est avec son concurrent Grupeer, l’une des plus connues et réputée. Mintos est la plus importante plateforme de ce type en Europe.

Le concept est simple : Vous y mettez de l’argent et ensuite, cet argent est prêté à des particuliers ou des entreprises via des organismes de micro crédit situé dans une trentaine de pays. Et comme le taux moyen d’intérêt dans ces pays est de 12%, en tant que prêteur c’est plutôt intéressant.

L’objectif de cet article n’est pas de débattre du fond : Est ce que c’est bien, pas bien, est-ce que c’est risqué, pas risqué, est ce que ceci, est ce que cela… pour ça, je vous laisse creuser. Je ne suis pas un spécialise de la finance et loin de moi l’idée de vous donner des conseils là-dedans. C’est comme tout ce qui touche aux finances, plus c’est risqué, plus ça rapporte. Et bien sûr, il faut toujours éviter de mettre tous ces oeufs dans le même panier. Donc je vais zapper toute cette partie « conseil » en vous invitant simplement à vous renseigner de votre côté auprès des spécialistes et à lire la doc sur Mintos.

L’objectif de cet article est de répondre à une demande que certains d’entre vous m’ont faite, à savoir vous expliquer techniquement comment configurer une stratégie d’auto-investissement sur Mintos. Vous êtes plusieurs à me l’avoir demandé alors comme j’ai un peu de temps ce matin, je vais rentrer un peu plus dans les détails.

Une stratégie d’auto investissement, c’est tout simplement une fonctionnalité proposée par Mintos qui permet, grâce aux critères que vous spécifiez, d’investir automatiquement votre argent dans les prêts et de réinvestir (ou pas) les intérêts collectés. Vous l’aurez compris, le but c’est de ne pas s’en occuper et de laisser le système bosser pour vous. Pratique pour ceux qui ne veulent pas y passer de temps. Toutefois ce n’est pas une excuse pour ne pas comprendre ce que vous faites.

Une fois que votre compte Mintos est créé, validé et que les fonds que vous y avez transférés sont arrivés et disponibles, cliquez sur le menu « Invest ».

Cliquez ensuite sur le sous-menu « Auto Invest » puis sur le bouton « Create new Auto Invest Strategy« 

Par défaut, Mintos vous proposera 3 stratégies d’auto investissement :

  • Court terme
  • Diversifiée
  • Sécurisée

La stratégie à court terme (orange) vise des prêts de maximum 3 mois, avec un taux tournant autour de 7%.

La stratégie diversifiée (en jaune) offre un bon équilibre entre le risque et les retours sur investissement en mixant différents emprunteurs, différents types de prêts et différents pays. Les prêts sont assez longs, en moyenne 25 mois, mais vous profiterez d’un taux d’intérêt annuel autour de 12,5 %. C’est pour ceux qui visent un investissement sur du moyen terme (2 ans).

Enfin, la stratégie sécurisée (en bleue) investira uniquement dans des prêts sécurisés et dont le ratio LTV (loan to value) ne dépasse pas 75%. Le taux moyen sera de 12,4 % et les investissements se feront sur du long terme, 40 mois en moyenne.

Vous pouvez vous arrêter là en choisissant une de ces stratégies si cela vous convient. Par contre, si vous voulez mettre en place votre propre stratégie, cliquez sur le bouton « Custom Strategy »

À partir de là, c’est vous le seul maitre à bord. Alors évidemment, la première chose à faire est de ne pas mettre tous ces oeufs dans le même panier (je radote). La diversification est une des clés pour minimiser le risque et la volatilité sur le long terme. Mintos offre des possibilités de diversification en proposant différents types de prêts, à des niveaux de maturité différents, dans des pays différents, des monnaies différentes, des taux différents, des organismes de prêts différents… etc. De quoi faire un bon mix.

Notez que vous pouvez évidemment créer plusieurs stratégies d’auto investissements et que chacune d’entre elle peut être mise en pause ou arrêtée à tout moment. Il est aussi possible de continuer à investir manuellement sur Mintos en parallèle de la stratégie automatique. Et faire appel à une stratégie d’auto investissement, n’engendre pas de coûts supplémentaires.

Tout d’abord, choisissez la devise d’investissement. On va partir sur de l’euro, car votre financement initial a surement été fait en euros, et ce serait dommage de perdre un peu de votre capital en subissant des taux de change.

Ensuite, Mintos vous propose 2 types de marchés : Primaire et secondaire. Le marché primaire propose des emprunts tout frais alors que le marché secondaire propose des emprunts qui ont été revendus à d’autres investisseurs. Cela arrive quand un investisseur décide de retirer son argent avant la date prévue. Il doit alors revendre son investissement avec un prix un peu réduit sur le marché secondaire.

Pour un début, je suis parti uniquement sur le marché primaire, mais rien ne vous empêche ensuite de tester une seconde stratégie avec un investissement plus petit sur le marché secondaire.

Ensuite, tout se passe au niveau de la liste des organismes de prêts. Vous pouvez choisir ceux qui vous inspire le plus confiance en fonction de plusieurs critères. Sur la droite, vous verrez le nombre de prêts à disposition selon vos critères et vous pouvez afficher ce nombre en cliquant sur le bouton « Show matching Loans ».

Je vais passer en revue avec vous chaque colonne :

  • Loan Originator : C’est l’organisme qui propose les prêts
  • Rating : C’est une note donnée par Mintos à l’organisme en question.
  • Loan Type : C’est le type de prêt. Personnel, business, emprunt immobilier, agriculture, court terme, financement de facture, emprunt automobile…etc
  • Country : C’est le pays d’où est issu l’emprunt
  • Buyback Guarantee : C’est la garantie de rachat du prêt. C’est mieux si c’est possible.

En cliquant sur chaque colonne, vous pouvez alors sélectionner uniquement ce qui vous intéresse. Par exemple, prendre uniquement des organismes notés A ou B, avec garantie de rachat. À vous de voir. C’est bien de réduire un peu le nombre d’organismes de prêts en sélectionnant uniquement les mieux notés. Vous pouvez aussi désélectionner les pays où les gens remboursent moins bien. Et en ce qui me concerne, je ne souscris que des prêts avec garantie de rachat.

Ensuite, à droite de chaque ligne, il y a une petite flèche bleue qui vous permet de rentrer dans le détail de chaque organisme de prêt. Vous pouvez alors affiner chacune des options pour tirer le meilleur de ce que chacun propose. C’est totalement optionnel et pour ma part, je n’ai fait aucune modif à ce niveau de détails.

  • Remaining Principal Amount : C’est le montant min / max que vous voulez investir dans cet organisme en particulier.
  • Investment Structure : Cela vous permet soit d’investir directement auprès de l’emprunteur (direct) ou auprès de Mintos qui eux contractualisent avec l’organisme (indirect).
  • Listing Date : Permet de ne prendre que les prêts qui ont été listés sur Mintos de telle date à telle date.
  • Loan Status : Pour sélectionner uniquement les emprunts actifs (Current) ou aussi ceux qui sont plus ou moins en retard.
  • Amortization Method : La méthode d’amortissement permet de choisir si vous voulez des prêts remboursés en totalité à la fin de leur terme via des paiements réguliers (Full). Ou amortis partiellement avec des paiements périodiques, mais dont le gros est remboursé à la fin (Partial). Ou dont les intérêts seulement sont reversés régulièrement avant de tout récupérer à la fin (Interest Only). Ou où l’ensemble de la somme empruntée + les intérêts sont reversés à la fin (Bullet).
  • LTV : Loan To Value, permet de spécifier une fourchette de LTV, c’est-à-dire le ratio « valeur de l’emprunt » / « valeur de la caution ». Plus ce ratio est bas, moins le risque est grand.
  • Borrower APR : Permet d’indiquer une fourchette du coût d’emprunt pour une année moyenne durant toute la durée de l’emprunt. C’est un indicateur servant à déterminer le coût réel d’un prêt.
  • Pending Payments : Pour savoir si le remboursement sera immédiat ou non (parfois, l’organisme met un peu de temps à transférer le paiement)
  • Initial LTV : Loan To Value initial du prêt.
    • Issue Date : Dates de début et de fin des prêts

Une fois que vous avez fait votre choix en matière d’organismes de prêt, vous devrez choisir une fourchette de taux d’intérêt et une durée minimale / maximale des emprunts.

Notez que plus les taux d’intérêt sont élevés plus les risques sont grands. À vous de voir.

En ce qui me concerne la durée, je préfère aussi opter pour des prêts de moins d’un an.

Puis donnez un nom à votre stratégie et remplissez les champs suivants :

  • Portfolio Size : C’est le montant global de ce que vous voulez faire tourner avec cette stratégie d’investissement. Par exemple, si vous avez mis 2000 euros sur Mintos, vous pouvez indiquer de n’utiliser que 500 euros max avec cette stratégie.
  • Investment in One Loan : C’est le montant max que vous mettez par investissement. Vous pouvez mettre 10 € par prêt minimum pour réduire au maximum le risque, mais la bonne pratique en général, est de découper vos prêts par tranches de 1%. Donc si vous investissez 1500 euros, vous pouvez partir sur des prêts de 15 €. À vous de voir.
  • Do you want to reinvest : Permet de réinvestir les intérêts collectés. Il faut évidemment cocher cette case sinon, il y aura de l’argent que va dormir sur votre compte.
  • Include loans already invested in : Permet de réinvestir dans des prêts dans lesquels vous avez déjà investi. Choisissez « non » pour augmenter encore un peu plus la diversité et réduire le risque.
  • Diversify across loan originators : Permet de pondérer automatiquement ou manuellement les organismes dans votre stratégie. Si vous remarquez des organismes plus intéressants, vous pouvez les favoriser afin de leur prêter de l’argent plus fréquemment qu’aux autres. Cliquez sur « Diversification Settings » pour rentrer vos pondérations.

Et voilà ! Acceptez les conditions et cliquez sur le bouton « Save and Activate ». Au bout d’un court moment, vous devriez voir vos premiers prêts être contractés et vous commencerez à percevoir vos intérêts.

Notez que votre compte Mintos et vos intérêts doivent être déclarés chaque année aux impôts comme compte à l’étranger. Mintos vous simplifie le travail en vous envoyant un récap des intérêts perçus durant l’année (My Account -> Tax Report).

Ensuite, sur le site des impôts, il faudra cocher la case 8UU joindre le cerfa n°3916. Ce n’est pas plus compliqué que cela.

Voilà. J’espère que ces explications vous auront intéressé. Amusez-vous bien et n’oubliez pas : soyez prudent !


Améliorez votre sécurité et anonymat en ligne

Restez à l’abris des regards indiscrets VENTE FLASH 2,75 €/mois

En masquant votre adresse IP réelle, CyberGhost VPN vous protège en ligne. Ainsi, quoi que vous fassiez sur Internet, votre FAI n’en sera pas informé, ni votre gouvernement, pas même un cybercriminel évoluant sur le même réseau que vous.

CyberGhost n’archive pas vos activités en ligne.

Bénéficiez de la promo


]]>
Switch, un lanceur d’applications open source et multi-plateformeshttps://korben.info/?p=112271http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200203_090000_Switch__un_lanceur_d___applications_open_source_et_multi-plateformesMon, 03 Feb 2020 08:00:00 +0000Suite]]>Switch pour Windows et Mac

Switch n’est pas que le nom d’une console, d’un commutateur réseau ou d’une technique de ski … je viens de découvrir qu’il s’agit également d’un lanceur d’applis qui fonctionne aussi bien sur Windows que sur Mac.

Concrètement, une fois installé, il suffit d’appuyer sur la touche ALT de votre clavier pour faire apparaitre une nouvelle barre sur l’un des côtés de l’écran (configurable) et lancer des programmes rapidement.

Le lanceur d'applications Switch

Lors du premier lancement vous aurez droit à un petit tuto pour vous expliquer comment le machin fonctionne : raccourcis clavier, fonctionnalités … rien de trop complexe comme vous le verrez. Par exemple il est possible d’afficher jusqu’à 10 raccourcis simplement en cliquant sur les boutons « + » puis en sélectionnant le programme voulu via l’explorateur de fichiers (un simple glissé-déposé serait quand même plus pratique et rapide cela dit, nous sommes tous fainéants).

Il suffit alors d’utiliser ALT et cliquer sur le ou les programme(s) dont vous avez besoin. Et ensuite d’utiliser les raccourcis clavier ALT+1 jusqu’à ALT+9 (en fonction de leurs positions dans la barre Switch) pour sauter d’un programme à un autre en un tour de main.

Paramètres de Switch

Niveau personnalisation c’est vraiment minimaliste puisque vous n’avez qu’à choisir le côté de l’écran ou la barre s’affiche, s’il faut activer ou non la dissimulation automatique de la barre Switch, s’il faut garder le tuto d’intro à chaque lancement, etc. Rien de foufou.

Switch est basé sur le framework Electron, qui a ses avantages, mais surtout ses défauts comme vous le savez déjà. D’ailleurs Switch consomme pas mal de mémoire (souvent entre 100 et 130 Mo chez moi) pour une utilité qui n’apparait pas indispensable dans mon cas. Mais le projet est open source et pourrait rendre des services à plusieurs d’entre vous donc j’en parle malgré tout.

Parce que Korben en 2020 c’est encore plus de partage, d’outils gratuits et de chocolat ! (pas pour vous le chocolat, pour moi ^^)


Améliorez votre sécurité et anonymat en ligne

Restez à l’abris des regards indiscrets VENTE FLASH 2,75 €/mois

En masquant votre adresse IP réelle, CyberGhost VPN vous protège en ligne. Ainsi, quoi que vous fassiez sur Internet, votre FAI n’en sera pas informé, ni votre gouvernement, pas même un cybercriminel évoluant sur le même réseau que vous.

CyberGhost n’archive pas vos activités en ligne.

Bénéficiez de la promo


]]>
Walnut.tv – Pour ne pas manquer le meilleur de Youtubehttps://korben.info/?p=111839http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200130_090000_Walnut.tv_____Pour_ne_pas_manquer_le_meilleur_de_YoutubeThu, 30 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Si vous aimez mater des vidéos en ligne, peut-être avez-vous du mal à trouver des contenus intéressants dans ce que propose YouTube au niveau de ses « tendances ». Sourcer du contenu sympa, c’est un vrai boulot.

Mais heureusement, sur Reddit, il y a plein de monde qui prend le temps de regarder tout plein de vidéos pour partager les meilleures. Ou en tout cas, celles qui leur plaisent le plus. C’est toujours très subjectif.

Seulement, c’est pas mal éclaté dans de nombreux subreddit en fonction des centres d’intérêt. C’est là qu’entre en scène le site Walnut.tv qui propose une sélection des dernières vidéos postées sur Reddit. Le tout classé en catégories : Général, curiosité, science, documentaires, musique, sport, bouffe et Do It Yourself.

Bon, la catégorie générale, ce n’est pas ouf, mais si vous aimez la musique, les documentaires ou la science, vous allez vous régaler.

J’y ai trouvé pas mal de pépites.

Merci Reddit ! Merci Walnut.tv


Améliorez votre sécurité et anonymat en ligne

Restez à l’abris des regards indiscrets VENTE FLASH 2,75 €/mois

En masquant votre adresse IP réelle, CyberGhost VPN vous protège en ligne. Ainsi, quoi que vous fassiez sur Internet, votre FAI n’en sera pas informé, ni votre gouvernement, pas même un cybercriminel évoluant sur le même réseau que vous.

CyberGhost n’archive pas vos activités en ligne.

Bénéficiez de la promo


]]>
Scrcpy – Un outil en ligne de commande pour afficher et contrôler un appareil Android depuis son ordinateur Linux, macOS, Windowshttps://korben.info/?p=112304http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200129_090000_Scrcpy_____Un_outil_en_ligne_de_commande_pour_afficher_et_controler_un_appareil_Android_depuis_son_ordinateur_Linux__macOS__WindowsWed, 29 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Que vous soyez sous Linux, macOS ou Windows, il est possible en connectant votre smartphone Android à votre ordinateur via USB, d’en récupérer un affichage déporté avec lequel vous pourrez interagir (marche aussi via TCP/IP).

Pratique pour filmer un tuto sur Android, tester des outils, faire des captures écrans…etc.

Pour cela, il vous faudra l’outil scrcpy (screen copy) qui nécessite l’activation du mode debug sur le smartphone et une version d’Android supérieure à la 5.0 (API 21).

Installer Scrcpy sous macOS :

brew install scrcpy
brew cask install android-platform-tools

Installer Scrcpy sous Ubuntu Linux :

sudo apt install ffmpeg libsdl2-2.0-0 adb
sudo apt install gcc git pkg-config meson ninja-build libavcodec-dev libavformat-dev libavutil-dev libsdl2-dev
sudo apt install openjdk-8-jdk
sudo apt install openjdk-8-jdk

Et pour Windows :

vous devrez télécharger l’un de ces binaires pour Windows 32 ou 64 bits.

Comment utiliser Scrcpy ?

Connectez ensuite le téléphone Android en mode debug à votre ordinateur et lancez la commande :

scrcpy

Si vous voulez limiter la résolution de la capture, utilisez l’option -m comme ceci en préciser la résolution voulue (1024px ici). Le ratio sera bien évidemment conservé :

scrcpy -m 1024

Pour modifier le bitrate (qui est de 8 Mbps par défaut), utilisez le paramètre -b :

scrcpy -b 2M

Pour limiter le nombre max de fps (frames par seconde), utilisez le paramètre –max-fps :

scrcpy --max-fps 15

Pour « cropper » (découper) une partie de l’écran uniquement, utilisez la paramètre –crop. C’est pratique pour par exemple récupérer uniquement partie d’un affichage d’Oculus Go correspondant à l’oeil gauche. Vous pouvez coupler cette commande avec le paramètre –max-size vu ci-dessus pour redimensionner la capture :

scrcpy --crop 1224:1440:0:0

Pour enregistrer une vidéo de sortie au format mp4 ou mkv, faites comme ceci :

scrcpy -r file.mkv

Et si vous voulez désactiver l’affichage durant la capture (pour un script d’espion par exemple… héhé) utilisez le paramètre suivant :

scrcpy -Nr file.mkv

Ce n’est qu’un avant-goût de ce qu’il est possible de faire avec scrcpy, et pour le reste, je vous invite à consulter la documentation. Toutefois, sachez qu’il est aussi possible d’injecter du texte, d’établir une connexion sans fil (wifi) voire carrément du glisser-déposer d’APK.


Améliorez votre sécurité et anonymat en ligne

Restez à l’abris des regards indiscrets VENTE FLASH 2,75 €/mois

En masquant votre adresse IP réelle, CyberGhost VPN vous protège en ligne. Ainsi, quoi que vous fassiez sur Internet, votre FAI n’en sera pas informé, ni votre gouvernement, pas même un cybercriminel évoluant sur le même réseau que vous.

CyberGhost n’archive pas vos activités en ligne.

Bénéficiez de la promo


]]>
Parallèles s01e02 – De youtubeur à entrepreneur (avec Hasheur) #podcasthttps://korben.info/?p=112644http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200129_070327_Paralleles_s01e02_____De_youtubeur_a_entrepreneur__avec_Hasheur___podcastWed, 29 Jan 2020 06:03:27 +0000Suite]]>Podcast Parralèles Korben

Comme je vous l’avais dit dans l’article présentant mon nouveau podcast personnel (et en solo) je vise 2 nouveaux épisodes chaque mois. Et comme je l’avais aussi mentionné, ce podcast sera difficile à ranger dans une case bien précise.

D’ailleurs après Céline et l’expatriation en Australie je change totalement de thématique avec cette fois l’interview d’Owen (plus connu sur le web sous le pseudo Hasheur), youtubeur et entrepreneur très en vue dans le monde des cryptos et de la blockchain. Vous en apprendrez plus sur son parcours, les coulisses de ses sociétés et ses projets. Il nous parle aussi de la manière dont il a vécu la transition entre ses premières vidéos YouTube en solo et le fait avoir lancé plusieurs sociétés, embauché des gens, etc.

Encore merci à lui pour cette discussion, Owen est quelqu’un de motivé et un vrai passionné, et cela se ressent ! J’espère que vous apprécierez l’échange 😉

Vous pouvez retrouver Owen sur Twitter et YouTube.

Comme vous le voyez l’idée derrière Parralèles c’est vraiment de partager des expériences de vies de personnes qui ont des parcours, des objectifs ou des problématiques très variées. De découvrir comment elle en sont arrivés là quel a été leur déclic et quelles ont été les leçons apprises en cours de route.

Parce que s’il y a un truc dont je suis convaincu après toutes ces années de bloghint, c’est qu’il ne faut pas hésiter à partager ses connaissances et ses réflexions. Car peut-être qu’un jour, quelqu’un d’autre s’en inspirera pour avancer lui aussi dans sa vie. Et ça c’est beau 😀.

Pour vous abonner au Podcast, c’est par ici : http://paralleles.org/

À dans 2 semaines pour le prochain épisode !


Améliorez votre sécurité et anonymat en ligne

Restez à l’abris des regards indiscrets VENTE FLASH 2,75 €/mois

En masquant votre adresse IP réelle, CyberGhost VPN vous protège en ligne. Ainsi, quoi que vous fassiez sur Internet, votre FAI n’en sera pas informé, ni votre gouvernement, pas même un cybercriminel évoluant sur le même réseau que vous.

CyberGhost n’archive pas vos activités en ligne.

Bénéficiez de la promo


]]>
+500 icônes à intégrer en CSS dans vos projetshttps://korben.info/?p=112208http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200128_090000__500_icones_a_integrer_en_CSS_dans_vos_projetsTue, 28 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Besoin d’icônes à customiser en CSS pour vos projets de dev ? J’ai ce qu’il vous faut !!

Cette collection regroupe plus de 500 icônes que vous pouvez customiser en CSS et intégrer dans vos pages. C’est simple à utiliser et le choix est gigantesque. Rien d’exotique, mais tout ce qu’il faut pour un site ou une application.

Bon dev à tous !


Trouvez le job tech que vous méritez

Le moyen le plus simple de trouver votre prochain job tech, en CDI, freelance ou en stage

A Talent.io, 5000 entreprises tech nous font confiance pour leur trouver les meilleurs profiles tech.
AB Tasty, Blablacar, Aircall, Qonto, Doctolib, Samsung et bien d’autres sont à votre recherche

Pour nous, trouver un super job doit être simple et gratuit, fini de perdre du temps à étudier le marché et à rédiger des lettres de motivation. Sur talent.io, les meilleures entreprises tech d’Europe postulent pour vous.

Vous prenez le lead

En Savoir + sur votre prochain job


]]>
Comment désactiver la lumière diode de la caméra Raspberry Pi ?https://korben.info/?p=112077http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200127_090000_Comment_desactiver_la_lumiere_diode_de_la_camera_Raspberry_Pi__Mon, 27 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une caméra pour votre Raspberry Pi, vous avez sans doute remarqué la présence d’une lumière rouge en façade plutôt agaçante. L’intérêt d’une telle diode est d’indiquer que la caméra est en train de filmer. Ce qui est plutôt pratique si comme moi vous vous baladez souvent en slip chez vous.

Mais certains pourraient trouver ça agaçant parce que la nuit ça fait de la lumière ou parce que ça consomme 0,00000000003 centimes par jour d’électricité.

Alors, comment faire pour désactiver cette LED rouge sur la caméra Raspberry Pi ? Rangez-moi ce fer à souder, car ça se passe dans les fichiers de config.

Connectez-vous à votre Raspberry Pi et ouvrez le fichier suivant :

/boot/config.txt

Ajoutez ensuite le paramètre ci-dessous à la fin du fichier :

disable_camera_led=1

Sauvegardez le fichier et redémarrez votre Raspberry. Et voilà, plus de lumière rouge. Et si vous remplacez le 1 par un 0, et bien ça force l’allumage de la diode rouge.

Sachez aussi que vous pouvez contrôler cette diode via le port GPIO. Par exemple, avec ce script, il est possible de faire clignoter la diode 5 fois.

#!/usr/bin/env python
import time
import RPi.GPIO as GPIO
 
# Use GPIO numbering
GPIO.setmode(GPIO.BCM)
 
# Set GPIO for camera LED
# Use 5 for Model A/B and 32 for Model B+
CAMLED = 5 
 
# Set GPIO to output
GPIO.setup(CAMLED, GPIO.OUT, initial=False) 
 
# Five iterations with half a second
# between on and off
for i in range(5):
 GPIO.output(CAMLED,True) # On
 time.sleep(0.5)
 GPIO.output(CAMLED,False) # Off
 time.sleep(0.5)

Trouvez le job tech que vous méritez

Le moyen le plus simple de trouver votre prochain job tech, en CDI, freelance ou en stage

A Talent.io, 5000 entreprises tech nous font confiance pour leur trouver les meilleurs profiles tech.
AB Tasty, Blablacar, Aircall, Qonto, Doctolib, Samsung et bien d’autres sont à votre recherche

Pour nous, trouver un super job doit être simple et gratuit, fini de perdre du temps à étudier le marché et à rédiger des lettres de motivation. Sur talent.io, les meilleures entreprises tech d’Europe postulent pour vous.

Vous prenez le lead

En Savoir + sur votre prochain job


]]>
7 astuces indispensables pour VLChttps://korben.info/?p=112041http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200124_090000_7_astuces_indispensables_pour_VLCFri, 24 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>Astuces VLC

Si vous utilisez VLC vous serez peut-être content d’avoir les quelques astuces dont je vais vous parler sous le coude pour le rendre encore plus indispensable. En plus il s’agit de petites options très simples à mettre en place donc même si vous venez de commencer à utiliser le logiciel elles pourront vous servir aussi. Pensez à bien avoir la dernière version du soft (3.0.8 à l’heure de mon article).

Allez chauffez vous les doigts, on démarre tout de suite !

1. Regarder des vidéos YouTube avec VLC

Peu de gens le savent, mais il est en effet possible de regarder des vidéos YouTube directement dans VLC et sans rien devoir télécharger. Pour le faire, vous devrez ouvrir le menu « Média » de VLC et cliquer sur « Ouvrir un flux réseau… » (ou CTRL + N pour aller plus vite).

ouvrir un flux Youtube dans VLC

Il ne vous reste plus qu’à coller l’URL de la vidéo à regarder et c’est parti. En cliquant sur « Afficher plus d’options » en bas vous pourrez même choisir différents paramètres comme le temps de mise en cache, à quel moment démarrer/arrêter la lecture, synchroniser avec d’autres médias (une piste audio par exemple), etc.

L’intérêt du truc ? Pouvoir regarder des choses de manière « minimaliste », sans avoir l’interface YouTube et ses tentations sous les yeux. Et sans avoir de pubs.

2. Convertir une vidéo dans plusieurs formats

Comme pour l’astuce précédent, vous devrez aller dans le menu « Média« , mais cette fois il faudra choisir l’option « Convertir/Enregistrer » (ou faire CTRL + R). Via le bouton « Ajouter » vous sélectionnez le fichier à convertir sur votre ordinateur. Vous pourrez même ajouter un fichier de sous-titres.

Reste ensuite à convertir/enregistrer puis à sélectionner le format de sortie (mp4, mp3, OGG, video HD pour Android, …) et son dossier de destination.

Bien pratique pour faire de petites conversions rapidement sans trop se prendre la tête.

3. Enregistrer ce que vous écoutez et regardez

Imaginez : vous vous créez une petite playlist de chansons provenant de plusieurs albums et vous kiffez grave. Plutôt pénible de recréer la même playlist la prochaine fois non ? Du coup il suffit de l’enregistrer et vous êtes tranquille, plus besoin de repasser par tous vos albums séparément. Et ça marche aussi pour les playlists vidéo.

Enregistrer ses playlists avec VLC

Cette fois vous devez aller dans le menu « Vue » puis cliquez sur « Contrôles avancés« . Cela devrait vous ajouter une barre de nouveaux boutons en bas du lecteur : lancer l’enregistrement, faire une capture écran, poser une boucle … Ce n’est pas l’astuce de l’année, mais c’est hyper simple à utiliser !

4. Télécharger les sous-titres automatiquement

Si le fichier en cours dans VLC dispose des sous-titres, vous allez pouvoir les récupérer directement en quelques clics. Rendez-vous à nouveau dans le menu « Vue » puis sur « VLSub« , ce qui activera la fonctionnalité. À vous ensuite de personnaliser les paramètres (langue des sous-titres …) et à télécharger les sous-titres des fichiers audio/vidéo lorsqu’ils sont disponibles.

Gérer les sous-titres avec VLC

5. Faire des captures écrans

Je vous l’ajoute même si elle est hyyyyyyyper basique. C’est vraiment histoire de vous dire que ça existe en interne avec VLC et de sauver quelques secondes si vous avez pris l’habitude de faire des captures via un outil externe. Lors de la lecture de la vidéo (ça ne marche pas pour l’audio, ce qui est assez logique) il suffit de mettre en pause au moment voulu et de cliquer droit avec la souris sur l’image, puis d’aller dans « Vidéo » et enfin « Prendre une capture d’écran« .

6. Ajouter des effets à une vidéo

Dans le menu « Outils« , vous allez sélectionner « Effets et Filtres » (ou via le raccourci CTRL + E). Une fois le panneau activé vous verrez qu’il est possible d’appliquer différents effets audio ou vidéo. Pour la partie audio, cela va de l’égaliseur au spatialiseur en passant par la compression. Et pour la partie image, vous pourrez ajuster l’image (teinte, contraste …), travailler les couleurs et la géométrie, rogner les bords ou encore faire des incrustations (ajouter du texte ou un logo …).

Créer des effets et filtres avec VLC

7. Garder l’interface au premier plan

Si vous voulez garder l’interface VLC en avant-plan (dispo sur Windows également) il suffit d’aller dans Outils > Préférences puis « Afficher tous les paramètres ». Puis de trouver la section vidéo et sélectionner « Toujours au-dessus » dans la colonne de droite. Testé sous VLC Version 3.0.8, c’est peut-être sensiblement différent avec d’autres versions. Merci à @Advance_crea pour le partage 😉

VLC au premier plan

Bref il y a de quoi faire avec ce petit logiciel qu’est VLC qui regorge de petites fonctions pas forcément très connues ou peu mises en avant.

Vous en avez d’autres ? N’hésitez pas à me les faire connaître en commentaires et je tiendrai la liste à jour 😉

Source

]]>
Webosaures – L’histoire d’un commerce électronique (avec Bap Charden)https://korben.info/?p=112594http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200123_155001_Webosaures_____L___histoire_d___un_commerce_electronique__avec_Bap_Charden_Thu, 23 Jan 2020 14:50:01 +0000Suite]]>Webosaures - histoire e-commerce

Salut les amis, j’espère que vous allez bien en cette quasi fin de mois de janvier (déjà !). Vous vous êtes rendu compte à quelle vitesse ces 3 premières semaines 2020 sont passées, j’ai carrément l’impression que le jour de l’An c’était avant-hier.

Enfin bref avec Rémi on a la patate douce et on vient d’enregistrer un nouvel épisode des Webosaures, cette fois dédié à la grande histoire d’un commerce électronique. Et pour l’occasion nous avons donc invité Bap Charden (aka @twitbap sur Twitter) qui a lancé une des premières boutiques de ventes de t-shirts personnalisables en France, fin 2004. On parle de ses idées de départ et de la conception du site, de la gestion des commandes, comment se démarquer et réagir face à la concurrence, etc.

On revient donc sur l’histoire de Baptiste en commençant avec ses premiers pas dans l’aventure entrepreneuriale via son site comboutique.com (revendu en 2013 et aujourd’hui disparu), les difficultés pour se lancer à l’heure actuelle, l’évolution des interfaces, le sujet du dropshipping, la revente d’une société et un tas d’autres aspects (comme le mental, les qualités humaines, le droit d’auteur …).

Nous partageons aussi quelques anecdotes personnelles rencontrées au fil des années et de nos expériences, que ce soit Rémi avec sa boutique DansTonChat ou moi-même avec YesWeHack.

Nous avons presque fait nos premiers pas sur Twitch et Facebook Live, sauf qu’au final ça attendra (les explications en début d’émission).

Pour aller plus loin (on en parle dans la vidéo) :

Nous suivre sur nos réseaux : InstagramTwitterFacebook

À très vite pour la prochaine !

]]>
GitHub lance la version bêta de son application Androidhttps://korben.info/?p=112411http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200123_150351_GitHub_lance_la_version_beta_de_son_application_AndroidThu, 23 Jan 2020 14:03:51 +0000Suite]]>

Vous connaissez forcément déjà GitHub, la plus grande plateforme d’hébergement de code et de gestion de développement de logiciels au monde. J’en ai parlé un milliard de fois, au moins.

En novembre de l’année dernière, ils avaient annoncé sur leur blog qu’ils lançaient une version mobile en bêta sur iOS et prévoyaient une version Android sous peu. C’est donc maintenant chose presque faite. Presque parce qu’elle n’est pas encore accessible à tout le monde, seule une partie de ceux qui étaient inscrits sur la liste d’attente a reçu un accès anticipé. Je vous laisse le lien si vous voulez éventuellement faire partie des prochains à recevoir un sésame, mais il faudra être patient, pour l’instant ils ne recrutent plus de testeurs.

GitHub Android App

Si GitHub était déjà accessible en mode classique depuis n’importe quel téléphone cette appli vise à rendre certaines tâches plus faciles à effectuer lorsque vous êtes en déplacement, le tout avec une expérience entièrement native (Android 5.1 minimum). Appli qui sera gratuite évidemment.

Vous allez pouvoir y parcourir les répertoires d’un projet, fusionner des modifications, commenter sur les différentes discussions, créer une liste de projets favoris à avoir toujours sous la main et effectuer des recherches … Par contre, et c’est un gros point noir (#Biactol), il n’est pas possible d’afficher du code directement, les utilisateurs ne pourront accéder qu’au fichier README pour chaque répertoire. Cela devrait évoluer avec le temps, d’ici là il faudra ronger son frein encore un peu.

Android beta GitHub App

Si comme moi vous avez une mémoire de dinosaure (un poisson rouge est un dinosaure okay) vous vous souviendrez peut-être qu’il existait une première application Android, parue en 2012, mais que cette dernière avait été supprimée du Google Play Store en 2015. Par contre aucun souvenir si l’appli était officielle ou non. OK peut-être bien qu’un poisson rouge n’est pas un dinosaure au final …

Source

]]>
Jouez gratuitement à plus de 2500 jeux MS-DOS dans votre navigateurhttps://korben.info/?p=112054http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200123_090000_Jouez_gratuitement_a_plus_de_2500_jeux_MS-DOS_dans_votre_navigateurThu, 23 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

J’ai déjà mentionné plusieurs fois le fabuleux site Internet Archive au travers de mes articles. Fabuleux parce qu’il propose l’archivage et la conservation de pans entiers de la culture Internet. Une vraie mine d’or pour celui qui veut y passer du temps.

Sans lui, qui se souviendrait encore à quoi korben.info ressemblait le 7 février 2006 ? (la vache, même moi j’avais presque oublié)

La fibre artistique était déjà en moi

Mais, comme vous le savez sans doute déjà, il ne propose pas que les anciennes versions de sites web pour les nostalgiques que nous sommes. Vous y trouverez plus de 2.5 millions d’e-books, plus de 5 millions de films et vidéos, 8 millions de fichiers audio, quasi 3.5 millions d’images, des tonnes de vieux logiciels, etc. Quand je parlais de mine d’or …

Et dans tout ce fouillis, je suis tombé il y a quelques semaines sur une information qui a fait chavirer mon petit coeur moelleux de retrogamer : l’ajout au catalogue de 2500 vieux jeux MS-DOS entièrement jouable depuis un navigateur. La plupart du temps avec les informations de base comme la description, l’éditeur, l’année de sortie, la plateforme d’origine … #CoeurCoeur

Fiche descriptive des jeux MS-DOS

Alors pour être honnête le site avait déjà commencé à ajouter ce type de jeux depuis 2015, mais au compte goutte. La preuve c’est qu’avant cet ajout massif il n’y avait que 77 jeux disponibles. Pour un total de 2577 aujourd’hui (bonjour le pro de l’addition).

Pour réaliser l’opération, ils se sont basés sur un autre projet du même genre, nommé eXoDOS, dont le but est de rendre tous les jeux MS-DOS (de l’époque, mais aussi plus récents) jouable par tout le monde et sur tous les systèmes modernes. Et il semble y avoir de la marge puisque eXoDOS annonce un catalogue de 7000 jeux dans sa dernière version.

D’ailleurs si vous voulez télécharger directement (au format torrent) cette dernière c’est par là. Le pack vient complet avec tous les émulateurs nécessaires, mais prévoyez un peu de place sur votre disque, le pack prend quand même quasi 530 Gigas.

Jeu Fort Boyard pour MS-DOS
Papyyyyyyyyyyyyy

Pour en revenir à Internet Archive l’avantage c’est que vous n’avez pas à tout télécharger en amont, les jeux seront chargés au fur et à mesure que vous les jouerez avec l’aide de l’émulateur DOSBox.

Servez-vous des différents filtres proposés (par année, par créateur …) afin de dénicher la perle rare ou le jeu souvenir (Hugo 3 ? The secret of Monkey Island ? WipEout ?) auquel vous voulez rejouer. Attention gros retour en enfance/adolescence possible !

Jeu Digger pour MS-DOS
C’est l’histoire d’un canard qui mange de la terre…

Comment ai-je pu continué à vivre si longtemps sans cette douce musique qui a bercé des heures entières de ma vie ?

Source

]]>
Wine 5.0 est sortihttps://korben.info/?p=112553http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200122_103958_Wine_5.0_est_sortiWed, 22 Jan 2020 09:39:58 +0000Suite]]>

Voici une news qui va faire plaisir aux Linuxiens : Wine vient de sortir en version 5.0 (stable). Pour rappel Wine (Wine Is Not an Emulator) est un outil qui permet de faire tourner des applications Windows sous Linux.

Ça fait un petit moment que je n’ai pas joué avec cet outil mais de ce que j’ai pu voir, c’est version 5.0 de Wine propose maintenant ses modules au format PE ce qui va permettre de faire tourner des applications vérifiant la cohérence entre les données présentes sur le disque dur et celles présentes en mémoire.

Wine supporte le multiécran, l’API XAudio2 a été totalement réimplémentée et l’API 3D Vulkan 1.1 est supportée.

Cette version stable de Wine est dédiée à la mémoire de Józef Kucia qui est malheureusement décédé en août 2019 à l’âge de 30 ans. Il était un contributeur important du projet (lead dev), notamment sur l’implémentation de Direct3D de Wine.

Vous pouvez télécharger Wine 5.0 ici.

Source

]]>
Rendez-vous au FIC 2020 avec du LOURD ! #CarHacking #BugBounty #YesWeHackhttps://korben.info/?p=112539http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200122_094842_Rendez-vous_au_FIC_2020_avec_du_LOURD____CarHacking__BugBounty__YesWeHackWed, 22 Jan 2020 08:48:42 +0000Suite]]>

Salut la compagnie !

Si vous passez au Forum International de la Cybersécurité à Lille cette année, sachez que j’y serai avec les collègues de YesWeHack. Ça se passe les 28, 29 et 30 janvier et nous serons sur le stand E19 !

Pour l’occasion, nous organisons comme tous les ans un Bug Bounty Live où les hunters pourront participer à des programmes exclusifs et nous ferons des démonstrations de Car Hacking sur une jolie Tesla innocente :

  1. Démonstration de car hacking :
    – Prise de contrôle du volant, des freins ou de l’accélérateur
    – Interception des données pneumatiques
    – Interception des données à caractère personnel
    – Contrôle du bus de communication des véhicules
  2. Comment rendre un véhicule autonome : présentation des outils nécessaires pour interagir avec les systèmes embarqués du véhicule, jusqu’à le rendre autonome au niveau 3.
  3. Présentation du système d’exploitation open source Linux de la Linux Foundation destiné à l’automobile.

Ça va être exceptionnel !

Et si vous êtes passé à côté, voici les derniers contenus publiés sur le blog YesWeHack :

Et si vous voulez en savoir plus sur les chercheurs de faille, nous avons interviewé Eboda et Zseano qui participent aux bug bounties de notre plateforme.

Bonne lecture à tous ! Et j’ai hâte de vous voir sur le FIC !

E19 !!! E19 !!!


Trouvez le job tech que vous méritez

Le moyen le plus simple de trouver votre prochain job tech, en CDI, freelance ou en stage

A Talent.io, 5000 entreprises tech nous font confiance pour leur trouver les meilleurs profiles tech.
AB Tasty, Blablacar, Aircall, Qonto, Doctolib, Samsung et bien d’autres sont à votre recherche

Pour nous, trouver un super job doit être simple et gratuit, fini de perdre du temps à étudier le marché et à rédiger des lettres de motivation. Sur talent.io, les meilleures entreprises tech d’Europe postulent pour vous.

Vous prenez le lead

En Savoir + sur votre prochain job


]]>
ActivityWatch – Pour traquer votre activité en lignehttps://korben.info/?p=112009http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200122_090000_ActivityWatch_____Pour_traquer_votre_activite_en_ligneWed, 22 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>ActivityWatch

Si vous êtes de ceux qui cherchent à améliorer leur productivité sur le web, vous connaissez sans doute déjà l’outil RescueTime. Ce dernier permet à tout le monde d’avoir une vision globale et automatisée de tout ce qu’il fait une fois connecté : temps passés en ligne, sur quels sites …

C’est exactement ce que ActivityWatch cherche à faire depuis 2013, mais en mieux. Déjà parce qu’il est open source, gratuit, et qu’il vous permet de contrôler vos propres données, qui ne sont plus stockées chez des tiers. Rien que pour cet aspect il mérite le coup d’oeil, pourquoi laisser des tiers inconnus accéder à ce que vous faites sur votre ordinateur ?

ActivityWatch

Concrètement, une fois installé, le logiciel vous permet d’enregistrer toute votre vie virtuelle (applis utilisées, sites visités, vidéos regardées, musique écoutée, jeux joués …) et d’ainsi mieux visualiser vos comportements. Parce qu’il y a parfois un monde entre ce que nous pensons et la réalité, du genre vous pensez être resté 5-10 min sur Facebook courant de la journée alors qu’en fait c’est plutôt 1 heure.

Maintenant le concept de productivité est très différent d’une personne à une autre. Dans l’exemple précédent, l’heure sur Facebook sera productive si vous êtes community manager ou que votre travail requiert du temps Facebook (si c’est le cas, vous devriez penser à changer de taf … je déconne ^^).

Interface ActivityWatch

Il vous sera par exemple possible de suivre votre évolution au fil des jours/semaines/mois/années, donc de comparer des périodes différentes sur le long terme et voir si vous avez changé d’habitudes en prenant conscience de vos actions. Les moments où vous n’êtes pas vraiment devant l’écran (même si ce dernier est allumé) sont pris en compte ainsi que la gestion de la fenêtre active (qui évite de comptabiliser les fenêtres et onglets que vous n’êtes pas réellement en train de regarder).

Mais un autre des points forts de l’outil est de vous proposer un écosystème qui vous permettra d’étendre ses fonctionnalités. Extension pour navigateurs, exportation des données, une webapp pour visualiser les données … sont des petits plus déjà disponible. Et le projet devrait encore évoluer dans les mois à venir, notamment avec l’ajout du support entre machines différentes, la possibilité de filtrer vos données, etc.

À tester pour voir s’il vous convient plutôt que de se tourner d’office vers RescueTime & Co !

]]>
Pair Locking – Ou comment bloquer toute connexion non autorisée à votre iPhonehttps://korben.info/?p=112500http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200121_205836_Pair_Locking_____Ou_comment_bloquer_toute_connexion_non_autorisee_a_votre_iPhoneTue, 21 Jan 2020 19:58:36 +0000Suite]]>

Je viens de lire un article intéressant sur StreetPress qui nous explique en gros que le logiciel de Cellebrite va bientôt être à dispo d’un tas de gens.

On y apprend que d’ici 2024, 500 UFED (Universal Forensic Extraction Device) commercialisés par la société Cellebrite, seront déployés dans toute la France, pour permettre aux forces de l’Ordre de récupérer tout le contenu des appareils Android et iOS des personnes tombées en garde à vue.

Ce genre d’appareil est déjà utilisé un peu partout, y compris dans les aéroports de certains pays peu scrupuleux en matière de respect de la vie privée des voyageurs. Ils permettent d’aspirer les photos, les vidéos, les emails, l’historique internet, de géolocalisation, les mots de passe, le carnet d’adresses, les données, les notes, les SMS ainsi que les messages d’applications (chiffrées ou non) comme Snapchat, Facebook, Whatsapp, Telegram…etc. Et cerise sur le gâteau, ils sont même capables de récupérer les données effacées.

Au total, ce sont plus de 17 000 modèles d’appareils (smartphones, tablettes, drones…etc.) qui sont compatibles, y compris les plus récents et les plus à jour.

Cellebrite se vante d’ailleurs régulièrement de ses capacités, car oui, pour réussir à péter le verrouillage du constructeur, la société utilise des failles de sécurité non patchées. Alors bien sûr si Apple ou Google met à jour son OS, il faudra attendre que Cellebrite achète une nouvelle faille et mette à jour ses appareils, mais c’est un jeu sans fin du chat et de la souris.

Je n’ai aucune idée précise de comment fonctionne réellement cet appareil, mais je dirais à vue de nez et au doigt mouillé, que la faille permet d’entrer un nombre de codes de déverrouillage infini et de manière très rapide, et qu’un programme de brute force s’enclenche pour tester toutes les combinaisons.

Face à un code PIN à 4 chiffres, l’attaquant doit avoir à peine le temps de cligner des yeux avant de pouvoir fouiller dans votre intimité. D’où l’intérêt de mettre une bonne phrase de passe sur votre smartphone.

Toutefois en lisant cet article par hasard, j’ai repensé à un concept qui n’est pas nouveau et bien connu de ceux qui administrent des flottes de smartphone : le « pair locking » ou « blocage d’appairage ».

En effet, il est possible de configurer un iPhone pour que celui-ci refuse la connexion par câble à tous les appareils tiers non autorisés. D’avance désolé pour ceux qui sont sur Android, mais je ne connais pas encore la technique pour faire cela. Toutefois, si vous me donnez des billes, je pourrais faire un second tuto avec grand plaisir.

En bloquant l’appairage de votre iPhone, vous empêchez par exemple un port USB dans un lieu public de récupérer vos données. Même chose pour les collègues mal intentionnés et autres puissances étrangères avides de votre vie privée lors d’un passage de douane.

Ainsi, même si vous communiquez votre code secret pour déverrouiller le téléphone, la personne en face de vous pourra se balader manuellement dans votre iPhone, mais ne pourra pas en aspirer l’intégralité du contenu via un logiciel pour ensuite tout décortiquer plus tard.

Toutefois, dans le cas de Cellebrite, comme je n’ai pas ce formidable boitier à la maison, je ne peux pas vous dire si cette technique l’empêchera d’aspirer le contenu de votre appareil. En effet, ce système utilise des vulnérabilités non publiques alors on peut imaginer qu’il y en a une qui permet de contourner cette limitation que nous allons imposer à nos appareils. On n’en sait rien et ce n’est d’ailleurs pas le but de ce tuto.

L’astuce reste quand même valable pour d’autres cas d’utilisation où un voleur par exemple voudrait réinitialiser votre smartphone pour le revendre ou dans le cas où un cybercriminel aurait placé un port USB malveillant sur lequel vous seriez tenté de vous recharger.

Bref, c’est une mesure de sécurisation supplémentaire pour tous ceux qui sont soucieux de leur vie privée numérique. Par contre attention, en activant cela, ça signifie que votre téléphone ne pourra plus être manipulé via un câble USB sur un ordinateur non autorisé. Donc par exemple impossible de restaurer un backup via le câble lightening sur l’ordinateur d’un ami technicien.

Avant de commencer les manipulations, pensez bien à faire une sauvegarde iCloud (AH AH, je sais), car l’opération va réinitialiser complètement votre iPhone. En théorie, vu que seul l’ordinateur que vous utilisez pourra accéder à votre iPhone, si vous faites une sauvegarde via le câble (avec iTunes), vous pourrez la restaurer via votre Mac.

Mais si vous la restaurez, cela remettra votre iPhone dans l’état où il était avant de bloquer le pairing. Donc pas le choix, il faut passer par iCloud pour restaurer les paramètres de votre iOS / Applications sans réinstaller de sauvegarde via iCloud ou via le Mac.

Vous allez maintenant devoir télécharger le logiciel Apple Configurator 2 qui ne fonctionne que sous Mac. Sinon, ça ne serait pas drôle ^^.

C’est sur l’AppStore que ça se passe.

Branchez votre iPhone avec le câble sur votre Mac et lancez le logiciel Apple Configurator 2. Cliquez sur le bouton bleu « Démarrer » si c’est la première fois.. Vous devriez voir l’écran de votre iPhone dans l’application.

Cliquez sur l’image de votre iPhone puis sur le bouton « Préparer » qui se trouve dans la barre d’outils.

Choisissez « Configuration manuelle » et cochez (comme sur l’image) uniquement les cases :

  • Superviser les appareils
  • Autoriser le jumelage

Le blocage d’appairage de l’iPhone peut se faire soit au niveau du superviseur ou via une gestion de profils. En cochant « Autoriser le jumelage des appareils avec d’autres ordinateurs », il est possible d’ajouter ou d’enlever des profils d’appairages autorisés sans reformater le téléphone à chaque fois. On va donc opter pour cette seconde solution qui sera plus souple si par exemple vous devez changer de Mac entre temps.

Choisissez ensuite : « Ne pas inscrire au programme MDM ».

Lorsque vous verrez l’écran ci-dessous, cliquez sur le bouton « Ignorer ».

Saisissez le nom de votre société (ou de ce que vous voulez) et cliquez sur « Suivant ». Ce nom sera visible dans les paramètres de votre iPhone par la suite, donc choisissez-le bien.

Ensuite nous allons générer une nouvelle identité de supervision :

À ce niveau-là, on ne touche à rien. Cliquez sur « Préparer ».

Votre ordinateur vous demandera votre mot de passe et vous proposera ensuite d’effacer entièrement l’iPhone. Acceptez avec COURAGE !!

Et c’est parti, y’a plus qu’à patienter quelques minutes.

Si lors du reboot de l’iPhone, vous voyez ce message :

Pas de panique. Attendez que celui-ci redémarre. Effectuez les premières étapes de configuration (langue, pays, wifi, connexion au compte Apple, configuration du code de sécurité…etc.

MAIS NE RESTAUREZ PAS UN BACKUP via la sauvegarde iCloud. Partez sur une config vierge et c’est en réactivant ensuite iCloud manuellement dans les paramètres que celui ci vous remettra vos données tranquillement. (Backup iCloud ≠ Connexion iCloud classique avec synchro des datas)

Et enfin, cliquez sur « Réessayer ».

Victoire ! Apple Configurator 2 devrait afficher l’écran de votre smartphone dans l’onglet des appareils supervisés.

À ce stade, comme vous pouvez le constater dans le menu des réglages, votre appareil est supervisé, mais vous n’avez pas encore créé de profils autorisant ou non les autres ordinateurs à se connecter à votre iPhone.

Cliquez ensuite sur le menu « Fichier » > « Nouveau Profil ». Donnez un nom à votre profil et mettez « JAMAIS » dans la liste « Sécurité » et dans la liste « Supprimer le profil automatiquement ». Cela aura pour effet d’empêcher quelqu’un qui a accès à votre smartphone déverrouiller de faire sauter le profil pour ensuite le connecter à un autre ordinateur.

En ce qui concerne l’option « Sécurité », vous pouvez aussi choisir « Avec autorisation » et mettre un mot de passe. C’est bien si vous perdez votre ordinateur, mais c’est pas forcément bien, mais vous n’êtes pas résistant aux coups de poing dans la tronche ou au supplice de la noyade (ah ah ou pas).

À gauche dans le menu, cliquez ensuite sur Restriction (puis Configurer) et vous verrez alors apparaitre devant vos yeux ébahis toute une série de paramètres à autoriser ou non sur votre smartphone.

Je vous laisse jeter un oeil si vous voulez bloquer ou autoriser des trucs qui vous semblent cool, mais en ce qui concerne ce tuto, je vous demanderais simplement de décocher la case qui dit : « Autoriser le jumelage avec des hôtes hors Configurator« .

Fermez cette fenêtre et sauvegardez ce profil à l’endroit de votre choix.

Faites ensuite un clic droit sur l’image de votre iPhone dans Apple Configurator 2 et faites « Ajouter » -> « Profils » et allez chercher le profil que vous venez de sauvegarder sur votre ordinateur.

Le profil sera alors appliqué au smartphone avec douceur.

Et voilà ! Vous êtes l’heureux propriétaire d’un iPhone supervisé par une seule machine (la vôtre) et qui ne pourra être associé avec aucune autre machine sans votre autorisation.

Et vous pouvez, si ce n’est pas déjà fait, restaurer vos données via iCloud et réinstaller vos applications manuellement.

Ensuite, je vous invite à tester la connexion à un autre appareil. Vous devriez alors voir ce message s’afficher sur l’ordinateur.

Boum !

Et si vous avez peur de perdre cette association avec votre Mac, si par exemple celui-ci rend l’âme, pensez bien à sauvegarder le contenu du dossier suivant. C’est là que se trouvent toutes vos clés d’appairage :

/var/db/lockdown

]]>
Hidden Bar – Pour organiser et épurer votre barre de menu macOShttps://korben.info/?p=112024http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200121_090000_Hidden_Bar_____Pour_organiser_et_epurer_votre_barre_de_menu_macOSTue, 21 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Hey les Maceux, coucou !

J’ai un super petit tool pour vous aujourd’hui. Cela s’appelle « Hidden Bar » et ça permet de réagencer et masquer automatiquement tout le bordel que vous avez dans la barre de menu.

En gros, passer de ça :

à ça :

Sympa non ?

Hidden Bar est un freeware et une fois installé, il vous suffira de maintenir la touche CMD enfoncée pour déplacer vos icônes, et les mettre à gauche de la petite barre verticale, pour que celles-ci soient masquées automatiquement.

C’est plus Feng Shui comme ça, vous ne trouvez pas ?

]]>
Je lance mon podcast ! Parallèles s01e01 – L’envie d’expatriation #podcasthttps://korben.info/?p=112358http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200120_112730_Je_lance_mon_podcast___Paralleles_s01e01_____L___envie_d___expatriation__podcastMon, 20 Jan 2020 10:27:30 +0000Suite]]>

Bon, j’attendais que Apple valide le truc, mais ça fait une semaine qu’ils me font patienter et je n’en peux plus ! Alors tant pis, j’ai une super annonce à vous faire : Fin novembre, j’ai pris la décision de lancer un podcast à moi. Le premier en solo !

J’ai donc pris le temps d’interviewer des gens, de me familiariser avec les outils, de composer un générique, de faire les visuels…etc. Et le premier épisode est donc sorti la semaine dernière en toute discrétion.

Ce podcast, je l’ai baptisé « Parallèles » (au pluriel), car mon objectif est de vous faire découvrir des parcours de vies parallèles aux nôtres. C’est un podcast pour les gens curieux, car, comme toujours avec moi, il ne va pas être facile de le ranger dans une case.

Pour vous abonner au Podcast, c’est par ici : http://paralleles.org/

Pour le moment, il est dispo sur Spotify, Deezer et Podcast Addict et les autres plateformes arrivent bientôt.

Dans ce premier épisode, j’y interviewe Clyne qui va nous parler de son expatriation en Australie. Je ne vous en dit pas plus pour ne pas vous spoiler. Comme vous le verrez, cet épisode est assez long et les prochains seront plus courts. Il s’agit de mon épisode Pilote pour valider la technique et le reste, et je remercie Céline d’avoir bien voulu se prêter au jeu.

Et merci aussi à la plateforme Ausha.co qui offre de l’hébergement et tout un bouquet de services géniaux pour les podcasters !

En termes de rythme, je vais en sortir 2 par mois. On verra après si j’augmente le rythme.

Bonne écoute de ce Parallèles s01e01 !

]]>
Hammerspoon – Comment automatiser macOS avec des scripts Luahttps://korben.info/?p=112015http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200120_090000_Hammerspoon_____Comment_automatiser_macOS_avec_des_scripts_LuaMon, 20 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Si vous êtes sous macOS et que votre passion dans la vie c’est d’automatiser des trucs, voici un outil qui modestement risque bien de changer votre vie.

Hammerspoon est un logiciel qui se loge dans la barre de notification de macOS et qui permet d’agir sur les APIs de macOS à partir de simples scripts écrits en Lua (ça se prononce LOU-ah.

Pour ceux qui ne connaitraient pas Lua, il s’agit d’un langage de programmation scripté très simple à comprendre. Hammerspoon agit donc comme un bridge entre vos scripts Lua et votre système d’exploitation Apple.

Une fois Hammerspoon installé, vous devriez voir son icône dans la barre de notifs. Cliquez dessus, choisissez « Preferences » et donnez-lui accès aux options d’accessibilité.

Puis cliquez sur « Open Config ». Cela va ouvrir le fichier init.lua dans votre éditeur de code / texte par défaut. Et à partir de là, vous allez pouvoir coder des choses.

Pour commencer, je vous propose un Hello World. Collez le code suivant dans init.lua, sauvegardez, puis dans Hammerspoon, cliquez sur « Reload Config »

hs.hotkey.bind({"cmd", "alt", "ctrl"}, "W", function()
  hs.alert.show("Hello World!")
end)

Ensuite, en appuyant sur CMD + ALT + CTRL + W, vous verrez une alerte afficher « Hello World! ».

Voilà en gros le principe. Mais évidemment, vous pouvez aller beaucoup plus loin que cela. Il est possible par exemple de déclencher certaines actions lorsque vous lancez une application précise ou lorsque vous vous connectez à un réseau wifi particulier. Par exemple, il est possible d’envoyer un SMS / iMessage à quelqu’un lorsque vous déboulez sur un réseau wifi précis.

Bref, vous comprenez le principe.

Il n’y a pas mal d’exemples dans la documentation et le détail de l’API est ici. Cela va vous permettre d’automatiser plein de trucs, de l’envoi de message, au redimensionnement de fenêtres, de la génération de mot de passe, de la traduction (appel de l’API DeepL) et j’en passe…

Et si vous cherchez de l’inspiration ou des scripts sympas à installer, il y a plein de « spoons » proposés par la communauté, que vous pouvez télécharger ici.

]]>
Simple Scraper – Une extension Chrome pour scraper du contenu webhttps://korben.info/?p=112003http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200117_090000_Simple_Scraper_____Une_extension_Chrome_pour_scraper_du_contenu_webFri, 17 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Si vous voulez scraper (extraire de la donnée) facilement un site, il existe un service nommé Simple Scraper qui permet à l’aide d’une extension Chrome, de sélectionner les éléments (div) d’une page web que vous souhaitez exporter pour ensuite en disposer sous la forme d’un fichier CSV ou JSON.

Simple Scraper est comme son nom l’indique, très simple à utiliser. Il fonctionne en local et ne nécessite aucune compétence en développement.

Vous définissez les propriétés, vous cliquez sur les données que vous voulez leur associer et ensuite, vous exportez tout ça. Simple Scraper supporte la pagination ou les sites avec scroll infini et vous pouvez bien évidemment sauvegarder la recette pour ensuite la faire tourner régulièrement afin de collecter les données.

Simple Scraper propose un forfait gratuit, mais ensuite, si vous faites du volume, il faudra payer.

A découvrir ici.

]]>
Ajouter des MP3 dans Spotify et les synchroniser sur votre smartphonehttps://korben.info/?p=111994http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200116_090000_Ajouter_des_MP3_dans_Spotify_et_les_synchroniser_sur_votre_smartphoneThu, 16 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Spotify c’est super cool pour écouter de la musique, mais s’il y a des morceaux MP3 que vous ne trouvez pas sur la plateforme, voici comment y lire les fichiers musicaux qui se trouvent sur votre disque dur.

La première étape consiste à aller dans les préférences de Spotify et d’activer l’option « Afficher les fichiers locaux ».

Ensuite, en cliquant sur le bouton « Ajouter une source », vous pourrez sélectionner les répertoires où se trouvent vos MP3.

Patientez un peu, le temps que Spotify scanne votre répertoire local et cliquez sur « Fichiers Locaux dans le menu à gauche.

À partir de là, vous pouvez glisser vos morceaux locaux dans n’importe quelle playlist pour ensuite l’écouter localement.

Mais la bonne nouvelle, c’est que Spotify vous permet aussi de synchroniser ces morceaux sur vos appareils. Pour cela, vous devrez être sur le même réseau wifi avec votre appareil (smartphone) et votre ordinateur. Au bout d’un moment, le MP3 sera synchronisé et vous pourrez l’écouter sur votre smartphone.

Enjoy !

]]>
Comment bloquer quelqu’un sur Gmail ?https://korben.info/?p=111862http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200115_093000_Comment_bloquer_quelqu___un_sur_Gmail__Wed, 15 Jan 2020 08:30:00 +0000Suite]]>Gmail bloquer des utilisateurs

Avez-vous remarqué comment votre adresse mail est devenue indispensable au fil des années ? Ce que je veux dire c’est que plus le temps a passé et plus votre email était demandé à gauche et à droite. Plus uniquement pour communiquer avec vous, mais aussi pour récupérer des freebies (des trucs gratos genre livre blanc, jeu gratuit…etc) ou pour s’inscrire à un site, pour accéder à du contenu, etc.

Juste un exemple qui me vient en tête : il y a encore quelques années lorsqu’on vous offrait un thème wordpress, un e-book ou un pack d’icônes gratuit … c’était le plus souvent fait sans contre partie. Tient voilà le lien, mentionne-moi si tu veux, mais sinon c’est cool. Je dois être le seul à faire ça encore.

Aujourd’hui, forcement, tout le monde connait l’intérêt d’avoir une bonne mailing-list ciblée. Au final votre email termine dans un paquet de listes … qui ne sont pas toujours saines, empêchent la désinscription ou qui finissent par être revendue. Ce qui génère un certain nombre de spams indésirables. Ou tout simplement vous avez des contacts relou que vous voudriez bloquer pour toujours.

Gmail est sans doute le fournisseur d’adresses mail le plus utilisé au monde et même si sa détection de spams est plutôt fiable il reste qu’elle n’est pas forcément personnalisée à vos besoins. Voici donc plusieurs méthodes pour récupérer la main sur votre boite mail.

1. Se désinscrire

Je sais que c’est un réflexe que beaucoup ont déjà, mais pas tous alors autant le rappeler. Combien de personnes vont pester contre un spam et le supprimer directement sans prendre la peine d’essayer de s’en désinscrire ? Le supprimer va plus vite, mais vous restez dans la boucle de l’envoyeur, donc même si vous ne savez pas d’où le mail sort ni comment vous vous retrouvez dedans … pensez à vous en désinscrire si possible.

Se désinscrire sur Gmail
L’actu c’est pas à 13h de toutes façons, c’est la nuit

Pour cela il suffit de descendre jusqu’en bas de mail et voir si le lien existe. Simple et rapide, et vous serez au moins tenu hors de la liste pendant un certain temps voire définitivement. Sauf que le lien n’est pas accessible dans tous les mails, notamment s’il s’agit de mail personnel (ils sont généralement présent dans les newsletters, mails de sociétés, etc., mais pas lorsque votre contact est un particulier).

2. Bloquer un contact spécifique

Comme pour la méthode précédente il faudra d’abord vous connecter sur votre compte Gmail et ouvrir le mail de la personne/entité que vous voulez bloquer (oui j’aime bien utiliser le mot « entité », j’ai l’impression que je parle d’aliens).

Ensuite vous allez cliquer sur l’icône des 3 points verticaux puis sur « Bloquer l’utilisateur » (comme sur la capture ci-dessous). Et ne me demandez pas comment mon email s’est retrouvé sur une mailing d’astuce de grand-mère, je n’en sais rien. Ne jugez pas, ce n’était pas de mon plein gré.

Bloquer un utilisateur sur Gmail
Mais j’aime bien les grands-mères hein

Voilà c’est tout ! C’est une des manières les plus simples, 2 clics et le tour est joué. Même si vous débutez avec Gmail c’est super simple à mettre en place, le problème c’est que faire ça pour chaque entité (je vous avais prévenu que j’aimais bien ce mot) c’est un peu barbant à la longue, d’où la méthode 3.

3. Bloquer des emails via un filtre

Toujours en vous connectant sur votre compte vous verrez une petite flèche à côté de votre champ de recherche (tout en haut de l’écran). Elle va ouvrir un panneau dans lequel vous pouvez choisir ce que vous voulez bloquer automatiquement : une adresse mail spécifique, certains mots, une taille de message trop importante, une plage de réception, si le mail contient une pièce jointe … à vous de faire votre sauce. Cliquez ensuite sur « Créer un filtre« .

Créer des filtres avec Gmail

Il ne reste qu’à sélectionner la ligne « Supprimer » et vous êtes tranquille !

À noter que la procédure fonctionne aussi pour faire autre chose que de la suppression puisque vous pouvez marquer les mails comme lus, leur accorder plus d’importance, les envoyer dans un dossier spécifique, transférer le mail vers une autre adresse, etc.

Cette dernière option par filtre sera notamment efficace en mode prévention, pour éviter à l’avance de recevoir des mails promotionnels, marketing ou vantant des offres particulières. Ou pour rediriger un mail directement vers son envoyeur s’il est vraiment compliqué de s’en défaire.


Au final tout est assez simple à mettre en place. Que vous débutiez avec une nouvelle adresse ou que vous essayiez de reprendre le contrôle d’une adresse active depuis des années et spammée au quotidien … il suffira de quelques minutes pour améliorer la situation. Ensuite la maintenance se fera au fur et à mesure, restera à avoir la discipline de prendre quelques secondes chaque fois que vous êtes emmerdé.

Allez faites-moi ce petit nettoyage d’hiver histoire de démarrer 2020 sur de bonnes bases, votre messagerie vous en sera reconnaissante 😉 Pensez aussi à programmer vos voeux de nouvel an. J’ai réussi à limiter ma boite mail à 12 000 messages non lus, si ce n’est pas une preuve que ça marche je ne sais pas ce que c’est ! ^^

]]>
Un outil pour bloquer les mises à jour de Windowshttps://korben.info/?p=111943http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200114_090000_Un_outil_pour_bloquer_les_mises_a_jour_de_WindowsTue, 14 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Alors, attention !

Gros disclaimer : Je ne suis pas fan du fait de désactiver les mises à jour de Windows. Je ne vous recommande pas de faire ça et si je parle de cet utilitaire aujourd’hui c’est parce que ça peut servir dans certains cas. En tout cas, si vous bloquez les mises à jour sur votre OS, vérifiez bien que cela reste temporaire et pensez bien à les réactiver ensuite.

Windows Update Blocker est donc un utilitaire pour Windows qui permet de désactiver et réactiver les mises à jour de Windows, ce qui dans certains cas est bien pratique.

En effet, Windows 10 ne permet pas cela nativement, ce qui est quand même dommage quand on veut maitriser totalement sa machine, choisir le moment où on veut mettre à jour et ne pas se retrouver avec un patch qui viendrait mettre en l’air une config un peu particulière.

Évidemment, on peut le faire manuellement en désactivant le service associé, mais c’est plus sympa en 1 clic avec Windows Update Blocker.

Mieux Windows Update Blocker permet aussi de rajouter dans une liste n’importe quel autre service Windows que vous aimeriez bloquer.

À télécharger ici.

XIAOMI – Smartphone MI 8 LITE

Écran 6.26″ avec encoche

Mi 8 Lite La même qualité de photo impressionnante avec une encoche 45% plus petite
Finition en dégradé et effet miroir

Verre 2.5D dans un élégant cadre entièrement en métal qui rayonne de couleur

Caméra Sony 24 MP selfie
L’aperçu du Mi 8 Lite montre les photos déjà améliorées

La caméra avant avec ses larges pixels de 1.8 μm est capable de détecter les scènes et d’ajuster la lumière grâce à l’IA pour que vos photos soient époustouflantes de jour comme de nuit.

Effet de maquillage par IA du Mi 8 Lite

]]>
Reader View – Pour une lecture web plus agréable sur Chromehttps://korben.info/?p=111894http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200113_090000_Reader_View_____Pour_une_lecture_web_plus_agreable_sur_ChromeMon, 13 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

Si vous aimez lire des articles sur l’écran de votre ordinateur sans trop vous bousiller les yeux, il existe une extension pour Chrome qui s’appelle Reader View qui permet en 1 clic d’avoir une version totalement épurée de ce que vous voulez lire. Cette fonction est en général proposée dans d’autres navigateurs comme Safari et Firefox (+ leurs équivalents mobiles) mais à ma connaissance, pas sur Chrome, probablement pour des questions publicitaires propres à Google.

Reader View propose de nombreuses options de paramétrage pour lire sur fond blanc, sépia, ou plus sombre, avec la taille de police de votre choix, en plein écran, en changeant l’alignement…etc.

Reader View permet aussi de masquer les images si vous le désirez, de l’imprimer proprement, et de le sauvegarder.

Il y a aussi un mode lecture audio totalement réglable (pitch, vitesse, voix…etc.) très pratique si vous aimez faire plusieurs choses en même temps.

Evidemment, pour les personnes qui ont des spécificités au niveau de la vue, c’est indispensable. Et pour les autres, c’est que du confort.

L’un des autres effets de bord agréable de ce genre d’extension, c’est que cela permet parfois de lire des articles en entier alors qu’ils sont floutés sur certains sites, car réservés aux gens qui acceptent de se créer un compte. ^^

Vous pouvez télécharger Reader View ici. Et pensez à lire la FAQ y’a des petites astuces dedans.

XIAOMI – Smartphone MI 8 LITE

Écran 6.26″ avec encoche

Mi 8 Lite La même qualité de photo impressionnante avec une encoche 45% plus petite
Finition en dégradé et effet miroir

Verre 2.5D dans un élégant cadre entièrement en métal qui rayonne de couleur

Caméra Sony 24 MP selfie
L’aperçu du Mi 8 Lite montre les photos déjà améliorées

La caméra avant avec ses larges pixels de 1.8 μm est capable de détecter les scènes et d’ajuster la lumière grâce à l’IA pour que vos photos soient époustouflantes de jour comme de nuit.

Effet de maquillage par IA du Mi 8 Lite

]]>
J’ai trouvé un éditeur !! « Libérez-vous de votre smartphone » est disponible dans toutes les librairieshttps://korben.info/?p=112334http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200110_101739_J___ai_trouve_un_editeur________Liberez-vous_de_votre_smartphone_____est_disponible_dans_toutes_les_librairiesFri, 10 Jan 2020 09:17:39 +0000Suite]]>

En avril l’année dernière, j’ai publié en auto-édition un livre traitant du sujet de l’addiction au téléphone portable. En effet, j’étais au moment de la rédaction de ce livre, soumis à beaucoup de stress et mon smartphone était l’un des vecteurs. Hyper connexion, perturbation du sommeil, source d’imprévus permanents et donc de stress. L’enfer.

J’ai donc expérimenté plein d’astuces et de techniques pour progressivement me détacher du smartphone, sans forcément l’abandonner, mais plutôt dans un objectif de pacifier ma relation avec celui-ci.

Et comme ce fut un succès, plutôt que de vous en faire un n-ième tuto, je me suis dit qu’un livre grand public pourrait aider beaucoup plus de gens dans mon cas, qui se rendent compte que quelque chose déconne avec le rapport qu’ils ont avec leur téléphone et les réseaux sociaux et que quelque part, cela les bouffe.

Dans ce livre, je décortique les effets négatifs que peuvent avoir les smartphones et les réseaux sociaux sur notre mental, j’explique certains phénomènes neurologiques qui génèrent entre autres de l’addiction, et fidèle à moi-même, j’y explique plusieurs techniques et astuces pour réussir à reprendre des habitudes plus saines avec son smartphone.

Durant 8 mois, mon livre s’est donc vendu en auto-édition et ça a été un vrai succès, donc j’étais déjà super content. Et à la fin de l’année 2019, l’éditeur GERESO m’a approché et m’a proposé de le sortir chez eux. Une nouvelle version donc, beaucoup plus jolie, illustrée et en couleur que vous pouvez maintenant retrouver vraiment chez tous vos libraires (ou commander).

Évidemment, ce livre est dispo chez Amazon, Fnac and co mais aussi sur Place des Libraires pour ceux qui veulent l’acheter dans une vraie librairie. Et il est toujours dispo en version numérique aussi un peu partout.

C’était un rêve pour moi de sortir un livre, et cela depuis que je suis gosse. Et de le voir sur les présentoirs dans les librairies, ça me fait un petit quelque chose.

Un « achievement » de plus dans ma vie ! Yeah !

Merci à tous ceux qui l’ont acheté, qui vont l’acheter ou qui vont l’offrir autour d’eux ! J’espère sincèrement que cela vous aidera.

Et bonne lecture à tous !

XIAOMI – Smartphone MI 8 LITE

Écran 6.26″ avec encoche

Mi 8 Lite La même qualité de photo impressionnante avec une encoche 45% plus petite
Finition en dégradé et effet miroir

Verre 2.5D dans un élégant cadre entièrement en métal qui rayonne de couleur

Caméra Sony 24 MP selfie
L’aperçu du Mi 8 Lite montre les photos déjà améliorées

La caméra avant avec ses larges pixels de 1.8 μm est capable de détecter les scènes et d’ajuster la lumière grâce à l’IA pour que vos photos soient époustouflantes de jour comme de nuit.

Effet de maquillage par IA du Mi 8 Lite

]]>
ASCIICKER – Un jeu utilisant un moteur 3D full ASCIIhttps://korben.info/?p=112324http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200110_090000_ASCIICKER_____Un_jeu_utilisant_un_moteur_3D_full_ASCIIFri, 10 Jan 2020 08:00:00 +0000Suite]]>

ASCIICKER (jeu de mot : Ass Kicker) est un jeu en cours de développement qui je pense va vous intéresser pour son originalité.

ASCIICKER a en effet la particularité d’être totalement en ASCII, c’est-à-dire en caractères textuels. Pas de graphisme donc, mais simplement du texte mis en couleur. Et le plus fort là-dedans, c’est que c’est un jeu en 3D et que les décors sont animés.

Regardez-moi ça :

Fort, très fort.

Son développeur, Gumix, partage sur son compte Twitter les avancées du jeu chaque vidéo me scotche.

Maintenant si ça vous dit de tester, munissez-vous de votre meilleure machine et de votre meilleur navigateur et connectez-vous à cette URL.

Le youtubeur BlueDrake a mis en ligne un test du jeu qui vous donnera un meilleur aperçu du gameplay.

XIAOMI – Smartphone MI 8 LITE

Écran 6.26″ avec encoche

Mi 8 Lite La même qualité de photo impressionnante avec une encoche 45% plus petite
Finition en dégradé et effet miroir

Verre 2.5D dans un élégant cadre entièrement en métal qui rayonne de couleur

Caméra Sony 24 MP selfie
L’aperçu du Mi 8 Lite montre les photos déjà améliorées

La caméra avant avec ses larges pixels de 1.8 μm est capable de détecter les scènes et d’ajuster la lumière grâce à l’IA pour que vos photos soient époustouflantes de jour comme de nuit.

Effet de maquillage par IA du Mi 8 Lite

]]>
Un documentaire à ne pas manquer : Qui sont les joueurs de jeu vidéo ?https://korben.info/?p=112319http://isyteck.com/autoblog/korben/index.php5?20200109_174548_Un_documentaire_a_ne_pas_manquer___Qui_sont_les_joueurs_de_jeu_video__Thu, 09 Jan 2020 16:45:48 +0000Suite]]>

Voici un documentaire de Game Spectrum qui, si vous le regardez, peut avoir un effet différent sur vous en fonction de votre capacité d’empathie.

L’un des effets possibles est de générer en vous des interrogations et du recul sur la façon dont sont orientés certains jeux et sur le traitement que ces derniers réservent aux femmes ou aux minorités, quelles qu’elles soient.

L’autre effet possible c’est de générer en vous une colère et un rejet de cette vidéo, de son auteur, des gens qui y sont interviewés, et possiblement une condamnation sans aucune forme de cet article, voire de ma personne. Cette colère que vous ressentez, sachez-le, c’est de la peur. Cela vous paralyse et vous empêche de réfléchir correctement, mais surtout cela vous empêche de vous mettre à la place des autres. De ceux qui ne sont pas vous.

Car, c’est vrai, il est difficile de s’interroger, d’évoluer et d’essayer de se mettre dans les baskets de l’autre. Ce n’est pas quelque chose de facile, car ça peut remuer beaucoup de choses à l’intérieur et il faut une sacrée dose de courage. Mais en bon gamer que vous êtes, je suis certain que vous ne manquez pas de courage !

C’est à vous de voir si vous préférez le confort de cette peur qui n’est pas vraiment la vôtre, mais qui est liée au formatage que nous, nos parents, notre entourage et ceux avant nous ont subi de la part de la société dans laquelle nous évoluons tous. Ou si, héroïquement, en bon joueur que vous êtes, vous décidez de passer outre cet agacement pour comprendre l’autre, comprendre pourquoi ça vous énerve et faire enfin la paix avec tout ça afin d’évoluer.

Ce serait vraiment un défi intéressant à relever, vous ne pensez pas ?

Bravo et merci à Game Spectrum pour ce documentaire important.

LOGITECH – Clavier souris sans fil Wireless Desktop MK520

L’ensemble Logitech® Wireless Combo MK520 vous offre commodité et contrôle confortable à portée de main, que vous utilisiez un ordinateur portable ou de bureau
Le clavier pleine taille élégant vous permet d’être à l’aise et de bénéficier d’un confort de frappe accru, tandis que les touches concaves Logitech Incurve caressent le bout de vos doigts.
La souris offre un suivi laser précis et fluide et convient aux droitiers comme aux gauchers, pour garantir un confort
optimisé des heures durant, grâce à sa conception profilée avec revêtement lisse en caoutchouc

]]>